Discussion utilisateur:Pierre cb

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Archives :
2006-01-26 au 2007-10-25
2007-10-28 au 2008-12-31
2009-01-01 au 2009-12-31
2010-01-01 au 2010-12-31
2011-01-01 au 2011-12-31
2012-01-01 au 2012-12-31
2013-01-01 au 2013-12-31
2014-01-01 au 2014-12-31
2015-01-01 au 2015-12-31
2016-01-01 au 2016-12-31
2017-01-01 au 2017-12-31

Statistiques

Tempête Eleanor[modifier le code]

Bonjour Pierre. Désolé d'avoir fait quelques bêtises... Pourrais-tu créer un article "Tempête Eleanor (2018)" s'il te plaît ? Ca me tient à cœur car cette tempête a fait déjà 9 morts en Europe, dont 5 rien qu'en France... 😭😭. Merci à toi !

Rien PIGNERET (discuter) 5 janvier 2018 à 21:43 (CET)

Notification PIGNERET, Symbolium et En rouge : ¨Ca semble un bon sujet mais pourrais-tu demander à Symbolium et En Rouge. Je suis occupé en ce moment. Pierre cb (discuter) 5 janvier 2018 à 22:15 (CET)

Cyclone Gita[modifier le code]

Salut,

Je l'ai créé (et je vais le développer) notamment parce qu'il a fait de lourds dégâts aux Tonga.

Rémi  16 février 2018 à 14:50 (CET)

Notification Rémih : OK. Pierre cb (discuter) 16 février 2018 à 15:34 (CET)

Saison 2018[modifier le code]

Pierre cb peut tu rajouter une page sur la saison cyclonique 2018 dans l atlantique nord please. 94.198.176.80 (d · c · b)

Notification 94.198.176.80 : Elle existe depuis longtemps :Saison cyclonique 2018 dans l'océan Atlantique nord. Pierre cb (discuter) 17 février 201

8 à 21:40 (CET)

Notification Violetta benson : J'ai transféré la discussion vers Discussion:Saison cyclonique 2018 dans l'océan Atlantique nord. Pierre cb (discuter) 20 février 2018 à 03:02 (CET)

Nuage[modifier le code]

Bonjour Pierre cb. Je vois que vous avez annulé ma dernière révision de l'article sur le nuage. Malheureusement, votre explication de l'annulation semble avoir été coupée en raison d'un manque d'espace dans la section sur l'historique des révisions. Il n'est donc pas clair pour moi si votre objection à la différentiation entre les espèces de cirrus non convectifs et les espèces à convection limitée du même genre est scientifique ou philosophique. Il y a des articles dans Wikipédia en français et en anglais qui décrivent les espèces castellanus et floccus en utilisant des mots comme "cumuliform", "instable", et "convective", même avec cirrus floccus et tous les types de castellanus. Cependant, il se peut que vous pensiez que cette différenciation entre les espèces du même genre est trop compliquée même si elle est scientifiquement valide. Je suis intéressé de connaître les détails spécifiques de votre opinion à ce sujet. Merci! ~~ChrisCarss Former24.108.99.31 (talk) 09:53, 22 February 2018 (UTC)

Notification ChrisCarss Former24.108.99.31 : J'ai changé d'idée. Pierre cb (discuter) 22 février 2018 à 14:50 (CET)

Température ressentie[modifier le code]

Bonjour,

J'ai supprimé de l'article "Température ressentie" les deux phrase suivante que vous y aviez remises :

  • « Cette formule ne s'applique que pour la peau exposée au vent et non aux parties vêtues du corps. » assortie d'une référence.
  • « Il est important de souligner que cela ne s'applique pas aux parties vêtues d'une personne qui ne ressentent pas par définition le vent, ni aux objets inanimées qui prennent la température de l'air. »

1. La référence que vous citez à l'appui de la première phrase ne parle pas du tout de cela. Elle fournit seulement une formule de calcul du refroidissement éolien.

