Discussion utilisateur:Pierre cb

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Archives :
2006-01-26 au 2007-10-25
2007-10-28 au 2008-12-31
2009-01-01 au 2009-12-31
2010-01-01 au 2010-12-31
2011-01-01 au 2011-12-31
2012-01-01 au 2012-12-31
2013-01-01 au 2013-12-31
2014-01-01 au 2014-12-31
2015-01-01 au 2015-12-31
2016-01-01 au 2016-12-31
2017-01-01 au 2017-12-31

Statistiques

Tempête Eleanor[modifier le code]

Bonjour Pierre. Désolé d'avoir fait quelques bêtises... Pourrais-tu créer un article "Tempête Eleanor (2018)" s'il te plaît ? Ca me tient à cœur car cette tempête a fait déjà 9 morts en Europe, dont 5 rien qu'en France... 😭😭. Merci à toi !

Rien PIGNERET (discuter) 5 janvier 2018 à 21:43 (CET)

Notification PIGNERET, Symbolium et En rouge : ¨Ca semble un bon sujet mais pourrais-tu demander à Symbolium et En Rouge. Je suis occupé en ce moment. Pierre cb (discuter) 5 janvier 2018 à 22:15 (CET)

Cyclone Gita[modifier le code]

Salut,

Je l'ai créé (et je vais le développer) notamment parce qu'il a fait de lourds dégâts aux Tonga.

Rémi  16 février 2018 à 14:50 (CET)

Notification Rémih : OK. Pierre cb (discuter) 16 février 2018 à 15:34 (CET)

Saison 2018[modifier le code]

Pierre cb peut tu rajouter une page sur la saison cyclonique 2018 dans l atlantique nord please. 94.198.176.80 (d · c · b)

Notification 94.198.176.80 : Elle existe depuis longtemps :Saison cyclonique 2018 dans l'océan Atlantique nord. Pierre cb (discuter) 17 février 201

8 à 21:40 (CET)

Notification Violetta benson : J'ai transféré la discussion vers Discussion:Saison cyclonique 2018 dans l'océan Atlantique nord. Pierre cb (discuter) 20 février 2018 à 03:02 (CET)

Nuage[modifier le code]

Bonjour Pierre cb. Je vois que vous avez annulé ma dernière révision de l'article sur le nuage. Malheureusement, votre explication de l'annulation semble avoir été coupée en raison d'un manque d'espace dans la section sur l'historique des révisions. Il n'est donc pas clair pour moi si votre objection à la différentiation entre les espèces de cirrus non convectifs et les espèces à convection limitée du même genre est scientifique ou philosophique. Il y a des articles dans Wikipédia en français et en anglais qui décrivent les espèces castellanus et floccus en utilisant des mots comme "cumuliform", "instable", et "convective", même avec cirrus floccus et tous les types de castellanus. Cependant, il se peut que vous pensiez que cette différenciation entre les espèces du même genre est trop compliquée même si elle est scientifiquement valide. Je suis intéressé de connaître les détails spécifiques de votre opinion à ce sujet. Merci! ~~ChrisCarss Former24.108.99.31 (talk) 09:53, 22 February 2018 (UTC)

Notification ChrisCarss Former24.108.99.31 : J'ai changé d'idée. Pierre cb (discuter) 22 février 2018 à 14:50 (CET)

Température ressentie[modifier le code]

Bonjour,

J'ai supprimé de l'article "Température ressentie" les deux phrase suivante que vous y aviez remises :

  • « Cette formule ne s'applique que pour la peau exposée au vent et non aux parties vêtues du corps. » assortie d'une référence.
  • « Il est important de souligner que cela ne s'applique pas aux parties vêtues d'une personne qui ne ressentent pas par définition le vent, ni aux objets inanimées qui prennent la température de l'air. »

1. La référence que vous citez à l'appui de la première phrase ne parle pas du tout de cela. Elle fournit seulement une formule de calcul du refroidissement éolien.

2. L'affirmation de cette première phrase = la première affirmation de la seconde phrase, est inexacte : le vent agit aussi sur la couche-limite d'air au contact des vêtements ; d'où l'importance de diminuer le gradient de température en augmentant l'isolation thermique des vêtements lorsqu'il y a du vent. Le facteur "transpiration" ne joue pas sur les parties vêtues, mais, par grand froid, il joue peu ou pas du tout sur les parties exposées du corps car la transpiration est insignifiante. En conséquence, la "température ressentie" vaut aussi pour les parties vêtues du corps.

3. La seconde phrase est une glose de la première, à laquelle est ajoutée que "la température ressentie ne s'applique pas aux objets inanimés" : c'est une affirmation triviale : la température ressentie est une "sensation" qui ne s'applique pas aux objets inanimés, lesquels n'ont par nature aucune sensation. (Ceci dit, le refroidissement éolien, comme facteur physique de refroidissement par transpiration des objets inanimés existe bien : c'est lui qui est mis en œuvre, dans les pays chauds, pour maintenir fraîches les gourdes d'eau légèrement humides par un défaut d'étanchéité du cuir, exploitant ainsi, sur des objets à l'ombre, le refroidissement par transpiration.)

Bien cordialement. Gilles Mairet (discuter) 29 mars 2018 à 22:12 (CEST)

Notification Gilles Mairet : Vous êtes dans le faux. Le refroidissement éolien ne s'applique pas aux parties couvertes par un vêtement car celui-ci empêche le contact avec l'air en mouvement. La perte de chaleur à travers le vêtement se fait exactement à la température ambiante et non à la pseudo-température éolienne. De même, faites dos au vent et le refroidissement éolien ne s'applique pas. Le RE est applicable seulement aux parties exposées directement au vent : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1075428/froid-extreme-refroidissement-eolien-temperature-ressentie. Pensez-voius que vous allez me montrer mon métier! Pierre cb (discuter) 30 mars 2018 à 00:10 (CEST)
Notification Pierre cb :. OK pour votre dernière modification. La mienne est purement stylistique : "Il est important de noter que…" n'est pas extraordinaire en style encyclopédique. Ceci dit, si vous révoquez cette modification, je ne ferai pas de guerre d'édition. Bien cordialement. Gilles Mairet (discuter) 30 mars 2018 à 03:44 (CEST)

École nationale de la météorologie : trois armées / trois armes[modifier le code]

Bonjour Pierre, je viens de voir l'annulation de la modification que j'ai faite sur l'article "École nationale de la météorologie" et je crois qu'il s'agit bien d'une erreur.

J'ai bien compris que l'on parlait de l'armée de terre, de l'armée de l'air et de la marine. L'ensemble des trois est couramment appelé "trois armées" et non "trois armes". Comme référence, on peut regarder l'article (https://fr.wikipedia.org/wiki/Forces_arm%C3%A9es_fran%C3%A7aises) ou bien le site du ministère de la défense (https://www.defense.gouv.fr/english/actualites/communaute-defense/un-guichet-unique-pour-les-trois-armees). On peut même trouver l'appellation "trois armées" dans le rapport d'activité de l'ENM (http://www.enm.meteo.fr/sites/default/files/upload/RA%20ENM2015web.pdf à la page 6).

En cherchant sur internet si un appellation "trois armes" existait, je ne suis tombé que sur des références aux trois armes de l'escrime. En recherchant plus précisément l'expression exacte "météorologie des trois armes", je ne trouve que cette page (http://www.enm.meteo.fr/content/louverture-vers-lext%C3%A9rieur) qui est probablement la source de la typo originale, ansi que la page wikipedia et toutes les pages reprenant le texte de wikipedia sous forme de copier-coller.

Enfin, pour référence finale, la page "militaire" de l'ENM (http://www.enm.meteo.fr/militaire) utilise bien la terminologie "armées".

Pour toute ces raisons, je vais modifier à nouveau la page wikipedia de l'ENM pour corriger cette erreur manifeste.

Les articles Cyclone Fakir et Cyclone Ava et Cyclone Berguitta et Cyclone Dumazile sont proposés à la fusion[modifier le code]

Page proposée à la suppression Bonjour,

Les articles « Cyclone Fakir , Cyclone Ava , Cyclone Berguitta et Cyclone Dumazile » sont proposés à la fusion (cf. Wikipédia:Pages à fusionner). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Wikipédia:Pages à fusionner#Cyclone Fakir et Cyclone Ava et Cyclone Berguitta et Cyclone Dumazile.

Message déposé par Superjuju10 (à votre disposition), le le 27 avril 2018 à 10:54 (CEST)

Front catabatique[modifier le code]

Salut Pierre.

Je viens de mettre mon nez dans l'article front catabatique et j'ai « corrigé » la référence 2 qui comme de bien entendu n'est plus accessible. Je voulais en avoir le cœur net en ce qui concerne un front froid catabatique. Ce que tu dis me semble parfaitement raisonnable et conforme aux fronts froids états-unisiens. En effet il est classique qu'avant le front, il y a un qlcs qui donne du temps violent, le temps se lève, il fait encore assez chaud puis sans tambour ni trompette le vent tourne au NW et il se met à faire froid. Là est mon petit problème. Storm Dunlop (est-ce un nom de plume et dans ce cas on peut foutre à poubelle ce qu'il écrit ?) prétend qu'à l'avant d'un front froid catabatique, il y a un « stratocumulus épais » qui donnerait du crachin (Sorm Dunlop, Manual of Meteorology p 34). L'explication me paraît vaseuse. En effet, si de l'air froid descend en avant du front terrestre, par définition sa température potentielle reste constante et donc d Theta / d z diminue par rapport au secteur chaud antérieur. Il y a donc instabilité conditionnelle et possibilité de convection en altitude dans le secteur chaud. Dit de manière plus simple, |d T/d z| augmente en cas d'arrivée d'air froid en altitude. Donc, j'ai comme l'impression que l'explication de l'auteur est au mieux incomplète. As tu une opinion sur le sujet ? Merci d'avance. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 12 mai 2018 à 17:34 (CEST)

Totalement d'accord avec toi. La formation de stratocumulus implique une inversion à bas niveau qui limiterait considérablement l'extension de la convection, ce qui ne vas pas très bien avec un tel front, à moins que la descente du jet d'altitude soit extrêmement prononcée. Tu as ta réponse dans la dernière phrase de la référence « Du fait des processus ascensionnels, cette zone est prédestinée au développement d'une instabilité prononcée, que l'on peut généralement repérer par une transformation des nuages qui passent du type stratiforme au type cumuliforme. » Une zone de SC épais serait plutôt inattendue, et du crachin pas mal impossible étant relié à des nuages stratiformes, dans une telle situation convective : des CU/TCU/CB sont plutôt la norme. Je pense qu'il mélange les nuages stratiformes qui peuvent se former dans le secteur chaud par inversion nocturne ou subsidence et les nuages cumuliformes produits à l'approche du front. Pierre cb (discuter) 12 mai 2018 à 20:13 (CEST)
Re-salut Pierre. J'ai intégré le supposé « thick stratocumulus » qui a été recopié maintes fois (encore une fois, ce n'est pas bien de se « pomper » les uns sur les autres, cf le grêlon de 8 cm de diamètre de masse 700 g) par d'autres auteurs et je l'ai partiellement discrédité en note en montrant qu'un tel nuage est un nimbostratus de faible épaisseur (d'ailleurs assez courant). En outre eumetcal dit clairement qu'il y a un « cold front aloft » ce qui discrédite encore plus cette théorie (manque de rigueur des auteurs qui ne savent pas ce qu'est un nimbostratus). Je n'ai pas dit clairement que cette théorie ne valait pas grand chose, mais je l'ai laissé entendre. Un des principes de Wikipedia est le principe de proportion où les théories dites minoritaires sont exposées et vu qu'un ouvrage récent l'a reprise (Dunlop), cette théorie devait être citée. Le lecteur est un adulte et saura lire entre les lignes. J'espère que ma rédaction te satisfera. De plus, il faudra un article séparé sur les qlcs qui sont des vraies pestes aux USA. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 14 mai 2018 à 03:22 (CEST)
Je ne peux être d'accord avec cet ajout car la même physique ne peut donner un nuage convectif à un endroit (ligne de grain) et un nuage stratiforme à l'autre (nimbostratus). La notion de front froid catabatique ne vient pas d'Amérique, c'est une concept presque aussi vieux que la notion des fronts norvégiens (d'ailleurs, la référence Eumetcal est européenne). Il y a quelque chose d'inexpliqué dans ce Dunlop. Ne pourrait-il pas mélanger front froid catabatique et front chaud catabatique? Pierre cb (discuter) 14 mai 2018 à 05:31 (CEST)
Le problème est que Barry dit la même chose (voir la référence) et donc, il y a 2 points de vue. Je cite « With the kata-cold front the cloud is generally stratocumulus (see Figure 9.11B) and precipitation is light. » Donc, Dunlop n'a fait que recopier ce que Barry prétend. La figure 9-11B est la même que celle de Dunlop et la source de la figure est la suivante : «  Sources: After Pedgley (1962), and Bennetts et al. (1988). Crown copyright ©, reproduced by permission of the Controller of Her Majesty’s Stationery Office. » Donc ce point de vue est défendu par un universitaire et donc a sa place dans l'encyclopédie, même si je n'y crois pas trop. D'ailleurs j'ai utilisé un conditionnel qui marque bien qu'il y a une contradiction. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 14 mai 2018 à 05:43 (CEST)
Comme je ne peux voir ta référence, ça m'est difficile d'apprécier. La seule chose que je puis dire par ta citation est que « light precipitation » ne veut pas dire nécessairement crachin (stratiforme) mais peut aussi dire « faible averse » (convectif) et que les SC ne sont pas des NS mais des CU modérés. On est peut-être face à une interprétation du texte ici. Pierre cb (discuter) 14 mai 2018 à 12:37 (CEST)
Je re-sors la citation de Barry (avec la phrase précédente) « Over the British Isles, air in the warm sector is rarely unstable, so that nimbostratus occurs more frequently at the cold front (see Figure 9.11A). With the kata-cold front the cloud is generally stratocumulus (see Figure 9.11B) and precipitation is light. » Comme un front froid catabatique est moins violent qu'un front froid anabatique, il y a peu de chances que les « stratocumulus » soient convectifs si avec un anafront, on a un nimbostratus (question de logique). De plus, Dunlop (p 44) parle de drizzle ce qui se traduit par crachin (ou bruine). À mon avis, encore une fois, on atteint les limites de L'Atlas international des nuages et nous sommes en train de nous battre concernant un cas non prévu à l'instar des cumulus d'Arizona à 4 km de hauteur. Maintenant, je vais parler comme un lawyer américain. Nuages convectifs ou pas ça dépend. Je pense que la rédaction du paragraphe est suffisamment précise pour dire que c'est peut-être un phénomène anglais non généralisable ailleurs. Je rappelle que Dunlop a quasiment « pompé » la figure 9.11B de Barry sans créditer l'auteur (il a crédité son dessinateur qui a mis la figure en couleurs et découpée en 2 morceaux !) Et c'est ainsi que je suis remonté à l'ouvrage de Barry. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 14 mai 2018 à 16:31 (CEST)
Ce que tu décris montre qu'il parle, comme je le disais antérieurement, du secteur chaud stable (climat marin froid dans ce cas). C'est sûr que la convection est généralement moins grande dans type de situation avec l'approche d'un front froid mais de parler de bruine (drizzle) me semble plutôt relié à la zone au secteur chaud. Enfin, si tu tiens à le mettre, il faudrait parler de climat marin si tu veux généraliser. Pierre cb (discuter) 14 mai 2018 à 21:51 (CEST)
Fait J'espère que la nouvelle rédaction te convient. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 14 mai 2018 à 22:32 (CEST)
 O.K. Pierre cb (discuter) 14 mai 2018 à 22:58 (CEST)

