Discussion:Calmar

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]

Piratage Liens référence[modifier le code]

Je ne sait pas où le signaler, mais il semblerait qu'il y ai des dans la section note et référence, des liens pirate qui menent sur un blog de soutien à DSK. Le rapport avec le Calmar me saute pas aux yaux, mais verifiez notement les liens 5 6 13 14 20 28 29 56. Il semblerait que ce soit généré automatiquement et aleatoirement. Peut etre sur d'autres pages, à verifié donc ! Merci

Hein? Il n'y a pas de liens dans les références que vous citez.--Citron (d) 23 mai 2011 à 11:32 (CEST)

Sisi, faute de pouvoir poster une capture écran, je copie colle ce que je li en note et référence 5 et 6 (sur la page AIDE DSK est un lien vers un blog) :

↑ (fr)Nouveau dictionnaire étymologique et historique, Librairie Larousse, 1971 (ISBN 2-03-029303-2), p. 126 ↑ (fr)Dictionnaire de la langue française, Bordas, 1976 (ISBN 2-907092-00-6)

P.S.: Le Bug ne s'affiche plus chez moi, les note et référence sont a nouveau normales. Le soucis à du être réglé en amont, il devait s’agir d'un piratage de template. Désoler pour le dérangement. Le problème n'est plus, c'est là l'essentiel.

Diablos[modifier le code]

Il existe, m'a dit une amie qui vit dans le golfe de Campeche, au Mexique, des calmars géants appelés DIABLOS ROJOS . Il sont extrèmement dangereux et les pêcheurs en ont peur, car ils sont persuadés que s'ils venaient à tomber à l'eau, les calmars les mangeraient ! J'aimerai savoir si quelqu'un a des photos de ces "diables rouges".

non, superstition mais voir Calmar de Humboldt. Vincnet G discuss 30 octobre 2013 à 15:41 (CET)

Vampyroteuthis ?[modifier le code]

ces diables rouges ne seraient-ils pas des calmars vampire Vampyroteuthis ?

photos sur http://www.dinosoria.com/calmar_geant.htm

Ré: Vampyroteuthis[modifier le code]

Pas certain qu'il s'agisse des mêmes espèces: Vampyroteuthis infernalis vit semble-t-il en eau profonde uniquement (600-900, voire 1200 m), du moins dans la mesure ou il se contente de conditions trop âpres pour ses prédateurs (milieu pauvre en oxygène, obscurité, etc.). De plus sa taille (max.30cm) ne lui permettrait que difficilement d'engloutir un marin... Cela dit, ses yeux couleur saphir proportionnellement énormes en font un inquiétant petit céphalopode, qui du reste n'est ni calamar, ni vraiment poulpe. En effet, Il a son ordre à lui tout seul au sein des Octopodimorphes.

Re: Calmar Géant[modifier le code]

Oui il y a des calmars géants au Méxique. Mais j'en ai entendu parler seulement vers Santa Rosalia en Basse Californie Sud, Mexique, donc coté pacifique mais sur la mer de Cortez ou golf de californie. Cet endroit est réputé pour ses calmars géant. Il me semble qu'il y a un reportage du national geographic portant sur ce sujet et qui a pour scène la mer de Cortez, au niveau de Santa Rosalia justement.

Pas d'os dans le calmar[modifier le code]

Cet article précise que le calmar possède un os interne appelé plume... Or je crois que c'est faux car seul la seiche possède cet os. C'est un moyen zoologique de différencier la seiche du calmar.--Pinpin 5 mars 2006 à 12:26 (CET)


Plan[modifier le code]

Il y a un problème dans le plan actuel : il y a un mélange entre organe et fonction. Par exemple le paragraphe "plume" ne parle que de structure, donc est bien placé. Par contre, le contenu du paragraphe "organes de locomotion" ne parle que de fonction : la locomotion et devrait donc être placé, sous le titre "locomotion", dans un grand paragraphe "Comportement" (en compagnie de l'alimentation et de la reproduction d'ailleurs). Je propose :

Morphologie et anatomie[modifier le code]

manteau[modifier le code]

manteau (structure) , cavité palléale (rôle), peau à chromatophores (rien de plus, le reste va dans le paragraphe "Comportement"), description des nageoires (idem)

Plume[modifier le code]

Système digestif[modifier le code]

Y intégrer le bec

Système nerveux et organes des sens[modifier le code]

1e phrase ok, 2e phrase ==> dans "comportement". Prévoir qquechose sur les yeux (très développés) et le cerveau (idem).

Systéme reproducteur[modifier le code]

Seuls doivent rester : "Les sexes sont séparés. Chez le mâle, un ou deux bras sont modifiés et permettent l'accouplement (bras hectocotyles). Les spermatozoïdes sont regroupés dans des sacs, ou spermatophores." ainsi que "Les oeufs sont gros, et riche en vitellus (œufs télolécithes). Le plus souvent ils sont réunis en pontes gélatineuses ou en grappes." et "Lors du développement, la segmentation de l'oeuf est partielle. Le développement est direct, c'est-à-dire sans métamorphose."
Le reste doit partir dans "comportement".

Taille[modifier le code]

J'aimeria que l'on change le passage ou l'on dit que les calamars colossaux sont plus grands que les calamrs géants... Peut-être est-ce vrai, mais j'ai lu que l'hypotèse de calamars géants de plus de 50 mètres pourrait être valable... Et de plus nous n'avons retrouvé que quelques spécimens, alors c'est plutôt dur d'en avoir une réponse...

Ecologie et comportement[modifier le code]

Alimentation[modifier le code]

Locomotion[modifier le code]

Homochromie et luminescence[modifier le code]

Intelligence[modifier le code]

Reproduction[modifier le code]

Répartition géographique[modifier le code]

Aire de répartition[modifier le code]

Habitat[modifier le code]

Y inclure "surface" et "abysses", qui n'ont pas à être isolés ainsi.

Systématique[modifier le code]

(avec taxonomie, espèces, étymologie, évolution, etc)

Le calmar et l'homme[modifier le code]

Et pour prédateurs, alors ? : toujours le même problème, il nous emm... ce paragraphe qu'on n'arrive pas à placer... peut-être après locomotion et homochromie (qui servent à leur échapper), ou dans habitat (qui comprend les prédateurs), ou si tu prévois un paragraphe populations, là dedans (puisque les prédateurs régulent la population) ?

Voilà pour le plan. Cdlt, VonTasha [discuter] 13 mars 2010 à 20:18 (CET)

Oké, j'ai arrangé ça! Mais je ne suis pas d'accord pour mettre la peau dans la partie Manteau, elle ne concerne pas seulement cette partie. Cependant il est vrai que le rôle des chromatophore et des photophores a sa place dans la partie comportement, mais comment séparer cette partie en deux? Pour les prédateurs, je pense que sa place est dans "écologie et comportement", les prédateurs font partis de l'écologie du calmar, non? En tout cas, pas de paragraphe population en vue, je manque cruellement de contenu! cordialement--Sitron (d) 13 mars 2010 à 23:37 (CET)
Je propose que tu places la partie "peau" entièrement dans "homochromie et luminescence", puisqu'on se doute qu'ils ont une peau, il n'est peut-être pas utile de la mentionner dès le début de l'article, et que tu places la partie "plume" dans "manteau", ce qui évitera le "La" qui fait tache par rapport aux autres titres, et de toute façon, c'est là que la plume est située. La place de "prédateurs" est OK (dis-moi, les grandes espèces de calmars ne mangent-elles pas les petites ? Et n'y a-t-il pas de cas de cannibalisme ? Si c'est oui, ce sont des infos intéressantes à apporter). La partie "système reproducteur reste à trier pour remplir "reproduction", aussi. Cdlt, VonTasha [discuter] 14 mars 2010 à 20:48 (CET)
D'accord, je m'en occupe! Pour le cannibalisme, je l'ai mis dans la partie alimentation "Les plus grands calmars peuvent s'attaquer à d'autres plus petits." mais en effet on pourrait aussi le mettre dans prédateur ; faudrait-il créer une section "cannibalisme", pour mettre une seule phrase?--Sitron (d) 14 mars 2010 à 22:56 (CET)