2. L'affirmation de cette première phrase = la première affirmation de la seconde phrase, est inexacte : le vent agit aussi sur la couche-limite d'air au contact des vêtements ; d'où l'importance de diminuer le gradient de température en augmentant l'isolation thermique des vêtements lorsqu'il y a du vent. Le facteur "transpiration" ne joue pas sur les parties vêtues, mais, par grand froid, il joue peu ou pas du tout sur les parties exposées du corps car la transpiration est insignifiante. En conséquence, la "température ressentie" vaut aussi pour les parties vêtues du corps.

3. La seconde phrase est une glose de la première, à laquelle est ajoutée que "la température ressentie ne s'applique pas aux objets inanimés" : c'est une affirmation triviale : la température ressentie est une "sensation" qui ne s'applique pas aux objets inanimés, lesquels n'ont par nature aucune sensation. (Ceci dit, le refroidissement éolien, comme facteur physique de refroidissement par transpiration des objets inanimés existe bien : c'est lui qui est mis en œuvre, dans les pays chauds, pour maintenir fraîches les gourdes d'eau légèrement humides par un défaut d'étanchéité du cuir, exploitant ainsi, sur des objets à l'ombre, le refroidissement par transpiration.)

Bien cordialement. Gilles Mairet (discuter) 29 mars 2018 à 22:12 (CEST)

Notification Gilles Mairet : Vous êtes dans le faux. Le refroidissement éolien ne s'applique pas aux parties couvertes par un vêtement car celui-ci empêche le contact avec l'air en mouvement. La perte de chaleur à travers le vêtement se fait exactement à la température ambiante et non à la pseudo-température éolienne. De même, faites dos au vent et le refroidissement éolien ne s'applique pas. Le RE est applicable seulement aux parties exposées directement au vent : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1075428/froid-extreme-refroidissement-eolien-temperature-ressentie. Pensez-voius que vous allez me montrer mon métier! Pierre cb (discuter) 30 mars 2018 à 00:10 (CEST)
Notification Pierre cb :. OK pour votre dernière modification. La mienne est purement stylistique : "Il est important de noter que…" n'est pas extraordinaire en style encyclopédique. Ceci dit, si vous révoquez cette modification, je ne ferai pas de guerre d'édition. Bien cordialement. Gilles Mairet (discuter) 30 mars 2018 à 03:44 (CEST)

École nationale de la météorologie : trois armées / trois armes[modifier le code]

Bonjour Pierre, je viens de voir l'annulation de la modification que j'ai faite sur l'article "École nationale de la météorologie" et je crois qu'il s'agit bien d'une erreur.

J'ai bien compris que l'on parlait de l'armée de terre, de l'armée de l'air et de la marine. L'ensemble des trois est couramment appelé "trois armées" et non "trois armes". Comme référence, on peut regarder l'article (https://fr.wikipedia.org/wiki/Forces_arm%C3%A9es_fran%C3%A7aises) ou bien le site du ministère de la défense (https://www.defense.gouv.fr/english/actualites/communaute-defense/un-guichet-unique-pour-les-trois-armees). On peut même trouver l'appellation "trois armées" dans le rapport d'activité de l'ENM (http://www.enm.meteo.fr/sites/default/files/upload/RA%20ENM2015web.pdf à la page 6).

En cherchant sur internet si un appellation "trois armes" existait, je ne suis tombé que sur des références aux trois armes de l'escrime. En recherchant plus précisément l'expression exacte "météorologie des trois armes", je ne trouve que cette page (http://www.enm.meteo.fr/content/louverture-vers-lext%C3%A9rieur) qui est probablement la source de la typo originale, ansi que la page wikipedia et toutes les pages reprenant le texte de wikipedia sous forme de copier-coller.

Enfin, pour référence finale, la page "militaire" de l'ENM (http://www.enm.meteo.fr/militaire) utilise bien la terminologie "armées".

Pour toute ces raisons, je vais modifier à nouveau la page wikipedia de l'ENM pour corriger cette erreur manifeste.