Ensemencement des nuages[modifier le code]

Bonjour, Nouveau contributeur, il semble que les modifications que j'ai apportées à cet article ne soit pas suffisamment référencées pour être prises en compte. je vais donc procéder pas à pas. Introduction et Principe. L'ensemencement des nuages ne consiste pas seulement à augmenter la condensation en vapeur d'eau et il y a une ambiguïté dans le texte entre les noyaux de congélation et les noyaux de condensation. Ainsi, il est écrit "noyaux glaçogènes (iodure d'argent...) " et plus loin que "les sels d'iodure d'argent agissent comme des noyaux géants de condensation". La deuxième affirmation n'a pas de référence alors que la première qui est correcte oui. C'est la raison pour laquelle je proposais de séparer les molécules d'iodure d'argent et les sels hygroscopiques dont le mode d'action est différent.--Nuage PHY (discuter) 22 juin 2018 à 17:26 (CEST)

Notification Nuage PHY : Cet article est en grand besoin de révision, en autant que vous justifiez vos textes. Pour ce qui est d'être nouveau, c'est plutôt vous qui l'êtes (je contribue depuis 2006). Pierre cb (discuter) 22 juin 2018 à 19:18 (CEST)
Votre réaction que j’ai trouvé un peu agressive n'a pas lieu d'être car je me suis présenté comme nouveau contributeur et vous avez mal interprété ma phrase.
  1. J’ai proposé une nouvelle définition plus large de l’ensemencement des nuages qui s’appuie sur celle donnée par l’American Meteorological Society.
  2. Le changement d’un seul mot (condensation par congélation) conduit à un terme qui me gêne (noyau de congélation géant). Je propose donc de séparer les particules glaçogènes et les particules hygroscopiques pour aborder les 2 grands types d’agents de nucléation. C’est bien sûr simplifié pour que cela reste accessible au plus grand nombre.--Nuage PHY (discuter) 26 juin 2018 à 12:33 (CEST)
Notification Nuage PHY : Comme répondu antérieurement : en autant que vous justifiez vos changements par des références et n'éliminez pas de texte référencé. Pierre cb (discuter) 26 juin 2018 à 14:23 (CEST)

J'ai apporté quelques modifications sur

  • Les Méthodes de dispersion

L’introduction paraphrasait la 2° phrase de l’historique d’utilisation et a été supprimée mais les références sont maintenues et déplacées.

  • L’efficacité

- Le texte est rattaché aux paragraphes déjà présents (Pluie artificielle-Grêle) en fonction de son contenu
- Suppression de la phrase sur l'impact du maintien des avions en l'air qui parait bien anecdotique si on le compare à la circulation aérienne générale ou tout simplement à l'impact d'un aéroport. Il n'y a d'ailleurs aucune référence qui permet de quantifier un impact très significatif.
- Les références sur l'efficacité proviennent des documents de l'Association des Ingénieurs Civils Américains qui compilent l'état de l'art dans ce domaine. Un seul document en français trouvé en accès libre provient du site de l'Anelfa pour la grêle.
- Rajout de "Suppression des brouillards givrant" pour faire le tour des utilisations de l'ensemencement
--Nuage PHY (discuter) 30 août 2018 à 16:06 (CEST)

Bêtisier en météorologie[modifier le code]

Bonjour Pierre.

Je viens encore de découvrir une ânerie concernant les cumulonimbus soi-disant engendrés par des ascendances thermiques (ce qui est faux pour les altocumulonimbus). La liste commence à devenir indigeste :

  • Les cumulonimbus sont toujours engendrés par des ascendances partant du sol;
  • Le fœhn est créé par de l'air brûlant venant du Sahara;
  • Il y a toujours des descendances le long du versant sous le vent;
  • Le mistral lave toujours le ciel;
  • Les cumulonimbus ne montent pas plus haut qu'à 4 km et leur base est toujours à 1400 m;
  • Les ascendances sous les cumulonimbus sont toujours extrêmement turbulentes;
  • Les cumulus de beau temps ont toujours leur base à moins de 2000 mètres;
  • Le modèle norvégien des perturbations est toujours vrai;
  • Les proverbes populaires sont toujours faux car provenant de paysans illettrés;
  • etc...

Je commence à me demander si un article séparé ne serait pas utile où l'on recense toutes les âneries et autres lieux communs racontés ci ou là. Tu noteras que j'ai utilisé, à dessein, l'adverbe toujours. Cela est totalement différent de dire : version simplifiée, en général, etc... en étant plus prudent. En particulier, ce qui me pèse est que les cumulus auraient toujours leur base dans l'étage inférieur. Une base à 4 km de hauteur ça commence à faire un peu haut pour l'étage inférieur ! En maths, un contre-exemple invalide un théorème. C'est pourquoi, il faut être nuancé.

