Compétence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le mot compétence vient du bas latin competentia qui signifie juste rapport. La notion de compétence appartient au langage courant, au domaine du droit, et c’est également un concept scientifique particulièrement discuté[1]. D’un point de vue scientifique, il se développe en effet des deux côtés de l’Atlantique en linguistique, en psychologie du travail, en ergonomie, en sciences de l’éducation et de la formation, en management stratégique et en sociologie (Klarsfeld, 2000 ; Delamare Le-Deist et Winterton, 2005).

Droit[modifier | modifier le code]

Le terme renvoie dans son sens premier à une notion juridique.

  • Les compétences en droit public désignent les fonctions conférées ou par la loi ou déléguées par l’État à un organisme. Un établissement public ne peut agir que dans le cadre des compétences qui lui sont attribuées par la loi et ses statuts.

Sciences sociales[modifier | modifier le code]

  • En psychologie, les compétences sont les capacités d’un individu à exercer une fonction ou réaliser une tâche. On parle aussi d’habileté. Les psychologues étudient les compétences dans de nombreux domaines de la psychologie, et parlent de compétence cognitive, émotionnelle, sociale, professionnelle, personnelle, etc. Le terme est souvent opposé à celui de performance, qui réfère à la mesure du comportement, à ce qui est observé et peut être mesuré.
  • En ressources humaines, la compétence représente l’aptitude d’une personne physique (voire d’une personne morale) dans le cadre d’une activité ou d’un poste déterminés :
    • à maîtriser l’état de l’art correspondant (par l’expérience acquise ou par la faculté de l’acquérir) ;
    • à mettre en œuvre le savoir-être, le savoir-faire et les ressources (hommes/matériel) nécessaires.
  • Wittorski[2] définit la compétence ainsi : « La compétence correspond à la mobilisation dans l’action d’un certain nombre de savoirs combinés de façon spécifique en fonction du cadre de perception que se construit l’auteur de la situation ».
  • Mais Javier Perez-Capdevila explique que les compétences sont un mélange d’ensembles flous de compétences et d’attitudes que les gens possèdent[3].

Autres domaines[modifier | modifier le code]

  • En jeu de rôle, la compétence est une valeur chiffrée relative ou absolue indiquant la maîtrise du personnage pour une activité spécifique.
  • En linguistique, la compétence représente l’aptitude théorique d’une personne à s’exprimer et comprendre un langage. Voir aussi compétences orthographiques.
  • En biologie, la compétence est la capacité d’une cellule à absorber une molécule d’ADN libre dans son environnement.
  • En sport, la notion de compétence exprime l’idée d’expertise, de savoir-faire développé par un individu dans le cadre d’une situation précise.
  • En géologie, la compétence est la capacité d'une roche ou d'une couche géologique à ne pas se déformer.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Batal, Fernagu-Oudet, « Compétences, un folk concept en difficulté? », Savoirs,‎ , p. 39-60.
  2. Wittorski, Richard., Analyse du travail et production de compétences collectives, L'Harmattan, (ISBN 2738451799, OCLC 37603546, lire en ligne)
  3. Javier Perez-Capdevila, Definición, medición y mapas de competencias laborales, Editorial Universitaria, '"`uniq--nowiki-0000000a-qinu`"'19917[pas clair] (ISBN 9591640099, OCLC 1054025540, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Delamare Le Deist, F. & Winterton, J. (2005). « What is competence? » Human Resource Development International, 8(1), 27-46.
  • Klarsfeld, A. (2000). « La compétence : ses définitions, ses enjeux », Gestion 2000, no. 2, Mars-, p.31 – 47

Article connexe[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :