Discussion:Groupe L'Occitane

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives


  • Suis très étonné de voir qu'un blog Ykone se faisant passé pour l'Occitane [1] se fasse de la pub sur cette page. En aucun cas je ne peux penser que le blog Ykone est une source de référence . Pour finir dans les références il devrait ètre noté comme étant Ykone, et pas l'Occitane....De plus ce contributeur coutumier du fait l'a aussi fait sur de nombreuses autres pages de wikipédia le 29 et 30 Avril 2010 [2]. . Ovc (d) 30 avril 2010 à 18:26 (CEST)
Quelqu'un pourrait-il se charger de rendre cette page de quasi publicité rédactionnelle, conforme aux recommandations de l'Wikipédia ? --Elnon (discuter) 6 février 2014 à 12:49 (CET)

--Nikobee2015 (discuter) 13 janvier 2015 à 17:56 (CET) : je pense qu'une référence est nécessaire pour affirmer ceci : En 2009, l'entreprise décide de créer une filiale, L'Occitane Holding, comme l'y encourage la Commission européenne, afin de rapatrier ses bénéfices au Luxembourg.

Contribution rémunérée[modifier le code]

Bonjour,

Je viens de procéder à une refonte en profondeur de l'article sur le Groupe L'Occitane contre rémunération. J'ai principalement ajouté des informations, revu le plan de l'article et fait un gros travail sur les sources (suppression des liens morts et ajout de sources plus récentes, je précise que je n'en ai pas supprimé de valides). J'ai fait en sorte de respecter au maximum la neutralité de point de vue, la pluralité des sources et les contributions précédentes. Je suis toutefois ouvert à des retours, critiques ou demandes concernant ma contribution, ici-même ou sur ma page de discussion.

Jul.H tolc2mi - 22 février 2021 à 18:22 (CET)

