Crédit agricole Corporate and Investment Bank

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : CA Lyon.
Crédit agricole Corporate and Investment Bank
logo de Crédit agricole Corporate and Investment Bank
Création 1er mai 2004
Dates clés 2010 Calyon devient Crédit agricole CIB
Forme juridique Société anonyme
Siège social Drapeau de France Montrouge (France)
Direction Philippe Brassac
(président du conseil d'administration)
Jean-Yves Hocher
(directeur général)
Activité Banque de financement et d'investissement
Société mère Crédit agricole S.A.
Effectif 7 145 (hors banque privée)
Site web http://www.ca-cib.fr/
Capitalisation 7,3 Mds€
Code banque (BIC) BSUI
Code établissement (IBAN) 31489
ISIN {{{ISIN}}}

Crédit agricole Corporate and Investment Bank(ex Calyon) est la banque de financement et d'investissement du groupe Crédit agricole.

Crédit agricole CIB est née en mai 2004 avec effet rétroactif au 1er janvier 2004 de l’apport des activités de banque de financement et d’investissement (BFI) du Crédit lyonnais à Crédit agricole Indosuez (CAI), elle-même née en 1996 du rachat de la Banque Indosuez par le Crédit agricole[1]. Créée sous le nom de Calyon (contraction de Crédit agricole et Crédit lyonnais), elle est renommée en 2010 dans un contexte d'harmonisation des différentes marques du groupe Crédit agricole[2]. Elle est souvent abrégée en CA-CIB ou CACIB[3].

Crédit Agricole CIB a récemment transféré son siège social à Montrouge[4], sur le campus de Crédit Agricole S.A.

Siège social de Crédit Agricole CIB à Montrouge, Immeuble Eole

Historique[modifier | modifier le code]

Pertes en 2007[modifier | modifier le code]

En septembre 2007, un opérateur « imprudent » de New York fait perdre 250 millions d'euros à Crédit agricole CIB. Il a pris, pour compte propre, une position de marché « anormalement élevée » et « au-delà de toute autorisation ou délégation » sur « certains produits dérivés du crédit », d'après un communiqué de la banque[5]. Il est licencié, ainsi que cinq autres salariés de la succursale de New York. Une inspection est diligentée pour déterminer les raisons du dysfonctionnement des contrôles internes.

Au troisième trimestre 2007, les profits de Crédit agricole CIB s'affaissent de 16,8 % et, en un an, le trou creusé dans les comptes se chiffre à 6,5 milliards d’euros. La même année, le conseil d'administration se verse 41 millions d'euros de rémunération.

Impact de la crise en 2009[modifier | modifier le code]

Le plan est maintenu depuis car la banque mère est la plus touchée par la crise en France[6]. Ceci motive CA Cheuvreux, filiale de courtage de Crédit agricole CIB, à entamer un plan social portant sur 75 personnes en Europe, dont 30 en France. Le courtier emploie 809 personnes en Europe, dont 439 en France. Ces suppressions d'emplois se rajoutent aux 500 annoncées par Crédit agricole CIB.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Credit Agricole Corporate and Investment Bank at a Glance », Vault,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « Calyon renamed Credit Agricole Corporate and Investment Bank », Philstar,‎ (lire en ligne)
  3. (en) « Crédit Agricole Corporate and Investment Bank (CA CIB) », HEC Business Game,‎ (lire en ligne)
  4. « Crédit Agricole CIB transfère son siège social à Montrouge », sur www.edubourse.com (consulté le 21 juillet 2016)
  5. (en) « Crédit Agricole affecté par une perte de trading », Challenges,‎ (lire en ligne)
  6. Article de typepad.com en juillet 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]