Je pense qu'un bêtisier serait le bienvenu car les gens se rappellent toujours des prévisions fausses (données par le pitre de service à la télévision) et cela donne une mauvaise image de la météorologie et les hésitations devraient être documentées. Ainsi, je me suis fait agresser par un utilisateur concernant la discussion concernant le climat de Nice [1] qui a ironisé sur les «prédictions». L'idée serait que comme pour le prix IgNobel, on rigole d'abord puis on réfléchit ensuite.

Qu'en penses tu ?

Merci d'avance. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 27 juin 2018 à 21:01 (CEST)

Si tu penses avoir assez de matériel, pourquoi pas! Ne penses-tu pas que ça pourrait être une section dans dictons météorologiques? Pierre cb (discuter) 27 juin 2018 à 21:10 (CEST)
Merci, je vais y réfléchir. Et comme d'habitude je vais faire le travail au brouillon. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 27 juin 2018 à 21:17 (CEST)
Notification Malosse : Une couple d'articles qui peuvent t'inspirer Mythes à propos des tornades et Liste d'idées reçues. Pierre cb (discuter) 28 juin 2018 à 19:43 (CEST)
Notification Malosse : Je suis tenté de traduire Mythes à propos des tornades mais je voulais te demander d'abord si tu pensais toi-même le faire? Pierre cb (discuter) 30 juin 2018 à 17:16 (CEST)
Pierre, Je vais le faire cela sera un bon début. Je pense appeler l'article Mythes en météorologie (avec peut-être une redirection Idées reçues en météorologie). Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 30 juin 2018 à 20:42 (CEST)
Dans ce cas, tu pourrais mettre ton article comme {{Article détaillé}} à la section Tornade#Mythes à propos des tornades que je viens d'ajouter. Je n'ai y fait que traduire une partie de l'intro anglophone. En passant, je me demandais si « Mythe » était un bon terme car la définition formelle semble plutôt réserver ce terme à la cosmogonie, mais je ne suis pas un expert linguiste. Pierre cb (discuter) 1 juillet 2018 à 00:18 (CEST)
Tu peux l'appeler mythe. C'est le Trésor de la langue française qui le dit [2] (section C). Donc, le fameux cumulonimbus toujours turbulent est bien un mythe qui a tué pas mal de pilotes. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 1 juillet 2018 à 02:43 (CEST)
Salut Pierre. J'ai maintenant une ébauche de traduction de l'article [3] qui a un sale biais étasunien. L'auteur a complètement oublié qu'une tornade de force F0 (≤ 120 km/h) qui représente 85% des cas n'abîmera pas une maison construite correctement (en pierres avec des tuiles sur le toit). De plus, il ne met pas assez l'accent sur le fait qu'un phénomène peut être en général vrai mais peut avoir des exceptions. Ainsi, les orages supercellulaires se déplacent en général vers le nord-est et les tornades qui vont avec. De plus, certaines légendes qui disent que des collinettes peuvent en général dévier les tornades ne me semblent pas si idiotes que cela même, s'il y a des exceptions. Tout n'est pas blanc ni noir. Pour ma part, j'ai vu une tornade qui a creusé une tranchée à travers un escarpement de 300 mètres de haut et de mémoire, la tornade n'a pas affecté le plateau derrière ce qui confirmerait en partie le dicton précédent. Cela montre encore le mépris de certains envers les dictons populaires. En plus, l'article anglo-saxon est soi-disant un bon article... Si tu as le temps, pourrais tu jeter un œil sur l'ébauche en question. Merci d'avance. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 2 juillet 2018 à 21:00 (CEST)
Notification Malosse : L'article ne dit pas que les dictons ne se produisent pas mais qu'il faut s'en méfier car il y a de nombreuses exceptions. Ainsi, il ne dit pas que les orages tornadiques ne se déplacent pas vers le nord-est, ce qui est en effet la direction générale dans l'hémisphère nord, mais qu'elles peuvent venir d'autres directions et que de prendre des mesures de sécurité utilisant la moyenne de déplacement est dangereux. Je vais regarder ce que tu as fait. Si tu as des références pour d'autres informations pour l'internationaliser, vas-y. Pierre cb (discuter) 3 juillet 2018 à 00:22 (CEST)
Notification Malosse : Salut. J'ai complété ma relecture, j'espère que tu est OK avec celle-ci. J'ai laissé quelques liens rouges vers des articles anglophones qui semblent intéressants à traduire mais ces {{lien}} pourraient aussi bien être enlevés. J'ai mis en remarque, jusqu'à la publication, les catégories qui me semblent pertinentes. Pierre cb (discuter) 4 juillet 2018 à 01:44 (CEST)
Merci Pierre pour ta relecture. Je suis un peu repassé par derrière pour corriger des fautes de frappe (les miennes ou les tiennes) ou des phrases mal construites. J'ai quelques remarques mineures : 1) En France, on dit mobile home et pas maison mobile. Je ne me battrai pas à ce sujet car la version québécoise prime (les mobile homes sont mal vus en Europe et relèvent du bidonville) et en outre par la notion de parc de maisons mobiles me semble être un euphémisme de mauvais goût car un parc est supposé être joli et en général, ces parcs sont des horreurs sans nom aux USA. Le mot campement me semble autrement plus approprié. 2) Appeler un bled de 900 habitants une ville me fait toujours tiquer. Au minimum je mettrais des guillemets en ce qui concerne l'appellation de ville. Au Québec, les villages peuvent avoir jusqu'à 3000 habitants. Si le terme village te déplaît, je parlerais alors de bourgade. J'aurais envie d'ajouter 2 mots en ce qui concerne la tornade de Sonnac du 16 septembre 2015 qui me semble assez étrange. Je sais que les cumulonimbus français sont souvent petits et méchants (9 km de hauteur seulement dans ce cas). Une tornade F2 devrait faire des dégâts limités aux maisons et je n'ai rien trouvé de très probant. En outre, l'orage s'est déplacé vers le SE ce qui est un contre-exemple de ce qui fut dit précédemment. En outre la collinette de Memphis n'est pas discutée dans l'article anglo-saxon et une recherche supplémentaire doit être faite. J'avais aussi ajouté des {{refnec}} car certaines affirmations me semblent non fondées. Les liens vers les pages d'ouvrages sont souvent inexistants. Encore une fois, comment l'article anglo-saxon, mal rédigé. eut pu devenir un bon article ?!? Merci encore. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 4 juillet 2018 à 02:14 (CEST)