Bonjour,
  • La source 1 Petit journal Shanghai est une source primaire (interview) d'un ton outrageusement commercial.
  • Je ne vois pas a priori ce que vient faire le romancier Pierre Magnan dans les sources : son ouvrage l'Occitane parle-t-il effectivement de l'entreprise ? Et dans ce cas, pourquoi renvoyer aux 153 pages de l'ouvrage, et non à un numéro de page précis, pour permettre la vérifiabilité ?
  • La source 3, Entreprendre, est également une source primaire (interview) avec un ton très promotionnel.
  • Source 4, Paris-Match, promotionnel au point d'être de la communication d'entreprise.
  • la source primaire rapport RSE de l'entreprise citée 4 fois : non.
  • l'usage de la source Le Monde ( siège au Luxembourg ) est tout à fait incomplet : on est quasiment sur du détournement de source.
Je m'arrête là pour le moment, il y aurait encore beaucoup à dire sur l'usage des sources primaires venant directement du site de l'entreprise. J'envisage de neutraliser l'article rapidement, mais puisque vous avez respecté l'obligation de transparence ici et sur votre PdD, je vous en remercie et attends votre retour. Bonne journée, Sijysuis (discuter) 23 février 2021 à 11:52 (CET)
Bonjour,
Je souscris aux propos de Sijysuis sur le sourçage primaire. La partie Engagements en est un bel exemple. A ce sujet, j’aimerais savoir à quoi correspond concrètement, dans le langage onusien, la phrase « L'Occitane, à travers ce programme nommé RESIST, est reconnue en 2013 par le Programme des Nations unies pour le développement comme entreprise exemplaire pour ses actions auprès des femmes productrices de beurre de karité au Burkina Faso15 » (le gras est de moi). Pour ma part, je n’ai jamais croisé ce terme qui semble induire la délivrance d’un label dans les publications de l’organisation. Si c’est de ce rapport dont la phrase est issue, il convient absolument de revoir la rédaction (+ cf. ceci qui parle de « l’engagement » mais ne contient pas la formule de la comm’ du groupe retranscrite sur l’encyclopédie in extenso).
Bref, au moins pour la sous-section Entrepreneuriat féminin, il y a des sources secondaires exploitables qui permettent une contextualisation : 1, 2. Cdt — Baobabjm [Argumenter] 23 février 2021 à 13:11 (CET)
Bonjour, merci pour vos retours. Concernant les sources primaires issues de l'entreprise ça ne me pose pas de problème de les supprimer, mais j'avais lu sur Aide:Identifiez des sources fiables qu'il y avait tout de même une tolérance pour les rapports annuels. J'ai également cité le site loccitane.com plusieurs fois, notamment le sous-domaine group.loccitane.com car j'avoue qu'après avoir fait un tour complet sur Google il m'a été difficile de trouver des sources alternatives pour faire remonter notamment les chiffres de l'entreprise.
Sinon pour le détail de vos remarques :
  • La source du Petit journal Shanghai était déjà présente avant ma refonte (avec un lien mort que j'ai corrigé). Je regarde pour trouver d'autres sources.
  • L'ouvrage de Pierre Magnan est effectivement centré sur l'entreprise, en particulier ses premières années et son fondateur. Vous pouvez le trouver sur le site de la Fnac : https://livre.fnac.com/a1198606/Pierre-Magnan-L-Occitane. Je vais en faire une relecture pour préciser les pages de référence.
  • La source 3 Entreprendre est de fait pro-business il n'y a effectivement pas de débat là-dessus, mais ça reste quand même une source fiable avec son propre article sur l'encyclopédie et je m'en suis servi pour sourcer des faits factuels (dates d'ouverture de la première boutique et du capital, de début de l'internationalisation). Mais si cela vous parait encore insuffisant je ferai également la modification.
  • Pour la source 4 Paris Match je ne peux qu'apporter la même réponse que pour Entreprendre, je vais regarder pour des alternatives.
  • Pour la référence du Monde attestant de l'implantation du siège au Luxembourg, elle venait en complément de deux autres sources, je vais la supprimer.
  • En ce qui concerne le terme d'entreprise exemplaire il me semblait bien que c'était un label. Je vais voir avec l'entreprise pour m'en assurer, mais dans tous les cas oui je reverrai la rédaction de la section si vous le jugez nécessaire.
Jul.H tolc2mi - 23 février 2021 à 14:32 (CET)
Merci, on suivra l'avancée des travaux [euuh supprimer Le Monde c'est plutôt dommage. Je verrais plutôt une utilisation conjointe avec cette source sur la question d'une optimisation fiscale], bonne journée, Sijysuis (discuter) 23 février 2021 à 15:01 (CET)
@Jul.H merci de votre prompt retour. Je précise que le mieux serait que l’Occitane vous communique le titre du document dans lequel on retrouverait donc cette labellisation. Quand on a ça, on affine plus facilement les résultats sur la base de données (le mieux ça reste la cote car en un clic, on trouve ce qu’on cherche Sourire). Bien cordialement — Baobabjm [Argumenter] 23 février 2021 à 15:16 (CET)
Bonjour, veuillez m'excuser pour le délai de réponse j'ai mis un peu de temps à récupérer toutes les informations. J'ai apporté des modifications aux sources comme demandé : suppression du Petit journal Shanghai, remplacement de certaines références d'Entreprendre et de Paris Match (je ne les ai pas totalement supprimées car je n'ai pas trouvé de source mentionnant les mêmes chiffres), ajout des pages de référence pour le livre de Pierre Magnan. S'il y en a d'autres qui posent problème vous pouvez les mentionner je tâcherai de trouver des alternatives. J'ai également modifié le passage sur le PNUD et l'entreprise exemplaire. N’ayant pas trouvé la ressource qui mentionne un « label », j'ai adapté la tournure de phrase, dites-moi si elle vous convient. J'ai également remis la source du Monde concernant le Luxembourg.
Concernant l'article du media Alpes 1 l'information qu’il relaie est erronée. Si l’administration fiscale a rectifié l’erreur (et le nom de L’Occitane n’est d’ailleurs pas mentionné par son représentant M. Cester cité dans l’article) le média n’a pas ajusté le papier a posteriori. L’implantation du siège du Groupe au Luxembourg date de 1997. Les entreprises Laboratoires M&L et M&L DF, filiales du Groupe L’Occitane qui gèrent et opèrent la production et la distribution des produits L’Occitane en Provence et Melvita sont toutes deux implantées en France, à Manosque, Lagorce, Paris notamment. Elles n’ont pas été transférées au Luxembourg comme l'entend l’article et payent leurs impôts en France.
La synthèse des infos se trouve dans cette dépêche du Dauphiné parue dans la foulée de l’article Alpes 1 : https://www.ledauphine.com/economie-et-finance/2016/03/18/l-occitane-communique
Jul.H tolc2mi - 2 mars 2021 à 11:25 (CET)
Bonjour. Le communiqué de presse du Dauphiné n'est pas une source acceptable sur un point litigieux, d'abord parce que c'est une source primaire, et ensuite parce qu'il est faux (le siège luxembourgeois n'a été créé qu'en 2000). De plus, la question est celle d'une optimisation fiscale, pas d'une fraude. Donc quand la société indique qu'elle respecte les obligations légales, cela a autant de valeur que lorsque le Luxembourg annonce qu'il respecte les lois internationales : vrai, mais le résultat est là. (Et puis L'Occitane a vite oublié son redressement fiscal d'une vingtaine de millions d'euros qui pesait encore sur ses comptes 2015 et 2016, pour cause de prix de transferts optimisés). Et il est étonnant qu'un fonctionnaire se trompe en minorant de 173 millions d'euros le CA des entreprises de son département. Là où il pourrait se tromper par contre, c'est que cette perte de CA ne s'est probablement pas faite par la création d'une filiale, mais grâce à un simple changement de statut/option fiscale. Cordialement. --Pa2chant.bis (discuter) 3 mars 2021 à 17:20 (CET)