Darren Adams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adams.
Darren Adams

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (53 ans)
Taille 1,94 m (6 4)
Position centre
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
Rugby à XV
 ????-????
????-1990
1990-1992
1992-1998
1998-2000
2000-????
????-????

Rugby à XIII
1996

Hawke's Bay
Bay of Plenty
PUC
Racing club de France
FC Grenoble
Domont RC
RC Strasbourg


PSG XIII

 ? (?)
? (?)
? (?)
? (?)
 ? (?)
 ? (?)
 ? (?)


1 (4)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
Rugby à XIII
1996

Drapeau : France France

1 (0)[1]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Darren Adams, né le , est un joueur néo-zélandais de rugby à XV et de rugby à XIII évoluant au poste de centre[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Darren Adams commence le rugby en Nouvelle-Zélande et est sélectionné avec l'Équipe des Māori de Nouvelle-Zélande[3]. Puis, il rejoint la France où il joue notamment pour le Racing club de France et le FC Grenoble[4]. En 1996, il change brièvement de code pour le rugby à XIII. Il dispute une rencontre avec l'équipe de France et une rencontre de Super League avec le Paris Saint-Germain XIII[1].

Le , il est invité avec les Barbarians français pour jouer contre Cambridge en Angleterre. Les Baa-Baas s'imposent 76 à 41[5].

En janvier 2011, il est à l'affiche du film Le Fils à Jo de Philippe Guillard où il tient le rôle de Jonah Tukalo, le néo-zélandais venu entraîner Doumiac[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Darren Adams », sur www.rugbyleagueproject.org (consulté le 26 octobre 2012)
  2. Pierre salviac, « La performance des Blacks devant l’Écosse décodée par un Maori. », sur mondialdurugby.com, (consulté le 1er septembre 2011)
  3. [1]
  4. [2]
  5. « Cambridge vs Barbarian Rugby Club », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 18 décembre 2016)
  6. « Le fils à Jo », sur www.imdb.fr, IMDB (consulté le 1er septembre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]