Les articles Cyclone Fakir et Cyclone Ava et Cyclone Berguitta et Cyclone Dumazile sont proposés à la fusion[modifier le code]

Page proposée à la suppression Bonjour,

Les articles « Cyclone Fakir , Cyclone Ava , Cyclone Berguitta et Cyclone Dumazile » sont proposés à la fusion (cf. Wikipédia:Pages à fusionner). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Wikipédia:Pages à fusionner#Cyclone Fakir et Cyclone Ava et Cyclone Berguitta et Cyclone Dumazile.

Message déposé par Superjuju10 (à votre disposition), le le 27 avril 2018 à 10:54 (CEST)

Front catabatique[modifier le code]

Salut Pierre.

Je viens de mettre mon nez dans l'article front catabatique et j'ai « corrigé » la référence 2 qui comme de bien entendu n'est plus accessible. Je voulais en avoir le cœur net en ce qui concerne un front froid catabatique. Ce que tu dis me semble parfaitement raisonnable et conforme aux fronts froids états-unisiens. En effet il est classique qu'avant le front, il y a un qlcs qui donne du temps violent, le temps se lève, il fait encore assez chaud puis sans tambour ni trompette le vent tourne au NW et il se met à faire froid. Là est mon petit problème. Storm Dunlop (est-ce un nom de plume et dans ce cas on peut foutre à poubelle ce qu'il écrit ?) prétend qu'à l'avant d'un front froid catabatique, il y a un « stratocumulus épais » qui donnerait du crachin (Sorm Dunlop, Manual of Meteorology p 34). L'explication me paraît vaseuse. En effet, si de l'air froid descend en avant du front terrestre, par définition sa température potentielle reste constante et donc d Theta / d z diminue par rapport au secteur chaud antérieur. Il y a donc instabilité conditionnelle et possibilité de convection en altitude dans le secteur chaud. Dit de manière plus simple, |d T/d z| augmente en cas d'arrivée d'air froid en altitude. Donc, j'ai comme l'impression que l'explication de l'auteur est au mieux incomplète. As tu une opinion sur le sujet ? Merci d'avance. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 12 mai 2018 à 17:34 (CEST)

