Dépêche d'agence de presse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Une dépêche d'agence de presse est un court texte émis par une agence de presse à destination de ses clients (journaux, télévisions, radios, sites web, opérateur de marché, … )[1],[2]. C'est l'une des sources d'information d'un journaliste pour rédiger un article.

La dépêche se caractérise par sa rapidité à être transmise aux clients afin de se démarquer de la concurrence, mais aussi à être interprété par les clients. Le texte est bref, moins de 250 mots[1]. Afin de satisfaire l'ensemble des clients, elle doit être la plus objective possible[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Elle apparaît avec la création de l'agence Havas au XIXe siècle. Les premières dépêches sont des colombogrammes, remplacés par des télégrammes.

Parmi les dépêches connues, on peut citer :

Sources[modifier | modifier le code]

Une partie importante de l'information est institutionnelle[2]. En France, un cas extrême est le dispositif Alerte-Enlèvement, dans lequel l'agence France-Presse s'est engagée en 2006 « à diffuser immédiatement une dépêche sous forme « d'urgent » traitant de la mise en place du dispositif par les pouvoirs publics »[3]. Parmi ces sources, on trouve en particulier les institutions gouvernementales : les tribunaux, la police.

L’enquête de terrain étant l'autre source.

Qualités[modifier | modifier le code]

Les qualités qui sont demandées à une dépêche sont :

  • rapidité
  • concision
  • fiabilité
  • objectivité
  • sourcé

Style[modifier | modifier le code]

Structure[modifier | modifier le code]

La dépêche est structurée de manière à exploiter efficacement par les clients. Elle indique :

  • l'importance de l'information, en fonction de son importance la première diffusion sera classée comme un « flash »[4],
  • le titre,
  • le contenu est organisé en pyramide inversée.
  • datation à la minute,
  • le ou les auteurs au sein de l'agence, le plus souvent résumé à des initiales.
  • mots clés[1].

Traduction[modifier | modifier le code]

Chaque agence de presse ayant une politique de diffusion de ses dépêches, elle définit les langues dans lesquelles elles seront diffusées[5].

Exploitation[modifier | modifier le code]

La dépêche est normalement une source pour rédiger un article, le journaliste va dans ce cas l'enrichir en apportant un point de vue, des informations qu'il aura lui-même collectées auprès d'autres sources.

Mais elle peut aussi être reprise sans modification en particulier sur les sites internet[6],[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d maggipinto-salvadori, « 4. Agences de presse et dépêches » Accès libre, sur Education aux médias, (consulté le )
  2. a b et c Éric Lagneau, « Agencier à l'AFP : L'éthique du métier menacée » Accès libre [PDF], sur Hermès La Revue, (consulté le )
  3. « Ministère de la Justice - Alerte-enlèvement » Accès libre, sur www.alerte-enlevement.gouv.fr (consulté le )
  4. « Bibliothèque nationale de France - Agence France Presse », sur expositions.bnf.fr (consulté le )
  5. Lisa Bolz, « La dépêche télégraphique comme format d’écriture transculturel au XIXe siècle », Monde(s), vol. N°16, no 2,‎ , p. 31 (ISSN 2261-6268 et 2260-7927, DOI 10.3917/mond1.192.0031, lire en ligne, consulté le )
  6. « Etudier les dépêches d'agence », sur spme2008.free.fr (consulté le )
  7. Carole Tisserand-Barthole, « Quand la presse se contente de reprendre une dépêche ou un communiqué : comment faire le tri ? », NETSOURCES,‎ janvier / février 2016 (lire en ligne Accès libre [PDF])