2e passage[modifier le code]

  • Souvent, ce bras copulateur se détache pendant l'accouplement et demeure à l'intérieur de la femelle : c'est souvent ou toujours ? VonTasha [discuter] 4 avril 2010 à 11:23 (CEST)
  • "Parmi les énigmes qui entourent les calmars, celle-ci est de loin la plus mystérieuse. Pourtant d'autres mollusques sont parvenues à se développer en eau douce, comme les gastéropodes, physiologiquement très proches des céphalopodes.

Les scientifiques suggèrent différentes pistes, plus ou moins pertinentes :

C'est peut-être le manque de diversité de nourriture en eau douce qui empêche la colonisation. Beaucoup de céphalopodes mangent tout ce qui bouge, leur alimentation est donc très variée.

L'hypothèse de l'osmorégulation, comme quoi l'eau douce les tuerait rapidement à cause d'une rupture de l'équilibre osmotique, s'applique à tous autres animaux aquatiques, comme les gastéropodes, qui sont pourtant parvenus à coloniser l'eau douce et l'eau salé.

On peut se demander s'il est plus facile ou plus dur, pour un céphalopode sans coquille de migrer vers l'eau douce, les pompes du siphon et la composition du liquide intérieur peuvant être touchés, ou pour un coléoïde, où il est plus difficile d'atteindre une flottabilité neutre dans l'eau douce que dans l'eau salée qui est plus dense, bien que les pieuvres, par exemple, semblent assez heureuses avec une flottabilité négative.

Il pourrait être entièrement imputable à quelque chose d'aussi simple que l'allocation de niche. Il est possible que tous les céphalopodes pourraient s'intégrer dans les environnements d'eau douce, mais la niche écologique est peut être déjà prise par un autre animal, empêchant ainsi les céphalopodes de coloniser cette niche.

En outre, les habitats d'eau douce sont très éphémères du point de vue de l'évolution, des changements rapides font souvent disparaître de grandes niches. Ces brusques changements pourraient être une partie du problème de la colonisation des calmars. Pourtant les céphalopodes sont particulièrement résistant aux changements de leur milieu, les espèces intertidales vivent très bien dans un environnement en mouvement.

Une migration de la mer à un lac étant peu plausible, les céphalopodes auraient sûrement du émigrer vers les systèmes fluviaux en passant par les estuaires. Les calmars n'aiment pas les eaux qui coulent en permanence, bien qu'il y ait également des courants dans l'océan, les calmars peuvent se déplacer dans la colonne d'eau, échappant ainsi aux courants. Dans un fleuve, les calmars n'ont nulle part où se cacher du courant. Les systèmes lotiques sont réputées pour être des environnements difficiles, et peut-être les céphalopodes n'arriverait pas à les coloniser, soit en raison des conditions (compte tenu de leur corps très mou) ou parce que ce sont de petites niches. Mais le premier obstacle est sans doute l' environnement estuarien, qui est bien connu pour ses eaux turbulentes. L'eau salée circule vers le haut, tandis que l'eau douce s'écoule vers le bas, générant des courants imprévisibles, les conditions la stratification thermique sont très variables. Les estuaires sont des environnements très dangereux, même pour des animaux rustiques. Mais la ténacité des pieuvres face aux courants est bien connu, une pieuvre n'aurait aucun problème à résister à un débit de 7 nœuds. " J'ai déplacé ce paragraphe ici, car il ne concerne pas seulement les calmars, mais tous les Céphalopodes, et devrait donc intégrer (une fois résumé) cet article là. VonTasha [discuter] 5 avril 2010 à 23:46 (CEST)

Tu penseras à créditer les auteurs si tu colles ce passage sur un autre article... Merci, --MGuf (d) 5 avril 2010 à 23:49 (CEST)
  • Selon ce pdf et sur sur TPD, les plus vieux fossiles de Teuthida dateraient du début du Jurassique. Le pdf a aussi des infos sur les taxons actuels. VonTasha [discuter] 5 avril 2010 à 23:53 (CEST)

