Denis Richet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un historien image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un historien français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Richet.
Denis Richet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Denis Richet (1927 - 15 septembre 1989) est un historien français.

Denis Richet a étudié la Révolution française avec François Furet, son beau-frère.

Il a enseigné à la Sorbonne, puis à l'EHESS (où il avait été appelé en 1968 par Fernand Braudel). Il a aussi donné des cours à l'École polytechnique

Dans un entretien de 1994, Francois Furet témoigne que Denis Richet, en 1965, a déjà eu une idée très élaborée du dérapage de 1793, pendant que lui, Furet était encore attaché aux écrits de Marx, c’est-à-dire que Denis Richet s’est montré très tôt méfiant envers le théorème communiste de la nécessité des événements révolutionnaires.

Ouvrages publiés[modifier | modifier le code]

Première édition en 1965
Deuxième édition en 1973
Hachette Pluriel, 1999.
  • De la Réforme à la Révolution, Aubier (Paris) - 1991.
  • La France moderne, l'esprit des institutions, Flammarion, 1991 (première édition 1973).
  • Représentation et vouloir politiques, autour des États généraux de 1614. avec Roger Chartier. École des Hautes études en sciences sociales.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]