Notification Malosse : C'est ton article, alors ajoute ce que tu veux, ça aiderait à internationaliser le texte. J'ai essayé de le faire en saupoudrant ici et là des informations d'autres articles. Pour répondre à tes commentaires :

  • J'ai mis "ville" pour Jarrell parce que le lien anglophone la nomme "city" (https://web.archive.org/web/20070704170848/http://www.jarrelltexas.us/moreinfo.html), ce qui est normalement une ville en français. Quoi qu'on en pense ça semble être son statut aux États-Unis. Je sais que c'est petit mais le statut légal est différent entre un village et une ville. Tu remarqueras que j'ai mis "petite" ville pour la qualifier mais si tu y tiens , "bourgade" pourrait faire l'affaire car ce n'est pas un terme légal.
  • Pour ce qui est des maisons mobiles/mobile homes, tu remarqueras que j'ai utilisé les deux termes dans le texte, alors chacun y prendra ce qu'il voudra. Le terme campement dans ce cas n'est pas très exact car ces maisons, dites mobiles, ne le sont pas du tout et ne peuvent « lever le camp ». Il y en a de toutes sortes de ces « stationnements » de maisons et ils ne sont pas tous à l'image de la série Trailer Park Boys (série télévisée).
  • J'ai mis à jour les références, comme tu as pu t'en rendre compte, et j'ai essayé d'en mettre de nouvelles pour justifier d'autres affirmations. Je me rappelle d'avoir mis en remarque une affirmation avec un {{refnec}} pour te laisser le temps de lui en trouver. De toute façon, elle ne me semblait essentielle.
  • Dans la section sur les centre-villes, je n'aime pas vraiment l'explication de l'îlot de chaleur urbain et de l'effet des gratte-ciels. Je vais essayer de trouver la référence de Fujita à l'origine de cela car la chaleur plus élevée devrait favoriser la convection et non l'inhiber.

Pierre cb (discuter) 4 juillet 2018 à 05:00 (CEST)

Merci pour ta réponse. Je tends à avoir le même sentiment que toi en ce qui concerne les centre-villes. J'ai un souvenir d'un long voyage à moto de 3000 km, et où je me suis fait laver le museau ? À Dallas, sinon, beau temps fixe ailleurs. Je me suis pris un orage sans nom à Indianapolis, rien ou peu ailleurs... Quand je conduis au centre ville, la température est généralement supérieure de 2 à 3 K. En plus, le centre-ville s'est pris une belle tornade il y a quelque temps ; et l'endroit est un nid à orages. Oh, je sais, c'est la faute à pas de chance. Quoique, quoique. Comme le LI s'aggrave de -2 à -3 K dans les villes, un orage modéré vas devenir une horreur au-dessus de la ville grâce à la bétonisation à outrance. Je pense que je vais faire une recherche sur le sujet car M. Fujita n'avait peut-être pas trop conscience du phénomène d'îlot de chaleur urbain. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 4 juillet 2018 à 05:57 (CEST)
Notification Malosse : Je doute que le Dr Fujita ne connaissait pas l'effet, je pense surtout que son étude est bizarrement citée. C'est pourquoi, il faudrait trouver le papier directement. Pierre cb (discuter) 4 juillet 2018 à 11:37 (CEST)
Salut Pierre. En fait Fujita dit que l'îlot de chaleur urbain créerait un front en aval du centre-ville qui repousserait le mésocyclone vers l'arrière. J'ai donc neutralisé le texte pour faire dire à l'auteur ce qu'il a dit. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 4 juillet 2018 à 17:45 (CEST)
P.S. J'ai ajouté les 2 ouvrages de Finley qui sont dans le domaine public. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 4 juillet 2018 à 18:38 (CEST)
Notification Malosse : Bon travail! Pierre cb (discuter) 5 juillet 2018 à 03:50 (CEST)