Titre[modifier le code]

L'article doit être renommé, tous les calmars ne sont pas des theutides. Calmar est une biohomonymie, comme seiche et encornet Vincnet G discuss 8 avril 2010 à 19:11 (CEST)

Si ce foutu fossile vivant sème autant la discorde, c'est probablement parce qu'il se trouve entre le calmar, le poulpe et la seiche!
La traduction littérale de Vampyroteuthis peut certes donner "calmar vampire" mais également... "seiche vampire"! Puisque Aristote ne faisait pas la différence entre seiche et calmar, teuthis recouvre donc les deux. Ce n'est qu'au XIX siècle que la différence à été établie, soit le moment où le terme seiche et calmar on émergés! Bien que les anglais aient privilégié l'appellation vampire squid ( mais squid en anglais c'est très confus, par exemple Bobtail squid), il n'en démords pas moins que cette bête a un ordre a elle seule (sans compter les fossiles), et que l'amalgamer à un calmar alors que physiologiquement il n'a rien a voir est un abus de langage. Ça reviendrait à faire une page de biohomonymie pour l'ordre Sepiolida et l'ordre Sepiida sous prétexte qu'ils ont des similarités. N'oublions pas que Vampyromorphida et Octopoda sont dans le super-ordre Octobrachia, le vampire est donc plus proche du poulpe que du calmar! Donc en fait pieuvre vampire serait davantage légitime!
Plusieurs ouvrages français sérieux lui donne donc un nom spécial, vampire des enfers ou vampire des abysses.
Il faut donc suivre l'étymologie du mot calmar, désignant un mollusque possédant une plume (coquille interne en forme de plume) et de l'"encre", soit tous les teuthides qui sont rassemblés notamment pour ces caractéristiques, qu'ils fassent quelques centimètres ou une dizaine de mètres.
Le reste n'est que vulgarisation...!--Sitron (d) 8 avril 2010 à 23:08 (CEST)
Je comprend tout à fait l'idée de départ de Vincnet et fervent biohomonymisateur, mais à bien y regarder les calmars octopodes relèvent plus de l'abus de langage, et, même s'ils existent jusqu'à être passés dans le parler « courant » restent vraisemblablement impropres (cf. en effet l'étymologie de calmar). De tels cas marginaux — qui risquent franchement plus d'embrouiller le lecteur et maintenir un flou total sur les céphalopodes tentaculaires plutôt qu'à clarifier les choses — ne nécessitent pas une biohomonymie, après tout celui qui cherchera « calmar » ne s'attend pas à tomber sur des pieuvres mais plutôt à les en distinguer.
Concernant le traitement de l'incident, peace and love les mecs ! Peace-symbol.png Cordialement, Totodu74 (devesar...) 8 avril 2010 à 23:21 (CEST)
