Corvallis (Oregon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corvallis.
Corvallis
Fittongreen.jpg
Vue de Corvallis depuis Fitton Green.
Géographie
Pays
État
Comté
Superficie
37,04 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
72 m, 72 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Benton County Oregon Incorporated and Unincorporated areas Corvallis Highlighted.svg
Démographie
Population
54 462 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
1 470,4 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Jumelages
Histoire
Fondation
Identifiants
Code postal
97339Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
41-15800Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS
Indicatif téléphonique
541Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

La ville de Corvallis (en anglais [kɔrˈvælɪs]) est le siège du comté de Benton, dans l'Oregon, aux États-Unis. Lors du recensement de 2010, sa population est de 54 462 habitants[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Corvallis est située dans le centre-ouest de l'Oregon, au centre de la vallée de la Willamette, à 140 km au sud de Portland, à 50 km au sud de la capitale Salem, à 16 km à l'ouest d'Albany, et à 70 km au nord de Springfield et Eugene.

Corvallis est implantée sur la rive gauche de la Willamette, au sud de sa confluence avec la Marys[2]. La municipalité s'étend sur une superficie de 14,30 milles carrés (37,04 km2), dont 0,17 milles carrés (0,44 km2) d'étendues d'eau[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Corvallis vers 1915.

En 1845, Joseph C. Avery (originaire de Pennsylvanie) s'installe avec une partie de sa famille sur un promontoire situé au confluent des rivières Willamette et Marys. Le printemps suivant, William F. Dixon (originaire du Maryland) revendique un des terrains au sud de la propriété d'Avery. En 1850, Avery fonde Marysville. Dans les années qui suivent, Avery et Dixon vendent chacun 40 acres (16,19 ha) de leurs terres au comté de Benton pour créer le siège du comté[3].

En 1853, le nom de la ville est changé pour la différencier de Marysville en Californie. Le nom Corvallis est retenu, du latin cor vallis qui signifie « cœur de la vallée »[2]. Ce nom fait référence à la position centrale de la ville dans la vallée de la Willamette[4]. La ville sert brièvement de capitale de l'Oregon en 1855 avant que Salem ne soit définitivement choisie[5].

Corvallis devient une municipalité le [6]. L'année suivante, Avery et Dixon participent à la fondation du Corvallis College, qui deviendra plus tard l'université d'État de l'Oregon[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

Historique des recensements
Ann. Pop.
18801 128
18901 52735,4 %
19001 81919,1 %
19104 552150,2 %
19205 75226,4 %
19307 58531,9 %
19408 39210,6 %
195016 20793,1 %
196020 66927,5 %
197035 05669,6 %
198040 96016,8 %
199044 7579,3 %
200049 32210,2 %
201054 46210,4 %

La population de Corvallis est estimée à 57 110 habitants au [7].

Le revenu par habitant était en moyenne de 26 804 dollars par an entre 2012 et 2016, inférieur à la moyenne de l'Oregon (28 822 dollars) et à la moyenne nationale (29 829 dollars). Sur cette même période, 27,5 % des habitants de Corvallis vivaient sous le seuil de pauvreté (contre 15,3 % dans l'État et 12,7 % à l'échelle des États-Unis)[7].

Ville universitaire, Corvallis a une population plus éduquée que la moyenne nationale. Parmi ses habitants de plus de 25 ans, 96 % ont au moins un diplôme de high school (contre 90 % en Oregon et 87 % aux États-Unis) et 60,2 % ont au moins un bachelor (contre 31,4 % et 30,3 %)[7].

Économie[modifier | modifier le code]

L'université d'État de l'Oregon est un des plus grands employeurs de la ville avec Hewlett-Packard, qui y produit des imprimantes.

Corvallis possède un aéroport municipal (Corvallis Municipal Airport, code AITA : CVO).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

Autrefois une ville républicaine modérée, Corvallis est devenu un bastion du Parti démocrate. En 2016, elle compte 55 % d'électeurs inscrits comme démocrates et 19 % de républicains[8]. Le Parti vert du Pacifique (en) est également bien implanté en ville, qui élit toujours au moins un conseiller municipal vert depuis 1998[9].

Lors de l'élection présidentielle de 2016, Hillary Clinton remporte les neuf circonscriptions de la ville, rassemblant de 60 à 77 % des suffrages[10].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Éducation et sport[modifier | modifier le code]

Vue aérienne du campus de l'OSU.

Le principal campus de l'université d'État de l'Oregon (OSU) est implanté dans la ville. L'université et ses Oregon State Beavers, son club omnisports, sont les rivaux de l'université de l'Oregon et ses Ducks, situés à Eugene plus au sud dans la vallée de la Willamette. L'université d'État de l'Oregon est davantage tournée vers les sciences, tandis que l'université de l'Oregon est davantage tournée vers les sciences humaines[11].

Le stade de football américain de l'université est le Reser Stadium.

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

  • Carl Wieman, physicien, est né à Corvallis ;
  • Dick Fosbury, athlète à l'origine du Fosbury-flop, a été étudiant à l'université de Corvallis ;
  • Linus Pauling, chimiste et physicien, a été étudiant à l'université de Corvallis ;
  • Gary Payton, joueur de basket-ball, a été étudiant à l'université de Corvallis ;
  • Scott D. Sundberg, botaniste, est décédé à Corvallis.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Bureau du recensement des États-Unis, « Population, Housing Units, Area, and Density: 2010 - State -- Place and (in selected states) County Subdivision 2010 Census Summary File 1 », sur factfinder.census.gov (consulté le 6 janvier 2018).
  2. a et b (en) Federal Writers' Project, Oregon : End of the Trail, Binfords & Mort, coll. « American Guide Series », (lire en ligne), p. 158-159.
  3. a et b (en) Ken Munford, « Avery and Dixon were co-founders of Corvallis », sur gazettetimes.com, (consulté le 6 janvier 2018).
  4. (en) Henry Gannett, The Origin of Certain Place Names in the United States, Government Printing Office, (lire en ligne), p. 93.
  5. (en) Federal Writers' Project, Oregon : End of the Trail, Binfords & Mort, coll. « American Guide Series », (lire en ligne), p. 231.
  6. (en) « Incorporated Cities: Corvallis », sur bluebook.state.or.us (consulté le 6 janvier 2018).
  7. a, b et c (en) Bureau du recensement des États-Unis, « Quickfacts: Corvallis city, Oregon; Oregon; UNITED STATES », sur census.gov (consulté le 6 janvier 2018).
  8. (en) Jacob Lewin, « Corvallis Now Bluer than Eugene », sur klcc.org, (consulté le 6 janvier 2018).
  9. (en) James Day, « Pacific Green Party continues success in Corvallis politics », sur gazettetimes.com, (consulté le 6 janvier 2018).
  10. (en) James Day, « Clinton was dominant in Benton County », sur gazettetimes.com, (consulté le 6 janvier 2018).
  11. (en) Gary A. Warner, « Oregon’s ‘Civil War’ college towns », sur bendbulletin.com, (consulté le 6 janvier 2018).