Département de l'Énergie et du Changement climatique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Département de l'Énergie.
Département de l’Énergie
et du Changement climatique
Department of Energy
and Climate Change
(en)
Logo de l'organisation

Création 2008
Dissolution 2016
Type Département exécutif
Siège 3 Whitehall Place, Londres SW1 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Langue Anglais
Affiliation Gouvernement du Royaume-Uni
Site web www.decc.gov.uk

Le département de l'Énergie et du Changement climatique (Department of Energy and Climate Change, ou abrégé DECC, en anglais) est un ancien département exécutif du gouvernement britannique qui gère la politique énergétique et la lutte contre le réchauffement climatique. Il est dirigé par le secrétaire d'État à l'Énergie et au Changement climatique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créé le par le Premier ministre travailliste Gordon Brown pour reprendre les attributions du département des Affaires (énergie) et du département de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales (changement climatique), le DECC ne doit pas être confondu avec l'ancien département de l'Énergie, dissous en 1992.

Depuis 2015, la secrétaire d'État est fille d'une ancienne marquise, le très hon. Amber Rudd, députée conservatrice.

Le ministère a publié un livre blanc en juillet 2009 qui présentait ses propositions et plans dans le domaine de l'énergie et du changement climatique.

Il disparaît en 2016 lors de sa fusion avec le département des Affaires, de l'Innovation et des Compétences.

Missions[modifier | modifier le code]

Le département de l'Énergie a pour objectif d'obtenir des engagements au niveau mondial pour éviter les conséquences néfastes du réchauffement climatique, d'assurer la réduction des gaz à effet de serre au Royaume-Uni, ainsi qu'un approvisionnement en énergie sûr, de promouvoir des politiques énergétiques et climatiques justes au Royaume-Uni et dans le monde, de s'assurer de la possibilité de maintenir la croissance économique dans un avenir faible en dioxyde de carbone, et de gérer l'énergie avec efficacité et sécurité.

La décentralisation de la politique énergétique varie à l'intérieur du Royaume-Uni : la plupart des décisions sont prises à Westminster, mais certains aspects non dévolus (reserved and excepted matters) sont gérés ainsi :

Direction du ministère[modifier | modifier le code]

La secrétaire d'État (Secretary of State) du DECC siège donc de droit au Cabinet, assistée par une ministre d'État (Minister of State).

L'équipe ministérielle du DECC est ainsi hiérarchisée[1] :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]