Danelle Ballengee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Danelle Ballengee
Image illustrative de l’article Danelle Ballengee
Danelle Ballengee en 2009
Contexte général
Sport Athlétisme et raid nature
Biographie
Nationalité sportive Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité États-Unis
Naissance (51 ans)
Lieu de naissance Harbor City
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
SkyGames 2 1 2
Championnats du monde de raid aventure 1 - -
Championnats d'Amérique du Nord de raquette à neige 10 1 -
Championnats des États-Unis de skyrunning 7 - -

Danelle « Nellie » Ballengee, née le à Harbor City, est une sportive américaine d'endurance pluridisciplinaire, spécialiste notamment de raid nature, de raquette à neige et de skyrunning. Elle a remporté deux titres de championne du monde en raid nature et dix titres de championne d'Amérique du Nord de raquette à neige. Elle a également remporté quatre fois d'affilée le marathon de Pikes Peak.

Biographie[modifier | modifier le code]

Durant sa jeunesse, Danelle pratique le football et la course à pied. Durant ses études, elle s'essaie au volley-ball mais son entraîneur la renvoie de l'équipe car elle est trop petite pour ce sport. Elle se spécialise ensuite en cross-country. Après avoir terminé ses études en kinésiologie et en biologie à l'université du Colorado à Boulder, Elle décroche un poste de coach dans un centre de fitness à Boulder et s'engage en compétition dans la discipline naissante du skyrunning[1],[2],[3]. En 1994, elle remporte sa première victoire au marathon de Pikes Peak lors de sa première participation[1].

En participant à son premier triathlon d'hiver, elle découvre la compétition de raquette à neige. Elle se rend aux Pays-Bas pour participer à une compétition internationale qu'elle remporte. Elle remporte son premier titre de championne d'Amérique du Nord en 1994. Entre 1997 et 2001, elle participe à plus d'une centaine de courses de raquette à neige qu'elle remporte toutes sans exception[2],[4].

Ne se contentant pas de participer aux courses, Danelle s'implique également dans l'organisation de manifestations. En 1997, elle relance l'ascension du mont Evans en 1997, la course de montagne ayant été interrompue depuis 1990[3]. Le , elle participe à l'édition inaugurale des championnats du monde de duathlon longue distance à Zofingue où elle se classe sixième et meilleure Américaine[5]. Le , elle remporte sa quatrième victoire d'affilée au marathon de Pikes Peak[6].

En 1998, elle termine septième et meilleure Américaine de l'Ironman Nouvelle-Zélande à Auckland[7].

En juillet 2000, elle participe à l'édition inaugurale des SkyGames à Cervinia. Elle y démontre ses qualités pluridisciplinaires en remportant la médaille de bronze sur l'épreuve du SkyMarathon ainsi que du SkyBike[8],[9]. À la fin du mois, elle se lance comme défi de gravir les 55 pics de plus de 14 000 pieds (4 270 m) en un temps record. Elle commence son défi le à Silverton. En gravissant son cinquième sommet, le pic Wilson, elle est victime d'une crise d'angoisse mais parvient à se resaissir pour poursuivre son objectif. Elle doit ensuite faire face à de violents orages mais poursuit son périple. Elle termine finalement le 55e pic après 14 jours, 14 heures et 49 minutes, ayant parcouru 480 km et plus de 45 000 mètres de dénivelé positif[1],[10].

Essayant de vivre du sport, elle découvre le raid nature, notamment grâce à Mark Burnett et à l'Eco-Challenge qu'il organise. Ce sport offrant des primes de victoire substantielles, Danelle y voit une bonne raison de s'impliquer. Elle se lance avec succès dans ce sport[1],[11].

En août 2004, elle prend part au Raid the North Extreme au Canada qui accueille les championnats du monde des courses aventure. Avec ses coéquipiers du Team Nike ACG-Balance Bar Michael Tobin, Ian Adamson et Mike Kloser, ils parviennent à battre l'équipe suédoise Cross Sportswear pour 20 secondes après trois jours, neuf heures, 49 minutes et 30 secondes de compétition[12]. Avec la même équipe, elle remporte le Raid World Championship en Patagonie argentine en décembre[13].

