Dan Bilzerian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dan Bilzerian
Image illustrative de l’article Dan Bilzerian
Pseudonyme Blitz
Lieu de résidence Hollywood Hills
Gains en tournois live
Gain le plus important 50 million $
Gains cumulés +100 million $
World Series of Poker
Bracelets WSOP Aucun
ITM 1
Meilleur classement
au Main Event
180e, 2009
Main Event du World Poker Tour
Titres Aucun

Dan Bilzerian, né le [réf. nécessaire] est un joueur de poker. Il doit sa notoriété principalement de l’usage qu’il fait des réseaux sociaux, mettant en avant sa fortune et affichant un style de vie débridé[1].

Origines et vie privée[modifier | modifier le code]

Fils de l’homme d'affaires arméno-américain Paul Bilzerian[2], un vétéran du Vietnam qui a fait fortune dans les années 1990 dans l'acquisition et la revente de biens et d'entreprises[3], Dan Bilzerian passe sa jeunesse en Floride, Il intègre la Navy à la fin du lycée[4]. Il en est renvoyé peu de temps avant d'intégrer les Navy Seals (il passera deux fois le buds). Il commence à jouer au poker, tout en menant un train de vie mêlant sexe, alcool, drogue et Viagra, ce qui lui vaudra deux crises cardiaques à l'age de 28 ans[4].

Il a également apporté son soutien à la communauté arménienne et a témoigné que la moitié de sa famille paternelle a été massacrée pendant le génocide arménien (1915)[5].

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Autoproclamé le « Bill Gates » du poker, il affirme en 2014 avoir accumulé 50 millions de dollars en gain durant les 12 derniers mois, mais cela n’a pas été formellement prouvé[1], l'origine de sa fortune provenant plus probablement des largesses paternelles. Aucun site ne référence les résultats en cash game. Sur The Hendon Mob, site qui référence les gains en tournoi des joueurs, on ne trouve qu'une seule place payée pour Dan, lors du Main Event des WSOP 2009 : une 180e place pour 36 626 $ de gain[6].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Le 27 avril 2015, il déclare être candidat à l'élection présidentielle américaine de 2016. Cette annonce s'avère être quelques semaines plus tard un coup de communication visant a promouvoir une tournée de grand clubs nord-américain[7]. Il soutient officiellement Donald Trump par la suite en s'affichant même à ses côtés fin 2015 sur Instagram[8].

Carrière au cinéma[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière d’acteur en tant que cascadeur dans le film La Chute de la Maison Blanche, sorti en 2013. La même année, il participe à la production de Du sang et des larmes à hauteur d'un million de dollars en échange d'une apparition dans celui-ci[9]. Il fait également une brève apparition dans Triple Alliance, qui sera finalement coupée au montage, l'année suivante dans Equalizer et l'année d'après dans War Dogs.

Polémiques[modifier | modifier le code]

En avril 2014, dans le cadre d’une séance photo pour la revue pornographique Hustler, il jette dans sa piscine du toit de sa résidence d'Hollywood Hills l'actrice pornographique Janice Griffith[10]. L’actrice se casse le pied et menace d'attaquer Dan Bilzerian en justice avant de renoncer rapidement, dissuadée par l'avocat de ce dernier[11].

En décembre de la même année, il assène un coup de pied au visage d'une modèle photo dans une boîte de nuit, le LIV de Miami Beach, qui lui en aurait depuis interdit l'accès[12]. Il est arrêté quelques jours plus tard à l'aéroport de Los Angeles en possession de produits explosifs ou incendiaires, mais libéré par la suite[13].

Faisant face à deux chefs d'accusation (possession de matériaux pouvant permettre la confection d'un engin explosif et possession d'un engin explosif), il encourt jusqu'à six ans de prison s’il est reconnu coupable de détention illicite, il est finalement acquitté puisqu'il possède des port d'arme[14].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Dan Bilzerian : poker, dollars et filles faciles », LePoint.fr,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « Dan Bilzerian's Life of Partying and Poker », WSJ.com,‎ (lire en ligne)
  3. (en) « A Maze of Paper », WSJ.com,‎ (lire en ligne)
  4. a et b « Dan Bilzerian : billets verts, poker et testostérone », VanityFair.fr,‎ (lire en ligne)
  5. « Dan Bilzerian », sur www.facebook.com (consulté le 18 mai 2016)
  6. Profil de Dan Bilzerian sur The Hendon Mob poker database
  7. (en) « Dan Bilzerian '16 Presidential Campaign Launch Party », sur Huffingtonpost
  8. « Le nouvel ami de Donald Trump s'appelle Dan Bilzerian et il est aussi détesté que lui », Le Huffington Post,‎ (lire en ligne, consulté le 28 décembre 2017)
  9. (en) « Actor Sues 'Lone Survivor' Producers After Role Cut », sur hollywoodreporter.com (consulté le 23 novembre 2014)
  10. « Le playboy millionnaire d'Instagram, Dan Bilzerian, lance une pornstar nue du haut de son toit », 20Minutes.fr,‎ (lire en ligne)
  11. (en) « Porn Star Janice Griffith : I'm Going After Instagram's Biggest Douche », TMZ.com,‎ (lire en ligne)
  12. (en) « Dan Bilzerian Booted From Miami Club For Booting a Woman », TMZ,‎ (lire en ligne)
  13. « Le playboy millionnaire d'Instagram, Dan Bilzerian, arrêté puis libéré dans une affaire d'explosifs », 20Minutes.fr,‎ (lire en ligne)
  14. (en) « Dan Bilzerian: Instagram playboy arrested for 'attempting to make bomb' », The Independant,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]