Debordo Leekunfa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Debordeaux Leekunfa)
Aller à : navigation, rechercher
Debordo Leekunfa
Surnom Wiz Aggara, Tchokoroba, Ôpa La Nation
Nom de naissance Patrick Tanguy Séry Digbeu
Naissance (32 ans)
Abidjan, Région des Lagunes, Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Activité principale Chanteur, parolier, compositeur, rappeur, personnalité de télévision
Genre musical Coupé-décalé, Afropop, musique électronique, world music
Années actives Depuis 2007
Site officiel debordoworld.com

Patrick Tanguy Séry Digbeu « Debordo » Leekunfa, né le à Abidjan dans la Région des Lagunes, est un chanteur et auteur-compositeur-interprète ivoirien. Débutant en tant que DJ dans le célèbre maquis« La Cour des Grands » au Mille maquis à Marcory, Debordo se fait remarquer. Il continue officia aussi à la Rue PrincesseYopougon) au maquis « Le Shangaï » en tant que Disc-jockey aux côtés de DJ Arafat ou encore Mareshal DJ. C'est ici qu'il commence à se faire un nom dans le milieu du showbizz ivoirien.

Debordo en duo avec DJ Arafat sort un nouvel opus accompagné d'une nouvelle danse appelée le Kpangor. Le concept et les singles qui s'ensuivent deviennent des succès sur le continent africain, du Gabon au Burkina Faso en passant par le Cameroun. Des tubes naissent dans un bref laps de temps : « Kpangor », « Confirmation Kpangor », « Lebede 2 », « 25 25 Arachide », « Bouddha ». Ces tubes s'imposent très vite et arrivent en tête des classements ouest-africains. Entre-temps, il sort des freestyles qui rencontrent un tel succès qu'après leurs sorties, toutes les dix minutes en moyenne, un média musical ou un maquis les diffusaient, il s'agit de « Spot 2009 » (août 2009), « le spécial Stéphane Sessègnon et Marie-Claude Sessegnon » (été 2009 en duo avec DJ Arafat), « Interdit aux moins de 30 ans » (septembre 2009).

Déjà touché par des succès internationaux avec des chansons American soldier tel que Kpangor avec DJ Arafat, On s'éclate avec Bebi Philip, et Célébration, il confirme sa popularité avec son single Apéritif yamoukidi sortie le 7 novembre 2014 et atteignant plus de 5 000 000 vues actuellement.

En 2016, il est victime d'un grave accident de la route en compagnie d'une partie de son staff, son manager et ses deux danseurs trouvent la mort[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Résidant avec sa grand-mère à SICOGI Koumassi (Abidjan) et élève au collège Voltaire à Marcory, Patrick Sery pratique l'école buissonnière, et passe son temps à trainer dans la rue. Ainsi, il finit par abandonner l'école, côtoyer les drogués et s'adonner au banditisme dans les ghettos de la cité de Koumassi, malgré les conseils de sa grand-mère : « Mon dernier coup, c’était une nuit. j’ai agressé un pauvre monsieur à qui j’ai soutiré argent et portable cellulaire », révèle l’artiste[2]. Debordo est de l'ethnie Bété.

Début de carrière (2004–2008)[modifier | modifier le code]

En 2004, avec l’avènement du coupé-décalé à Paris un an à peine et la naissance du « phénomène DJ » en Côte d'Ivoire, il commence à s'exercer aux platines avec l'aide de Java DJ[3]. Il officie au célèbre maquis « La Cour des Grands » au Mille maquis à Marcory. Puis, Debordo Leekunfa traverse la rive pour officier comme disc-jockey et ambianceur du côté de la Rue PrincesseYopougon) au maquis « Le Shangaï » où exerçait aussi en tant que Disc-jockey DJ Arafat ou encore Mareshal DJ. C'est ici qu'il commence à se faire un nom dans le milieu du showbizz ivoirien.

Ensuite, Debordo DJ décide de partir à l'aventure, en occident. Avec les difficultés d'immigration notamment en Europe, un homme lui promet de lui pourvoir un visa pour la Suisse. Debordo DJ reunit grâce à des économies de dur labeur sur les platines une somme de 5 millions de F CFA (soit plus de 7 600 €). Mais le DJ se rendra compte de l'escroquerie et ne sera jamais remboursé.