En février 2006, elle décroche le titre lors des premiers championnats des États-Unis de triathlon d'hiver à Breckenridge en terminant près d'une demi-heure avant sa plus proche poursuivante Lisa Jhung[14]. Elle termine ensuite huitième aux championnats du monde de triathlon d'hiver à Sjusjøen après un départ en trombe[15]. En mai, elle remporte les championnats des États-Unis de rogaine avec Rebecca Rusch[16]. Après avoir été battue par Corinne Favre en 2005, elle est à nouveau annoncée favorite de l'édition 2006 du marathon de Pikes Peak qui accueille le Challenge mondial de course en montagne longue distance. La championne en titre Emma Murray ne se laisse pas impressionner. Les deux femmes mènent la course en tête, loin devant le reste du peloton. L'Australienne défend son titre avec succès en s'imposant quatre minutes devant Danelle[17]. En septembre, elle participe aux SkyGames en Andorre et s'impose sur le kilomètre vertical devant Corinne Favre[18].

Le , elle se rend à l'Amasa Back Trail à quelques kilomètres de sa résidence de Moab pour effectuer une séance de jogging avec son chien Taz. Au bord d'une falaise, elle glisse sur une plaque de verglas et chute d'environ 18 mètres. Son bassin, son sacrum et trois de ses vertèbres se fracturent, lui causant une hémorragie interne et la paralysant. Sous l'impulsion de l'adrénaline, elle parvient à ramper 400 mètres pendant cinq heures jusqu'à trouver un peu d'eau au fond d'une doline. Elle effectue des petites séances de crunch pour conserver son corps à température et profite de la présence de son chien pour se réchauffer la nuit. Ce dernier effectue des allers-retours toujours plus longs dans l'espoir d'attirer l'attention. Après deux jours, ses proches s'inquiètent de sa disparition et lancent des recherches. Au troisième jour, Taz retourne au point de départ où il est vu par l'équipe de recherche qui a retrouvé le pick-up de Danelle. Ne se laissant pas attraper, Taz parvient à mener l'équipe de recherche au lieu où se trouve Danelle. Elle est finalement sauvée après 56 heures passées dans le désert[19],[20],[21]. Sa mésaventure a fait l'objet d'un épisode de l'émission Je ne devrais pas être en vie[22].

Elle reprend brièvement la compétition après sa convalescence. Elle donne ensuite naissance à ses deux enfants. Depuis 2008, elle organise le Moab Trail Marathon qui emprunte le même chemin où elle a connu son accident[23].

Elle est admise au Colorado Running Hall of Fame en 2012[24].

Palmarès en skyrunning[modifier | modifier le code]

no  féminin Course Longueur Départ Temps
12e Médaille d'or Marathon de Pikes Peak 42,2 km h 24 min 48 s
22e Médaille d'or Marathon de Pikes Peak 42,2 km h 38 min 55 s
Médaille d'or Aspen Castle Peak SkyMarathon 42,2 km h 30 min 33 s
Médaille d'or Cervinia Breithorn SkyMarathon 27 km h 21 min 26 s
10e Médaille d'or Marathon de Pikes Peak 42,2 km h 36 min 42 s
Médaille d'or Everest SkyMarathon 42,2 km h 55 min 19 s
22e Médaille d'or Marathon de Pikes Peak 42,2 km h 43 min 46 s
Médaille d'or U.S. Fila SkyMarathon 42,2 km h 26 min 22 s
Médaille d'argent U.S. Fila SkyMarathon 42,2 km h 21 min 48 s
16e Médaille d'argent U.S. Fila Sky Half Marathon 21,1 km h 4 min 46 s
Médaille de bronze SkyGames - SkyMarathon 42,2 km h 53 min 31 s
12e Médaille d'argent U.S. Fila SkyMarathon 27,3 km h 49 min 34 s
Médaille d'argent U.S. Fila SkyMarathon 42,2 km h 21 min 47 s
7e Médaille d'or Breckenridge Crest Mountain Marathon 42,2 km h 11 min 58 s
17e Médaille d'argent Marathon de Pikes Peak 42,2 km h 31 min 36 s
12e Médaille d'argent Challenge mondial de course en montagne longue distance 42,2 km h 25 min 44 s
Médaille d'or SkyGames - Kilomètre vertical km 57 min 33 s

Palmarès en raquette à neige[modifier | modifier le code]

no  féminin Course Longueur Départ Temps
2e Médaille d'argent Championnats d'Amérique du Nord de raquette à neige 10 km h 11 min 57 s
1re Médaille d'or Championnats d'Amérique du Nord de raquette à neige 10 km 54 min 47 s
1re Médaille d'or Championnats d'Amérique du Nord de raquette à neige 10 km 56 min 13 s

