Cours Commandant-d'Estienne-d'Orves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cours Commandant-d'Estienne-d'Orves
Situation
Coordonnées 47° 12′ 50″ nord, 1° 33′ 04″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Ville Nantes
Quartier(s) Centre-ville
Début Rue de Strasbourg
Fin Rue Léon-Maître
Morphologie
Type Rue
Histoire
Création XXe siècle
Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique
(Voir situation sur carte : Loire-Atlantique)
Cours Commandant-d'Estienne-d'Orves
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Cours Commandant-d'Estienne-d'Orves
Géolocalisation sur la carte : Nantes
(Voir situation sur carte : Nantes)
Cours Commandant-d'Estienne-d'Orves

Le cours Commandant-d'Estienne-d'Orves est une rue du centre-ville de Nantes, en France.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Honoré d'Estienne d'Orves (1901-1941) est un officier de marine français, héros de la Seconde Guerre mondiale, martyr de la Résistance. Installé rue du Bois-Halgan, dans le quartier nantais de Chantenay, il organise le réseau de résistants bretons Nemrod et sera fusillé par les Allemands au Mont-Valérien[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Il occupe l'ancien emplacement de la partie est d'un bras de la Loire, le bras de l'Hôpital, qui a disparu à l'occasion des comblements de Nantes. Après le détournement de l'Erdre via le tunnel du canal Saint-Félix, le comblement du bras de l'hôpital devient une priorité. Le pont de la Rotonde, datant de 1869, franchissant la Loire entre la place Duchesse-Anne et l'avenue Carnot, nécessite des travaux. Le comblement rend inutile un investissement en réparations pour le pont. Entre 1938 et 1940, le comblement du bras de la Bourse est achevé, ainsi que la partie est du bras de l'hôpital, zone où se trouve l'actuel cours Commandant-d'Estienne-d'Orves[2].

Dans le cadre des travaux de réaménagement du square Élisa-Mercœur, qui ont débuté en novembre 2012, la circulation automobile a été basculée le long de la voie ferrée le 19 juin 2013, en empiétant sur le jardin[3], permettant ainsi l'extension de celui-ci vers l'île Feydeau, et rejoignant alors le cours John-Kennedy, qui a bénéficié du même aménagement[4].

Architecture et bâtiments remarquables[modifier | modifier le code]

Le cours est bordé au sud par le square Élisa-Mercœur.

Au nord, le projet urbain du Carré Feydeau est en cours de construction en 2012, la date de livraison annoncée est fin 2013. Le bâtiment va accueillir 12 000 m2 de commerces (7 % de la surface de vente du centre-ville de Nantes en 2008), ainsi que 76 logements et un parking public de 520 places[5]. L'accès aux commerces se fera par le cours[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pajot 2010, p. 85.
  2. Cornet et Sigot 1996, p. 44.
  3. Nantes. Demain matin, le square Mercœur s'ouvre à la circulation - Article Presse-Océan du 18 juin 2013.
  4. Nantes Passion no 221 - février 2012 - pages 18 et 19
  5. « Carré Feydeau - Nantes », sur institutionnel.vinci-immobilier.com, groupe Vinci (consulté le 1er mai 2012).
  6. « Carré Feydeau, un espace de vie complet », sur www.nantes.fr, mairie de Nantes (consulté le 1er mai 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chantal Cornet et Jacques Sigot (dir.), Nantes, le comblement de la Venise de l'Ouest, Montreuil-Bellay, Éditions CMD, coll. « Découverte d'un patrimoine disparu », , 92 p. (ISBN 2-909826-37-6).

Articles connexes[modifier | modifier le code]