Debordo DJ décide finalement de se dédier totalement à la musique. Il sort un opus qui fera une entrée timide sur le marché malgré des featurings avec Nash du Gbonhi et Mokobé du groupe 113 sur le morceau « Colgata ». Mais, les professionnels de la musique décèlent déjà en lui un timbre vocal inestimable et un fin maniement des « attalakus ».

Duo avec DJ Arafat (2008–2009)[modifier | modifier le code]

Mais le décollage intervient courant 2008-2009, soit environ deux ans après le single « Kpangor » balancés sur le marché en duo avec DJ Arafat de retour de ses aventures parisiennes (également ex-DJ au Shangaï). Les deux DJ décident de former un duo, qui deviendra un tandem de feu à l'origine de dizaines de tubes sur le continent africain en l'espace de 3 ans seulement. On compte parmi ces succès : « Kpangor », « Confirmation Kpangor », « Lebede 1 et 2 », « 25 25 Arachide ». Ces tubes dotés de nouveaux concepts et danses s'imposent très vite et arrivent en tête des classements ouest-africains. S'accompagne à ces tubes, des freestyles de ou encore attalakus d'environ 10 minutes qui vont s'imposer sur les marchés, à savoir « le spéciale Stéphane Sessègnon et Marie-Claude Sessegnon » (été 2009 en duo avec DJ Arafat) ou encore « Le spécial Rigobert Song ».

En été 2009, alors en tournée aux États-Unis, Debordo Leekunfa depuis décide de se séparer de son binôme Arafat pour des histoires de leadership. S'ensuivra de nombreuses déclarations plus ou moins acerbes dans la presse. L'affrontement gagnera aussi le domaine musical, les deux disc-jockey s'affrontent indirectement dans leur chanson (Arafat DJ affirme dans le morceau Bouda « Je t'ai nettoyé. Je t'ai fabriqué. Aujourd'hui tu gâtes mon nom. », Debordo lui répond « J'ai aidé beaucoup de mes camarades, mais ils ne sont pas prêt pour moi Oh ! »).

En décembre 2009, les deux chanteurs partisans de la cité de Yopougon (opposé à Marcory dans le milieu musical ivoirien) se réconcilient et donnent pour l'occasion un concert live gratuit de 1h30 au gigantesque maquis le « Monde Arabe » sur la mythique Rue Princesse qui a fait le succès d'Arafat DJ[4].

Mais lors de leur séparation, Debordi Leekunfa avait mis sur le marché un single intitulé American Soldier qui devient très vite un succès continental. Le clip vidéo est un véritable mini-film avec effets spéciaux. Ainsi, malgré leur réconciliation, le « Tchékoroba » décide d'entamer une carrière solo.

Aujourd'hui, Debordo Leekunfa est l'un des chanteurs les plus sollicités du mouvement coupé-décalé, et pose sa voix dans de nombreuses chansons à succès.

En janvier 2011, la rivalité entre DJ Arafat et Debordo Likoufa reprend de plus belle, à l'instar de Notorious B.I.G. et Tupac aux États-Unis dans les années 1990. Dans le morceau Rage 202, DJ Arafat lance un pique à son ancien binôme : « on est fatigué d'écouter ton seul morceau trévéli-trévélou ». En effet, depuis près d'un an, Debordo n'a plus sorti de nouvelle œuvre, préférant effectuer des tournées de longue durée à l'étranger. Cependant la réponse de Debordo DJ ne se fait pas attendre, ce dernier répond au Yorobo dans un morceau intitulé OPA à la Nation Ivoirienne, alliant vulgarité et confession.

Vie privée[modifier | modifier le code]

  • Le 4 juin 2016, en partance pour Bouaké, il est victime d'un grave accident de la route[5].

