The Hendon Mob

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

The Hendon Mob
Logo de The Hendon Mob

Adresse http://www.thehendonmob.com
Slogan The Largest Poker Database in the World
Type de site Base de données
Langue anglais
Inscription facultative
Propriétaire Mediarex Enterprises Ltd[1]
Lancement 2001
Classement Alexa en diminution 42 295 (Monde, 11/10/2018)
État actuel En activité

The Hendon Mob est un site web anglais spécialisé dans l'univers du poker. Sa popularité vient de son importante base de données sur les résultats de tournois live.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines[modifier | modifier le code]

The Hendon Mob (en français : La Mafia de Hendon) est à l'origine le nom d'un groupe de quatre joueurs professionnels de poker, originaires de Londres:

  • Joseph Charles "Joe" Beevers, né en 1967. Il a remporté le Poker Million VI en 2007 et cumule plus de 2 500 000 $ de gains en tournoi live à son actif.
  • Barny Boatman, né en 1956. Gagnant d'un bracelet WSOP lors des WSOP 2013, il cumule 3 500 000 $ de gain.
  • Ross Boatman, né en 1964. Il cumule plus de 1 990 000 $ de gain en live.
  • Ram Vaswani, né en 1970, Gagnant d'un bracelet WSOP lors des WSOP 2007, il cumule plus 3 490 000 $ de gain.

Ces quatre joueurs apparaissent dans le programme télévisé britannique Late Night Poker (1999–2002) et sont l'objet d'un article dans l'Evening Standard en 2000[2]. Ils donneront le nom de leur groupe au site internet.

Évolution[modifier | modifier le code]

En 2013, le site est racheté par Global Poker Index[3].
En novembre 2018, dans le cadre du Malta Poker Festival, est organisé un tournoi nommé The Hendon Mob Championship[4].

Limitations[modifier | modifier le code]

Les données disponibles sur The Hendon Mob sont à prendre avec précaution. Pour chaque joueur figure la liste de ses tournois, la position finale et le gain monétaire associé à chaque tournoi. Cependant :

  • Seuls les résultats positifs sont référencés. Autrement dit, le site permet de voir uniquement les tournois où le joueur a fini dans les places payées. Les participations aux tournois dans lesquels le joueur ne fait pas de résultats n'apparaissent pas. À l'image du chiffre d'affaire pour une société, les gains cumulés donnent une idée de l'activité du joueur, mais ne reflètent pas ses gains réels, une fois que les frais ont été déduits. Par exemple, les gains cumulés du joueur professionnel Davidi Kitai atteignent 423 000  de gain en 2017[5], mais déclare en interview avoir fait une année en négatif[6].
  • Le stacking n'est pas pris en compte. Cette pratique officieuse consiste à vendre des parts des frais d'entrée à un tournoi. Ceux qui achètent les part sont comme des investisseurs, nommés stackers. Lorsqu'un joueur gagne une somme d'argent, le joueur qui l'a stacké à hauteur de X% des frais d'entrée récoltera X% de mes gains. Les sommes qui figure dans The Hendon Mob sont les données officielles, avant redistribution aux stackers. Lorsqu'il a remporté le Main Event des WSOP en 2009, Joe Cada était stacké à 50%[7], il a donc du reverser 50% des 8,5 millions de dollars remportés.
  • Les deals ne sont pas pris en compte. Parfois, en fin de tournoi, les joueurs font un deal, ils se mettent d'accord sur une nouvelle répartition de la cagnotte pour les joueurs restants. L'idée est de réduire les écarts de gain entre les premières positions, qui peuvent être assez importants[8].Par exemple, lors du High Roller de l’EPT à Madrid en 2011, les gains officiels indiques 525 000  pour le premier, et 316 000  pour le second[9]. En réalité il y a eu un deal lors du heads-up Bertrand Grospellier est reparti avec 430 000  et Benjamin Spindler (de) avec 410 000 [10].
  • Seules, les sommes gagnées et positions finales ne reflètent pas de la performance du joueur. Pour chaque tournoi, le nombre d'inscrits et les frais d'entrée ont beaucoup d'importance. Exemple avec quelques events des WSOP 2018 :
# Tournoi Prix d'entrée Inscrits Gagnant Prix Second
21 No-limit Hold'em Millionaire Maker[11] 1 500 $ 7 361 Arne Kern 1 173 223 $ Samad Razavi
33 Poker Players Championship[12] 50 000 $ 87 Michael Mizrachi 1 239 126 $ John Hennigan
78 Big One for One Drop No-limit Hold'em[13] 1 000 000 $ 27 Justin Bonomo 10 000 000 $ Fedor Holz

Si on compare les events 21 et 33, le montant remporté par le gagnant est similaire (autour de 1,2 millions de dollars) mais il a du être bien plus compliqué de s'imposer sur l'event 21 qui comportait 7361 inscrits.
Quant à l'event 78, le gain de 10 millions de dollars est impressionnant, mais l'argent à investir (1 million de dollars) pour participer au tournoi également. Ce gain de dollars a fait passer Justin Bonomo en 1ère position de la All Time money list[14], mais comme il le dit lui-même : "cet indicateur n'est pas révélateur du talent d'un joueur"[15].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Company Overview of Mediarex Enterprises Ltd. », sur Bloomberg.com (consulté le 11 octobre 2018)
  2. (en) « The Hendon Mob », sur Evening Standard,
  3. « Global Poker Index acquiert The Hendon Mob », sur quotidien evening standard,
  4. « THMC : Hendon Mob organise son tournoi à Malte en Novembre », sur Pokernews,
  5. (en) « Davidi Kitai's profile », sur The Hendon Mob (consulté le 7 octobre 2018)
  6. « RMC Poker Show - Qu'est ce qu'une année noire selon Davidi Kitai ? », sur RMC Poker Show,
  7. (en)Andrew Feldman, "The Kid" ready to make history sur espn.com, le 24 octobre 2009
  8. Dominik Kulicki, « Négocier un deal en table finale », sur pokerstrategy,
  9. . Les montants qui figurent sur Hendon Mob ne prennent pas compte de ces deals.« résultat du High Roller de l'EPT 2011 à Madrid », sur The Hendon Mob
  10. « Elky s'aduge le High Roller », sur livepoker.fr,
  11. (en) Event #21: $1,500 No-Limit Hold'em Millionaire Maker
  12. (en) Event #33: $50,000 Poker Players Championship
  13. (en) Event #78: The Big One for One Drop - $1,000,000 No-Limit Hold'em
  14. (en) « All Time Money List », sur The Hendon Mob
  15. (en) Samantha Bevington, « Justin Bonomo Overtakes Daniel Negreanu on All-Time Money List »,

Liens externes[modifier | modifier le code]