Salut Pierre. Je viens d'ajouter la tornade de Sonnac qui m'embête bien. En effet, les « ingénieurs » de Météo France ne se sont pas intéressés à la question et donc, la seule source provient de Keraunos (ONG) qui a fait du bon travail. Cette tornade contredit tous les canons concernant les tornades étasuniennes. La tornade a existé (confirmée par France 3), la photo du tuba me semble non trafiquée et les cumulonimbus sont, comme je le dis souvent, petits et vicieux en France. Le LI est de -5 K et la CAPE de seulement 1000 J/kg ce qui est peu. Donc, la réfutation de la théorie officielle provient d'un groupe d'amateurs et Météo France est aux abonnés absents. Cependant, le sondage de Bordeaux est vérifiable. Cela est embêtant car la réfutation de la théorie étasunienne bien que crédible ne provient pas d'un organisme officiel. On se retrouve donc dans la situation suivante : « Circulez, il n'y a rien à voir car Météo France a ignoré le phénomène. » Si tu es d'accord avec mon ajout, je pense que l'article est prêt. Merci d'avance. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 5 juillet 2018 à 06:17 (CEST)

Notification Malosse : Non, les tornades ne sont pas toutes issues de supercellulaires (voir l'article Tornade). Elles peuvent se former avec des multicellulaires, des lignes de grain et même sous de simples TCU, car elles se forment avec une verticalisation d'une rotation horizontale par le courant ascendant et non par un type particulier de nuage. C'est pourquoi j'ai éliminé la référence à des supercellulaires dans certaines des relectures de ton article. C'est un bon point de le souligner par une section. Quand à M-F, ils ne sont pas très attirés par le temps violent convectif, comme a plupart des services européens, mais plus par les systèmes synoptiques ce qui fait qu'ils ne semblent pas avoir de service d'enquête spécialisé en ce domaine. Pierre cb (discuter) 5 juillet 2018 à 12:30 (CEST)
Salut Pierre. Merci pour tes changements. Comme l'Atlas international des nuages commence à me peser, et que je n'étais sûr que les nuages étaient des cirrocumulus (même si la physique me le laissait penser et le sommet du cumulonimbus par rapport à la couche nuageuse dans une autre photographie), j'ai utilisé une méthode que les gens de l'OMM abhorrent, je n'ai pas examiné la « forme » des nuages mais j'ai examiné le sondage de Bordeaux, et oh surprise, j'ai vu que la couche nuageuse était à 7300 m d'altitude (390 hPa). Au vu de ma trouvaille, est-ce qu'il ne faudrait pas expliquer la « tambouille » que j'ai effectuée dans les articles cirrocumulus et altocumulus en l'absence d'un célomètre ? Je pense que c'est un joli cas d'école. Quelle est ton opinion ? Merci d'avance. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 6 juillet 2018 à 07:00 (CEST)
Notification Malosse : L'analyse du téphigramme/Skew-T est une observation dérivée après coup alors que le type l'Atlas est une observation directe par un observateur ou un célomètre. Il ne faudrait pas mélanger les deux. Ce n'est pas parce que la masse d'air sur un sondage montre une chose que c'est partout le cas dans la région. Rappelle-toi que le sondage est pris par un ballon qui suit une trajectoire particulière et que l'observation est prise en un point qui est autre. Pierre cb (discuter) 6 juillet 2018 à 12:21 (CEST)
L'altitude des nuages élevés ne varie guère sur 60 km (distance entre Bordeaux et Sonnac). Cela est mon expérience. Je rappelle qu'une couche de cirrus peut être vue à l'horizon à 100 km environ. En outre, si altocumulus il y a, ils se forment alors en une couche séparée. Finalement, sur une photo, il est difficile de juger de la largeur des rouleaux, et la détermination relève plus de l'impression globale (aucune ombre générée par ces nuages). Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 6 juillet 2018 à 15:07 (CEST)
Notification Malosse : Franchement, je ne comprend à quoi tu veux en arriver. Bien sûr que les sondages donnent un idée de la structure des nuages dans une région, tout météorologue les utilise quotidiennement, mais je ne vois pas ce que ça a affaire avec l'Atlas des nuages qui est un guide pour les observateurs in situ. D'autant plus que tu ne parles pas d'observation locale des nuages mais de ton estimation de ceux-ci sur une photo des plus sombres? Pierre cb (discuter) 7 juillet 2018 à 05:14 (CEST)
Pierre, Là où je veux en venir est que mon impression globale est que l'Atlas international des nuages est de moins en moins utile avec l'existence des METARs qui sont autrement plus précis (FEW, SCT, BKN, OVC avec l'altitude en pieds) qu'une description avec des mots latins qui serait bien mieux remplacée par un beau webcam avec un METAR. Aux USA, quasiment tous les aérodromes sont équipés de célomètres (qui parfois donnent des informations surprenantes dans les petits aérodromes). D'ailleurs, je n'ai jamais vu de rapport météo utilisant tous ces mots latins en ribambelle. Je me demande d'ailleurs si tous ces suffixes sont réellement utilisés. Personnellement l'approche de Richard Scorer qui base la définition des nuages sur leur physique me paraît autrement meilleure qu'une approche purement descriptive et codifiée. En tant que pilote, je suis simplement intéressé : existence d'ascendances, de quel type et quelle relation avec la forme des nuages ? Les nuages qui m'intéressent vraiment sont les cumulus, les stratocumulus (ou altocumulus) d'étalement, les cumulonimbus, les castellanus, les nuages de rotor, et les nuages lenticulaires. Les autres nuages ne font que dégrader les conditions de vol car bloquent l'insolation. Je parle en tant que pilote de planeur. Si tu pouvais me démontrer l'existence de rapports météo publics actuels utilisant toute cette nomenclature latine, je serais très heureux que tu me les fisses connaître. Bonne continuation. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 7 juillet 2018 à 06:01 (CEST)
Notification Malosse : L'Atlas est similaire à la classification des plantes et animaux, il est bon d'avoir des descriptifs mais on ne les utilise pas nécessairement. Tu compares les METAR à l'Atlas, je te ferais remarquer que dans un METAR il y a une section de description de type de nuages (pas seulement la fraction du ciel) qui donne SC/CI. etc… et une de remarques où un observateur humain peut ajouter ce qu'il veut selon le manuel d'observation de l'OMM (des chose comme stratiformis). Alors je ne vois pas de contradiction à moins que tu insistes pour pour limiter le vocabulaire. Pierre cb (discuter) 7 juillet 2018 à 12:19 (CEST)

