Deirdre McCloskey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Deirdre Nansen McCloskey, née le à Ann Arbor, dans le Michigan, est une économiste américaine, professeure émérite d'économie et d'histoire à l'université de l'Illinois à Chicago et femme trans. Spécialiste de l'histoire du capitalisme, elle a écrit 18 ouvrages. Elle est connue pour avoir critiqué la rhétorique de la science économique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est maître de conférences en 1968 à l’université de Chicago, tout en préparant une thèse de doctorat d'économie qu'elle soutient en 1970 sous la direction d'Alexander Gerschenkron à l'université Harvard, où son père est professeur de sciences politiques[1]. Elle est titularisée en 1975 et prend un poste à l'université de l'Iowa[1]. Elle revient enseigner à Chicago, à l'université de l’Illinois, de 2000 à 2015[1]. Elle est professeure émérite depuis 2015.

Activités de recherche et éditoriales[modifier | modifier le code]

Son premier livre, The Rhetoric of Economics est suivi de If You’re So Smart. The Narrative of Economic Expertise (1990), Knowledge and Persuasion in Economics (1994) et, The Secret Sins of Economics (2002). Elle mène une enquête sur les changements économiques en Europe de l’Ouest au XVIIIe siècle, puis dans le reste du monde aux XIXe et XXe siècle, et publie les résultats dans une trilogie intitulée The Bourgeois Era : The Bourgeois Virtues. Ethics for an Age of Commerce (2006), Bourgeois Dignity. Why Economics Can’t Explain the Modern World (2010) et Bourgeois Equality : How Ideas, Not Capital or Institutions, Enriched the World (2016).

Un seul de ses ouvrages est pour l'instant disponible en français, Les Péchés secrets de la science économique (The Secret Sins of Economics) traduit en 2017[2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Assigné homme à la naissance, elle est mère de deux enfants. Elle change de genre en novembre 1995. Elle publie en 1999 un témoignage sur son histoire, Crossing. A Memoir. Elle est membre du conseil de l'Institute for Gay and Lesbian Strategic Studies[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages de recherche[modifier | modifier le code]

  • Les péchés secrets de la science économique, trad. Patrick Hersant, Genève, Éditions Markus Haller, 2016 (ISBN 9782940427291).
  • Why liberalism works: how true liberal values produce a freer, more equal, prosperous world for all (2019), Yale University Press. (ISBN 978-0300235081)
  • avec S. Ziliak, The Cult of Statistical Signifiance : How the Standard Error Costs Us Jobs, Justice, and Lives, The University of Michigan Press, 2008.
  • Knowledge and Persuasion in Economics, New York, Cambridge University Press, 1994.
  • « Rhetoric », The New Palgrave Dictionary of Economics, Londres, Macmillan, 1987.
  • The Rhetoric of Economics, Madison, The University of Wisconsin Press, 1985, (ISBN 978-0299158149)
  • Bourgeois Dignity: Why Economics Can't Explain the Modern World
  • Bourgeois Equality: How Ideas, Not Capital or Institutions, Enriched the World
  • The Bourgeois Virtues: Ethics for an Age of Commerce

Autres essais[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Reverchon 2019.
  2. [compte rendu] François Facchini, « L’économie, rhétorique moderne », La vie des idées,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. « NUI Galway Honours the Achievements of Seven Outstanding Individuals with Honora », sur nuigalway.ie, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Antoine Reverchon, « Deirdre McCloskey, économiste libertarienne d’un autre genre », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]