Même si c'est un abus de langage, d'une manière analogue a l'usage de crabe (d · h · j · ) (cas y faire un tour en cas de doute), l'utilisation est largement attesté. Ce n'est pas a nous de régler l'usage, nous devons simplement en faire état. Lorsque tu dit que ce n'est que dans le langage courant, c'est faux, on retrouve cet appellation y compris dans des articles de journaux. En tout état de cause l'introduction de sitron est mauvaise car elle ne fait pas état du problème. Pour finir je ne pense pas que volontairement cacher le fait qu'il y a ambiguité est très pédagogique ni très encyclopédique. Vincnet G discuss 9 avril 2010 à 14:50 (CEST)
Quand à l'attitude de siton, qui revert sans reflexion, même l'étymologie de theutida.... que dire. Vincnet G discuss 9 avril 2010 à 14:55 (CEST)
C'est vite monté dans les Watts ! J'offre donc le calamar de la paix Sourire
Oui, il est indéniable que l'appellation « calmar vampire » est largement employée (un google test est assez probant, même si l'appellation relève probablement d'une traduction bateau de l'anglais). Ceci dit ça ne me semble pas relever d'une lourde biohomonymie pour un cas isolé (fossile vivant) et impropre (cf. étymologie du nom calmar Encornet en revanche, est clairement une biohomonymie.). Pour une fois qu'on a un terme non ambigu, chipoter pour un anglicisme… Par contre si tu penses que le bandeau {{confusion}} ne suffit pas, on peut glisser un mot dans l'intro, non ? Totodu74 (devesar...) 9 avril 2010 à 15:14 (CEST)
PS:Je rétablis les étymologies
Je suis tombé sur un doc scientifique (dont l'intro était en français) qui utilisait bien calmar vampire mais pour toute la famille (y compris les fossiles). Le bandeau confusion peut m'aller, s'il est poser vers la famille et si une nouvelle version de l'intro qui explique bien tout le problème du/des noms vernaculaires est produite. D'ailleurs Relis ma version il me semble qu'elle ne pose pas de problème dans l'hypothèse du maintien du bandeau, en outre elle utilisait une ref classique vers le CNRTL pour l'usage du terme encornet. Vincnet G discuss 9 avril 2010 à 15:31 (CEST)
Je regarde pour clarifier tout ça sans trop charger pour rien... Pour la ref il faudrait voir à la « caser » ailleurs, la mode étant à la suppression des refs dans l'intro (les infos du résumé introductif étant censées être reprises et développées dans le corps du texte). Totodu74 (devesar...) 9 avril 2010 à 15:44 (CEST)
Un plus gros chapitre dénomination et taxonomie, comme pour morse peut-être ? Vincnet G discuss 9 avril 2010 à 15:49 (CEST)
Ouaille note ? Commencer par donner à clarifier les noms utilisés peut être pas mal. Sitron, si tu passes par là, et que tu as des choses là dessus... Totodu74 (devesar...) 9 avril 2010 à 16:01 (CEST)
On peut aussi dire qu'il n'y a pas équivalence entre l'anglais squid et le français calmar. Puisque les anglais dénomme squids les Sepiolida que les français dénomme plutot seiche. Vincnet G discuss 9 avril 2010 à 16:57 (CEST)