Palmarès en raid nature[modifier | modifier le code]

  • 1999
    • 2e de la Mild Seven Outdoor Quest
  • 2000
    • 1re de la Mild Seven Outdoor Quest
  • 2001
    • 1re de la Mild Seven Outdoor Quest
    • 2e de la Wild Onion Urban Adventure Race
  • 2002
    • 1re de la Primal Quest Adventure Race
    • 1re de l'Extreme Adventure Hidalgo
    • 1re de la Salomon Winter Adventure Race
    • 2e de l'Eco Challenge Adventure
    • 2e de la Wild Onion Urban Adventure Race
  • 2003
    • 1re de la Primal Quest Adventure Race
    • 2e de la Wild Onion Urban Adventure Race
  • 2004
    • Médaille d'or, monde aux championnats du monde des courses aventure
    • Médaille d'or, monde au Raid World Championship
    • 1re de la Primal Quest Adventure Race
    • 1re de l'Extreme Adventure Hidalgo
  • 2006
    • 1re de l'Extreme Adventure Hidalgo

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Date Lieu
10 kilomètres 39 min 41 s Longmont
15 kilomètres h 4 min 11 s Manitou Springs
10 miles h 8 min 43 s Manitou Springs
Marathon h 49 min 1 s Houston

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) Robbie Lawless, « Danelle Ballengee and the Art of Suffering », sur iRunFar.com, (consulté le )
  2. a et b (en-US) Meagan Baalman, « Aw Man, This is Going to Hurt », sur Snowshoe Magazine, (consulté le )
  3. a et b (en-US) « Faces Behind the Races, featuring Danelle Ballengee », sur endurancetownusa.com, (consulté le )
  4. (en-US) « Tubbs Ambassadors », sur Blog | Tubbs Snowshoes, (consulté le )
  5. (en) Bob Babbitt, « The Ultimate Test Of Endurance », sur Triathlete, (consulté le )
  6. (en) Angie Reese, « Ballengee, Mejia repeat Peak titles », sur The Gazette, (consulté le )
  7. (en) « Individuals - Ironman New Zealand (1998) », sur SportSplits (consulté le )
  8. (it) Riccardo Selvatico, « Skigames, Cervinia 7-9 luglio. I risultati », sur PlanetMountain.com, (consulté le )
  9. (es) « Excelente actuación española en los Sky Games 2000 », sur Barrabes.com, (consulté le )
  10. (en-US) Danelle Ballengee, « Danelle Ballengee’s 2000 Attempt | 14er Speed Record Attempt » (consulté le )
  11. (en) Bill Gifford, « Is This Any Way to Make a Living? », sur Outside Online, (consulté le )
  12. (en-US) Andrew Harley, « Nike ACG-Balance Bar world champs », sur www.vaildaily.com, (consulté le )
  13. (es) Sofía Corral, « El imperio de los elegidos », sur www.lanacion.com.ar, (consulté le )
  14. (en-US) Devon O'Neil, « Ballengee, Middaugh are U.S. champs », sur www.summitdaily.com, (consulté le )
  15. (en) « Lang and Sonntag are the World Champions! », sur Triathlon.org, (consulté le )
  16. (en) « RMOC Members at ROGAINE Championships », sur www.rmoc.org, (consulté le )
  17. (en) « Emma Murray (AUS) retains her title, but USA sweep the board in the men’s Pike Peak Marathon. (Colorado – USA) », sur German Road Races, (consulté le )
  18. (it) Marco De Gasperi, « Sky Games (Esp) Vertical Kilometer », sur Corsa in montagna, (consulté le )
  19. (en-US) Steve Friedman, « Dogged », sur Runner's World, (consulté le )
  20. (en) Brian Metzler, « Between a Dog and a Hard Place », sur The Bark, (consulté le )
  21. (en-US) Devon O'Neil, « Miracle in Moab: The stunning rescue of Danelle Ballengee », sur www.summitdaily.com, (consulté le )
  22. (en) « Documentary Portrays Danelle Ballengee’s Extraordinary Tale of Survival », sur coloradotriathlete.com, (consulté le )
  23. (en) Sharon Sullivan, « Race founder to be featured on TV show “In an Instant” », sur Moab Sun News, (consulté le )
  24. (en-US) « Ballengee, Vigil among new group of inductees », sur The Denver Post, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]