Totalement d'accord avec toi. La formation de stratocumulus implique une inversion à bas niveau qui limiterait considérablement l'extension de la convection, ce qui ne vas pas très bien avec un tel front, à moins que la descente du jet d'altitude soit extrêmement prononcée. Tu as ta réponse dans la dernière phrase de la référence « Du fait des processus ascensionnels, cette zone est prédestinée au développement d'une instabilité prononcée, que l'on peut généralement repérer par une transformation des nuages qui passent du type stratiforme au type cumuliforme. » Une zone de SC épais serait plutôt inattendue, et du crachin pas mal impossible étant relié à des nuages stratiformes, dans une telle situation convective : des CU/TCU/CB sont plutôt la norme. Je pense qu'il mélange les nuages stratiformes qui peuvent se former dans le secteur chaud par inversion nocturne ou subsidence et les nuages cumuliformes produits à l'approche du front. Pierre cb (discuter) 12 mai 2018 à 20:13 (CEST)
Re-salut Pierre. J'ai intégré le supposé « thick stratocumulus » qui a été recopié maintes fois (encore une fois, ce n'est pas bien de se « pomper » les uns sur les autres, cf le grêlon de 8 cm de diamètre de masse 700 g) par d'autres auteurs et je l'ai partiellement discrédité en note en montrant qu'un tel nuage est un nimbostratus de faible épaisseur (d'ailleurs assez courant). En outre eumetcal dit clairement qu'il y a un « cold front aloft » ce qui discrédite encore plus cette théorie (manque de rigueur des auteurs qui ne savent pas ce qu'est un nimbostratus). Je n'ai pas dit clairement que cette théorie ne valait pas grand chose, mais je l'ai laissé entendre. Un des principes de Wikipedia est le principe de proportion où les théories dites minoritaires sont exposées et vu qu'un ouvrage récent l'a reprise (Dunlop), cette théorie devait être citée. Le lecteur est un adulte et saura lire entre les lignes. J'espère que ma rédaction te satisfera. De plus, il faudra un article séparé sur les qlcs qui sont des vraies pestes aux USA. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 14 mai 2018 à 03:22 (CEST)
Je ne peux être d'accord avec cet ajout car la même physique ne peut donner un nuage convectif à un endroit (ligne de grain) et un nuage stratiforme à l'autre (nimbostratus). La notion de front froid catabatique ne vient pas d'Amérique, c'est une concept presque aussi vieux que la notion des fronts norvégiens (d'ailleurs, la référence Eumetcal est européenne). Il y a quelque chose d'inexpliqué dans ce Dunlop. Ne pourrait-il pas mélanger front froid catabatique et front chaud catabatique? Pierre cb (discuter) 14 mai 2018 à 05:31 (CEST)
Le problème est que Barry dit la même chose (voir la référence) et donc, il y a 2 points de vue. Je cite « With the kata-cold front the cloud is generally stratocumulus (see Figure 9.11B) and precipitation is light. » Donc, Dunlop n'a fait que recopier ce que Barry prétend. La figure 9-11B est la même que celle de Dunlop et la source de la figure est la suivante : «  Sources: After Pedgley (1962), and Bennetts et al. (1988). Crown copyright ©, reproduced by permission of the Controller of Her Majesty’s Stationery Office. » Donc ce point de vue est défendu par un universitaire et donc a sa place dans l'encyclopédie, même si je n'y crois pas trop. D'ailleurs j'ai utilisé un conditionnel qui marque bien qu'il y a une contradiction. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 14 mai 2018 à 05:43 (CEST)
Comme je ne peux voir ta référence, ça m'est difficile d'apprécier. La seule chose que je puis dire par ta citation est que « light precipitation » ne veut pas dire nécessairement crachin (stratiforme) mais peut aussi dire « faible averse » (convectif) et que les SC ne sont pas des NS mais des CU modérés. On est peut-être face à une interprétation du texte ici. Pierre cb (discuter) 14 mai 2018 à 12:37 (CEST)
Je re-sors la citation de Barry (avec la phrase précédente) « Over the British Isles, air in the warm sector is rarely unstable, so that nimbostratus occurs more frequently at the cold front (see Figure 9.11A). With the kata-cold front the cloud is generally stratocumulus (see Figure 9.11B) and precipitation is light. » Comme un front froid catabatique est moins violent qu'un front froid anabatique, il y a peu de chances que les « stratocumulus » soient convectifs si avec un anafront, on a un nimbostratus (question de logique). De plus, Dunlop (p 44) parle de drizzle ce qui se traduit par crachin (ou bruine). À mon avis, encore une fois, on atteint les limites de L'Atlas international des nuages et nous sommes en train de nous battre concernant un cas non prévu à l'instar des cumulus d'Arizona à 4 km de hauteur. Maintenant, je vais parler comme un lawyer américain. Nuages convectifs ou pas ça dépend. Je pense que la rédaction du paragraphe est suffisamment précise pour dire que c'est peut-être un phénomène anglais non généralisable ailleurs. Je rappelle que Dunlop a quasiment « pompé » la figure 9.11B de Barry sans créditer l'auteur (il a crédité son dessinateur qui a mis la figure en couleurs et découpée en 2 morceaux !) Et c'est ainsi que je suis remonté à l'ouvrage de Barry. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 14 mai 2018 à 16:31 (CEST)
Ce que tu décris montre qu'il parle, comme je le disais antérieurement, du secteur chaud stable (climat marin froid dans ce cas). C'est sûr que la convection est généralement moins grande dans type de situation avec l'approche d'un front froid mais de parler de bruine (drizzle) me semble plutôt relié à la zone au secteur chaud. Enfin, si tu tiens à le mettre, il faudrait parler de climat marin si tu veux généraliser. Pierre cb (discuter) 14 mai 2018 à 21:51 (CEST)
Fait J'espère que la nouvelle rédaction te convient. Malosse [Un problème de météo ou de planeur?] 14 mai 2018 à 22:32 (CEST)
 O.K. Pierre cb (discuter) 14 mai 2018 à 22:58 (CEST)