« La plupart des espèces n'ont pas de nom vernaculaire spécifique et sont donc désignées en français sous le nom générique de « calmar » qui peut cependant désigner d'autres espèces n'appartenant pas à cet ordre. » Mais c'est quoi ça? Si on joue la dessus, on peut chipoter sur toutes les dénominations sous prétexte que toutes les espèces n'ont pas de nom vernaculaire! (ex: Araignée ou blattes...) Et pour ta gouverne, vincnet, je pense que "l'attitude" qui est à blâmer ici, c'est bien la tienne, débarquer avec tes gros sabots sans discussion préalable... Je trouve ton attitude très seiche! Sourire Enfin bon on est sur une encyclopédie libre, tout le monde fait ce qu'il veut, donc je n'ai pas mon mot à dire! Quoiqu'il en soit je trouve le bandeau de confusion bien suffisant, pour une mauvaise dénomination concernant ce fossile vivant. Cordialement --Sitron (d) 9 avril 2010 à 22:19 (CEST)

Suit les liens qui sont posés, lit les infos écrites par les un est les autres et tu verras qu'une simplification a l'extrême est inutile. Ensuite reformule l'article si c'est nécessaire. Lorsque tu reverts sans comprendre le problème (visiblement vu tes explication) ca ne fait pas avancer le problème. => En 2009 selon la DDCCRF, en France il semble bien que seul 5 espèces ont le droit a l'appellation calmar, contextualisé est donc probablement important. Personne ne commercialise d'araignée ou de blatte pour être mangé il me semble, donc compare avec ce qui est comparable : crabe. Vincnet G discuss 9 avril 2010 à 23:29 (CEST)
Je ne suis plus sûr de te suivre sur ce coup Vincnet et d'un coup j'ai peur... Dis-tu que tous les teuthides ne sont pas des calmars parce que la DGCCRF n'en appelle que 5 ainsi ?! Totodu74 (devesar...) 10 avril 2010 à 12:36 (CEST)
Non, je dis simplement qu'en France, la DDCCRF en vertu du règlement 2065/2001 de la Commission du 22 octobre 2001, ne reconnait que 5 espèces calmars, 5 espèces d'Encornet (dont une commune). C'est suffisamment surprenant pour être cité. Donc en principe les autres espèces ne peuvent pas etre vendu en tant que calmar ou encornet. Ce terme de calmar est donc à géométrie variable en fonction du contexte. Il n'est pas inutile pour cette raison de prendre des précautions oratoires. Aussi, un chapitre dénomination & taxonomie serait une solution pour débrouiller tout cela. Vincnet G discuss 10 avril 2010 à 14:14 (CEST)
Il serait peut être interessant de savoir pourquoi, pour des raisons de qualité gustative ? protectionnisme ?, en tout cas, apres une visite au supermarché et avoir controler 4 produits contenant soit du calmar ou de l'encornet, les étiquettages de ces produits suivent la législation (provenance identifiable où non contradictoire /au lieu de provenance). Vincnet G discuss 10 avril 2010 à 14:22 (CEST)

Nom vernaculaire[modifier le code]

Il faudrait sourcer les noms vernaculaires et donner les contours de leur validité en ce servant de « TEUTHOIDEA - CALMARS ET ENCORNETS », FAO et de « Céphalopodes », Etiquetage des produits de la mer et d'eau douce, DDCCRF

Et moins pratique à utiliser : glossaire du FAO Totodu74 (devesar...) 9 avril 2010 à 19:07 (CEST)
Je parle de contour parce qu'en france le nombre d'espèce commercialisable à pouvoir s'appeler encornet ou calmar est plutot réduit si j'ai bien compris. Vincnet G discuss 9 avril 2010 à 19:23 (CEST)

Infos complemantaires[modifier le code]

  • Des infos complémentaires sont à trouver pour la systématique/classification dans [1]
  • Des info pour la santé et la consommation (provenance canada), comparaison pieuvre/calmar [2]

*pour l'arbre paraphylétique j'ai repris celui de user:David.mitrani, je lui est demander une source

Calamar[modifier le code]

Bonjour, très surpris de ne pas retrouver le terme calamar dès le résumé introductif. Le corps de texte le dit vieilli mais use pour ça d'une source du XIXe, la langue a depuis évolué et d'une deuxième source qui a une trentaine d'années que je trouve relativement isolée. Le Wiktionnaire trouve aussi plusieurs sources et note que "calamar" est régulièrement cité dans les dictionnaires actuels sans annotation sur le fait que ce terme est vieilli. Ne faudrait-il pas redonner au terme "calamar" sa juste place ? à un niveau équivalent de "calmar" ? GabrieL (discuter) 11 janvier 2019 à 14:46 (CET)

Il faudrait des sources. Je soupçonne que la résurgence du mot en français soit une attraction de diverses langues latines (espagnol, portugais, italien), via les menus des restaurants et les livres de recettes où l'on a gardé le terme de ces langues. — Ariel (discuter) 11 janvier 2019 à 16:26 (CET)

Qu'importe la raison de la résurgence, vous avez peut-être raison là-dessus d'ailleurs. Le dernier dico de l'Académie (1992) indique "On dit aussi Calamar" sans noter ce dernier usage est vieilli. Le dernier Larousse indique aussi calamar en plus de calmar sans une telle mention. L'ODS aussi, sans non plus la mention comme quoi ce terme est vieilli, la mention vx apparait habituellement quand c'est le cas. GabrieL (discuter) 11 janvier 2019 à 19:02 (CET)