Altercations[modifier | modifier le code]

En août 2009, après une dispute de leadership, il se sépare de son binôme DJ Arafat avec lequel il a connu le plus de succès[6]. Le duo choc connait une crise au point que leurs déclarations dans la presse deviennent pour le moins acerbes : Arafat DJ accuse Debordo Leekunfa d'être « jaloux de son succès » et d'avoir essayé de le tuer en l'empoisonnant. En , les deux chanteurs partisans de la cité de Yopougon (opposé à Marcory dans le milieu musical ivoirien) se réconcilient et donnent pour l'occasion un concert live gratuit de 1h30 au gigantesque maquis le « Monde Arabe » sur la mythique Rue Princesse qui a fait le succès de Debordo [7].

En janvier 2011, la rivalité entre Debordo Leekunfa et DJ Arafat reprend de plus belle, à l'instar de Notorious B.I.G. et Tupac aux États-Unis dans les années 1990. Dans le morceau « Rage 202 », DJ Arafat lance un pique à son ancien binôme : « on est fatigué d'écouter ton seul morceau trévéli-trévélou ». Car depuis près de 2 ans, Debordo n'avait plus sorti de nouvelle œuvre, préférant effectuer des tournées de longue durée à l'étranger. Cependant la réponse de Debordo (désormais "Opa la nation" - "Le père de la nation") ne se fait pas attendre, ce dernier répond au Yorobo dans un morceau intitulé « Vérité » alliant vulgarité et confession. Deux jours après la diffusion de ce titre, DJ Arafat répond à Debordo avec le morceau « Reste tranquille Rantanplan » sans prendre de gants. Ensuite il a eu des problèmes avec de multiples personnes tels que Gros Bedel (manager), etc.

Discographie[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Mixtape[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Au secours
  • 2008 : Fouka-fouka
  • 2009 : American soldier
  • 2010 : Opa la nation (Vérité)
  • 2011 : Rien que la nation
  • 2011 : Vive la nation
  • 2012 : Célébration
  • 2013 : Persévérance
  • 2013 : Pardonne moi
  • 2013 : Massada Coco
  • 2014 : "Apéritif yamoukidi"
  • 2015 : "Shake your body"
  • 2015 : "N'enfant gateh"
  • 2016 : "Gnangan Gnangan Style"

Collaboration[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Accident de la route : Un autre danseur de Debordo décédé, ce matin », sur Abidjan 911 (consulté le 8 juin 2016)
  2. Debordo Leekunfa "j’ai déjà agressé et volé" interview in Topvisages.net
  3. « En 2004, il décide de tourner la page. Et s’exerce à titiller les platines auprès de DJ Java, son frère aîné, du côté de la Cour des Grands (mille maquis) » par Debordo Leekunfa in Topvisages
  4. « Nouveau rebondissement au sujet du couple Arafat DJ – Debordo Leekunfa Alors qu’il y a quelques semaines on apprenait avec stupéfaction que le duo choc connaissait une crise au point que leurs déclarations dans la presse étaient pour le moins acerbes, il semblerait que leur séparation n’ait été que passagère. Yôrôbô 5500 Volts et l’American soldier ont partagé la scène au monde arabe ce dimanche[Quand ?]. Le duo a gratifié les noceurs d"un show d'Atalaku pendant plus d’une heure et demie. En espérant que ces retrouvailles annoncent une réconciliation définitive entre les deux DJs »]
  5. « Côte d'Ivoire: Grave accident sur l'autoroute du nord, Debordo leekunfa parmi les blessés - Koaci Infos », sur KOACI (consulté le 4 juin 2016)
  6. Debordeaux Leekunfa (interview) : « Moi et Arafat c'est terminé » in Abidjanshow.com
  7. « Nouveau rebondissement au sujet du couple DJ Arafat – Debordo Leefunfa ! Alors qu’il y a quelques semaines on apprenait avec stupéfaction que le duo choc connaissait une crise au point que leurs déclarations dans la presse étaient pour le moins acerbes, il semblerait que leur séparation n’ait été que passagère. Yôrôbô 5 500 Volts et l’American soldier ont partagé la scène au monde arabe ce dimanche. Le duo a gratifié les noceurs d'un show d'atalaku pendant plus d’une heure et demie. En espérant que ces retrouvailles annoncent une réconciliation définitive entre les deux chanteurs »

Liens externes[modifier | modifier le code]