Durée d'ensoleillement[modifier le code]

Bonjour Pierre, En regardant l'article durée d'ensoleillement, j'ai constaté que l'article avait été fortement dégradé à la suite du passage du contributeur Paul tk. Ce qui m'a interpellé initialement c'est la disparition des deux cartes de distribution de l'ensoleillement (Europe, Monde) au profit d'une carte monde intéressante mais plutôt ... nébuleuse. Ensuite en lisant le texte j'ai trouvé à plusieurs reprises la formule "selon la croyance populaire" enfin en regardant la version antérieure à celle des interventions de ce contributeur, j'ai retrouvé un texte de qualité. J'ai l'impression qu'un retour à la version antérieure à ces contributions s'impose, mais je préfère qu'un spécialiste du domaine tranche et s'en occupe. Il faudrait sans doute regarder de plus près les autres contributions de Paul tk. --Pline (discuter) 1 juillet 2018 à 10:39 (CEST)

Notification Pline : Salut. J'ai eu plusieurs échanges avec cet éditeur qui a beaucoup d'enthousiasme mais semble un peu en reste sur la théorie. Ce qu'il a fait est correct mais un peu brouillon et il a enlevé des références. J'ai donc révisé le tout en faisant un peu de mélange de son texte et une remise de parties de texte ancien, tout en créant des sections plus logiques. J'aimerais mettre les deux images d'ensoleillement et de nébulosité ensembles sous le paragraphe d'intro de la section « Distribution géographique » mais je n'ai pas trouvé comment bien le faire. Merci d'avoir attiré mon attention. Pierre cb (discuter) 2 juillet 2018 à 15:41 (CEST)

Portail Climat[modifier le code]

Bonjour,

Je vois que tu as créer ce nouveau portail mais pourrais-tu changer l'icône. Tu as choisi le même que celui de la météo ce qui est confondant pour le lecteur. Une icône plus représentative du climat serait meilleure.

Merci,

Pierre cb (discuter) 9 juillet 2018 à 14:20 (CEST)

Je viens de voir le changement. Merci! Pierre cb (discuter) 10 juillet 2018 à 14:40 (CEST)
Pas de souci, j'avais mis cette icône dans mon brouillon et j'ai oublié de la changer après. Je ne suis pas encore satisfait mais au moins ce n'est plus la même que celle du Portail:Météorologie.
N'hésite pas à donner un coup de main pour le climat si tu le souhaites :)
Kropotkine 113 (discuter) 10 juillet 2018 à 16:28 (CEST)

Ouargla[modifier le code]

Je vous remercie pour l'aide et la contribution à propos du sujet : "Ouargla a connue la plus forte température jamais enregistré en Algérie".

TLM (discuter) 1 août 2018 à 08:33 (CEST)

Grandeurs sans dimension[modifier le code]

Hello Pierre cb ! Merci d'avoir ajouté le répertoire de grandeurs sans dimension dans la page "Nombre de Best" (dont je suis le créateur étonné) (https://fr.wikipedia.org/wiki/Nombre_de_Best). Il semble que le Nombre de Davies ne figure pas dans ce répertoire (j'avais justement Intitulé l'article en question "Nombre de Best ou de Davies", mais ce genre d'homonymie n'est pas admise, parait-il... Le Nombre de Best n'est pas cité non plus. On pourrait les citer à présent (avec liens vers la même page), pour la grande gloire de Wiki, bien que ces Nombres soient peu connus (tu est bien placé pour le savoir). Mais c'est justement parce que j'en avait besoin que j'ai commencé à travailler dessus. Amicalement, Bernard de Go Mars (discuter) 3 septembre 2018 à 15:54 (CEST)