L'ODS a l'avantage d'être francophone international et non uniquement francophone de France. GabrieL (discuter) 11 janvier 2019 à 19:19 (CET)
Bon, avec ces bonnes sources le mot calamar peut rejoindre le RI. Peut-être pas dans la première phrase à cause de la présentation duale calmars/teuthides (langue courante/langage scientifique). — Ariel (discuter) 12 janvier 2019 à 07:13 (CET)
Bonjour, Je suis l'un des principaux rédacteurs de ce "bon article". {{|NotifGabrieL}} Votre question a été mainte fois posée durant la rédaction de l'article. Nous en avons conclu que l'usage scientifique du mot calmar (instituts océanographiques, FAO, publications...) est la norme, tout en considérant les ouvrages de Pierre Larousse et de Jean Girodet qui considèrent que la forme "calamar" est vieilli (voir références n°51 et 52). Quant à l'usage culinaire, le terme "encornet" est avéré. On est parti du principe que le terme plus récent prévaut sur l'ancien. Cordialement--Citron (discuter) 12 janvier 2019 à 20:34 (CET)
Bonjour Notification Citron : une source du XIXe siècle n'est pas une bonne source pour juger de la forme actuelle du langage. Alors, oui, il reste des sources qui indiquent que ce terme est vieilli mais il y a trop de sources sérieuses qui admettent la forme "calamar" comme une forme correcte à côté de "calmar". D'où sort le principe que le terme le plus récent doit prévaloir sur l'ancien ? Ce principe est erronée, le contraire également. GabrieL (discuter) 13 janvier 2019 à 10:26 (CET)
Pour les sources scientifiques, il suffit de taper "calamar ifremer" dans un moteur de recherches pour se rendre compte que le terme "calamar" est également loin d'être absent des sources scientifiques. GabrieL (discuter) 13 janvier 2019 à 10:41 (CET)
Bonjour Notification GabrieL :, "Calmar" est apparu au XVe siècle, "calamar" au XVII siècle pour désigner l'écritoire portative. Au XVIème siècle le mot "calemar" apparaît dans le sens zoologique, et désigne le mollusque céphalopode. "Calamar" est attesté en ce sens au XVIIe siècle, puis "calmar" au XVIIIe. Calmar est donc plus récent au sens zoologique, suite aux réformes de l'orthographe. C'est ainsi qu'est définit ce principe de priorité.
On peut aussi voir là où on ne trouve pas la graphie "calamar" comme sur le CNRTL.
En tapant "Calamar ifremer" je tombe sur une [file:///D:/Downloads/encornets.pdf unique occurrence] qui semble plutôt relever d'une erreur d'orthographe dans le titre puisque le corps du texte parle de "calmar".
Effectivement il s'agit d'un des termes historiques et il est toujours en usage, mais il est considéré comme vieilli. Dans un souci d'harmonisation de l'article Wikipédia, nous utilisons donc la graphie la plus acceptée à savoir « calmar ».--Citron (discuter) 13 janvier 2019 à 13:30 (CET)
1- Pour Ifremer, j'ai au moins une demi-douzaine de réponses, la première est : https://wwz.ifremer.fr/carafad_fre/Themes/Ressources.-Ecosysteme-et-Peche/Moyens-contribuant-a-la-selectivite-de-la-peche-autour-des-DCP sur les méthodes de pêche, calamar est cité plusieurs fois et calmar est absent du texte, on peut donc exclure l'erreur de frappe. Étant sur mon téléphone, il m'est difficile de lister toutes les occurrences.
2- Ne me faites pas dire ce que je NZ demande pas, je ne demande pas à ce que calamar prenne la place de calmar, je demande juste que calamar soit mentionné dans l'intro (vu l'usage courant dans les dictionnaires et les sources, c'est la moindre des choses) et de prendre plus de précautions avec le fait de dire que le terme est vieilli, surtout avec une source clairement plus à jour pour les questions du langage courant. C'est un fait que des sources importantes classent le mot comme vieilli, c'est aussi un fait que d'autres Dicos de premier plan, habituellement pas avare sur l'usage de la mention VX citent aussi "calamar" comme une forme parfaitement correcte sans cette mention VX. Un peu comme "poulpe" et "pieuvre" qui ont même étymologie et même signification, ou "clé" et "clef". GabrieL (discuter) 13 janvier 2019 à 14:21 (CET)