Danièle Kapel-Marcovici

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Danièle Kapel-Marcovici
Daniele KAPEL-MARCOVICI.jpg
Danièle Kapel-Marcovici en 2009.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Danièle Kapel-Marcovici, née le à Pavillons-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, est une femme d'affaires et collectionneuse d'art contemporain française, présidente de l'entreprise d'emballage et de fourniture Raja et de la Fondation Raja.

Origines[modifier | modifier le code]

Danièle Kapel-Marcovici rejoint en 1962 « Les Cartons Raja », une petite entreprise de distribution de cartons créée par sa mère Rachel Marcovici et son associée Janine Rocher, en 1954. Elle débute en qualité de commerciale, activité qu'elle exerce pendant près de dix ans.

En 1976, elle développe le service de vente par correspondance (VPC) et lance l’édition d'un premier catalogue comprenant 365 produits.

Danièle Kapel-Marcovici reprend la direction générale du groupe en 1982.

Femme d'affaires[modifier | modifier le code]

L'entreprise de développe et devient à la fin des années 1980 le 1er distributeur d’emballage en France. Avec la VPC et l’explosion de l’offre produits, Raja continue de connaître une forte croissance qui vient couronner les choix stratégiques et les investissements de sa Présidente.

En 1994, elle donne le coup d’envoi de l’internationalisation avec l'acquisition de Binpac en Belgique et de la société Aid Pack en Grande-Bretagne. La création et l’acquisition d'entreprises aux Pays-Bas (1997), en Grande-Bretagne (1998), Allemagne (1999), Espagne (2003), Autriche (2004), Italie (2006), République tchèque (2007), Suisse (2008), Norvège (2010), Pologne (2010), Danemark (2011) et Suède (2012) viennent renforcer le positionnement de l’entreprise en Europe.

En 1995, Danièle Kapel-Marcovici acquiert un site à Paris Nord II et en fait le centre de distribution pour la France et le siège européen du groupe. En 2001, Raja lance sa première plate-forme e-commerce.

Entre 2007 et 2015, de nombreuses acquisitions à l'international permettent de hisser le groupe Raja à la première place européenne sur son secteur[1].

Danièle Kapel-Marcovici et sa famille détiennent 100 % du capital de Raja.

La Fondation Raja : Un engagement en faveur des femmes[modifier | modifier le code]

En 2006, Danièle Kapel-Marcovici crée la Fondation Raja - Danièle Marcovici, sous l’égide de la Fondation de France.

Cette fondation a pour vocation de soutenir, en France et dans le monde, des projets associatifs, en faveur des femmes dans les domaines de la solidarité, de la formation, de l'éducation et de la santé[2].

Ses actions s'organisent autour de trois axes :

  • Droits des femmes et lutte contre les violences

Soutenir les femmes en difficulté dans leur lutte contre les injustices ou les violences dont elles sont victimes.

  • Santé et action sociale

Accompagner les femmes en difficulté dans leur combat contre la maladie ou les inégalités auxquelles elles doivent faire face.

  • Formation et insertion professionnelle

Aider les femmes en difficulté à accéder à l'emploi ou à améliorer leurs revenus.

Depuis sa création, la Fondation Raja a soutenu plus de 200 programmes à travers le monde.

Lancés en 2013, les Prix « Fondation RAJA Women’s Awards » récompensent, chaque année, des actions exceptionnelles qui ont été réalisées en faveur des femmes dans chacune des trois catégories suivantes :

  • Éducation et Culture

Récompenser des actions organisées en faveur de l’éducation des femmes de milieux défavorisés ainsi que des projets culturels en faveur de l’intégration sociale.

  • Droit des femmes et lutte contre les violences

Défendre les droits des femmes, partout où ils sont menacés, lutter contre les discriminations, dénoncer les atteintes à l’intégrité des femmes.

  • Entreprenariat social et formation professionnelle

Susciter l’émergence de projets de formation afin de favoriser l’insertion socio-professionnelle, soutenir des projets qui permettront aux femmes de gagner leur autonomie financière en leur apprenant un métier.

Une collection d'entreprise : Raja Art[modifier | modifier le code]

Danièle Kapel-Marcovici, passionnée d’art contemporain, encourage les talents et soutient la création actuelle dans toute sa diversité par l’acquisition d’œuvres originales ayant comme point commun l’utilisation de matériaux d’emballage.

Aujourd’hui, la collection RAJA compte plus d’une centaine d’œuvres, essentiellement des sculptures, peintures, gravures et collages et ne cesse de s’enrichir au fil des ans.

Installée dans les locaux du siège européen de l’entreprise, la collection fédère les collaborateurs autour de valeurs communes - créativité, imagination, modernité et leur permet un accès privilégié à l’art contemporain.

Le 25 janvier 2017, Raja Art a reçu le prix du mécénat culturel « Un projet, un mécène » dans la catégorie « Arts visuels » , remis par Audrey Azoulay, Ministre de la Culture et de la Communication.

La Villa Datris[modifier | modifier le code]

L’engagement de Danièle Kapel-Marcovici en faveur de la création artistique actuelle la conduit à créer en 2010 un fonds de dotation pour la sculpture contemporaine, la Villa Datris.

Installée à L'Isle-sur-la-Sorgue, dans le Vaucluse, la Villa Datris offre, avec sa vieille bâtisse provençale du XIXe siècle et son jardin, un large espace d’expression et d’exposition permanent, destiné à promouvoir les sculptures de jeunes talents émergents ou d’artistes reconnus internationalement.

Danièle Kapel-Marcovici insiste sur la vocation de mécénat, d'ouverture à tous les publics, de promotion et de sensibilisation aux diverses formes d'expression des sculpteurs exposés.

Distinctions[modifier | modifier le code]

En avril 2013, Danièle Kapel-Marcovici remporte le Prix Spécial des ETI-PME 2012[3].

En juillet 2009, Danièle Kapel-Marcovici est nommée chevalier de la Légion d'honneur par le ministère de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi[4].

Depuis 2009 le magazine Challenges distingue Danièle Kapel-Marcovici dans son classement des « 500 plus grandes fortunes de France »[5]. La même année Le Journal du Net l'a classée dans son palmarès des « 20 femmes les plus riches de France »[6].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Danièle Kapel-Marcovici a trois enfants.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]