Communauté de communes de Damvillers Spincourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Communauté de communes de Damvillers Spincourt
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meuse
Forme Communauté de communes
Siège Spincourt
Communes 41
Président Jean-Marie Missler
Date de création
Code SIREN 200066173
Démographie
Population 8 242 hab. (2018)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Superficie 492,40 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communes de Damvillers Spincourt
Localisation de l'EPCI dans la Meuse
Liens
Site web damvillers-spincourt.com
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté de communes de Damvillers Spincourt est une communauté de communes française, située dans le département de la Meuse et la région Grand Est.

Elle est issue de la fusion en 2017 des deux communautés de communes du Pays de Spincourt et de la Région de Damvillers.

Historique[modifier | modifier le code]

Le projet de schéma départemental de coopération intercommunale de 2015 impose une fusion aux structures intercommunales de la Meuse car le seuil de population de 5 000 habitants n'est pas ou si peu atteint[1]. Le premier schéma propose une fusion entre les cinq comcoms de la Région de Damvillers, du Pays de Montmédy, du Pays de Spincourt, du Pays de Stenay et du Val Dunois. La proposition ambitieuse est rejetée en CDCI avec 90 avis défavorables sur 112.

Un nouvel amendement propose un mariage à deux entre Spincourt et Damvillers s'appuyant sur les liens partagés, à savoir la fréquentation des habitants de Spincourt du collège de Damvillers, de la maison médicale, de la pharmacie, de la supérette, du complexe sportif qui sont mis gratuitement à disposition, ainsi que l’adhésion d’une grande partie des communes de la région de Damvillers et de la région de Spincourt au syndicat des eaux de Mangiennes. Il y a un souhait, à l’unanimité des 21 communes de la comcom du Pays de Spincourt et à l’unanimité du conseil communautaire, de fusionner avec leurs voisins de Damvillers uniquement, pour former une codecom de 8 500 habitants.

La préfecture validera le nouveau périmètre restreint le 18 mai 2016 qui recueillera seulement deux avis défavorables, de la part des conseils municipaux de Bréhéville et de Lissey. L'arrêté sera pris le 5 octobre 2016[2]

Composition[modifier | modifier le code]

La communauté de communes est composée des 41 communes suivantes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Spincourt
(siège)
55500 Spincourtois 27,28 832 (2019) 30
Amel-sur-l'Étang 55008 14,74 146 (2019) 9,9
Arrancy-sur-Crusnes 55013 20,16 474 (2019) 24
Azannes-et-Soumazannes 55024 Azannois 18,11 162 (2019) 8,9
Billy-sous-Mangiennes 55053 Billesois 24,66 369 (2019) 15
Brandeville 55071 Brandevillois 12,14 182 (2019) 15
Bréhéville 55076 Bréhévillois 18,33 168 (2019) 9,2
Chaumont-devant-Damvillers 55107 5,35 47 (2019) 8,8
Damvillers 55145 Damvillois 18,33 626 (2019) 34
Delut 55149 9,18 122 (2019) 13
Dombras 55156 11,27 138 (2019) 12
Dommary-Baroncourt 55158 12,49 731 (2019) 59
Domremy-la-Canne 55162 3,09 35 (2019) 11
Duzey 55168 5,77 44 (2019) 7,6
Écurey-en-Verdunois 55170 Écureuils 6,92 118 (2019) 17
Éton 55182 11,11 208 (2019) 19
Étraye 55183 Étrayens 7,99 37 (2019) 4,6
Gouraincourt 55216 5,45 63 (2019) 12
Gremilly 55218 17,81 39 (2019) 2,2
Lissey 55297 9,97 111 (2019) 11
Loison 55299 14,18 120 (2019) 8,5
Mangiennes 55316 Mangiennois 18,21 400 (2019) 22
Merles-sur-Loison 55336 Merlots 11,45 151 (2019) 13
Moirey-Flabas-Crépion 55341 14,62 126 (2019) 8,6
Muzeray 55367 8,24 136 (2019) 17
Nouillonpont 55387 10,12 239 (2019) 24
Peuvillers 55403 4,86 60 (2019) 12
Pillon 55405 15,41 256 (2019) 17
Réville-aux-Bois 55428 11,03 123 (2019) 11
Romagne-sous-les-Côtes 55437 Romagnols 14,19 122 (2019) 8,6
Rouvrois-sur-Othain 55445 12,22 189 (2019) 15
Rupt-sur-Othain 55450 5,53 45 (2019) 8,1
Saint-Laurent-sur-Othain 55461 16,79 472 (2019) 28
Saint-Pierrevillers 55464 11,12 155 (2019) 14
Senon 55481 Senonais 19,89 336 (2019) 17
Sorbey 55495 12,42 252 (2019) 20
Vaudoncourt 55535 Valdoncurtiens 6,02 96 (2019) 16
Ville-devant-Chaumont 55556 4,21 49 (2019) 12
Villers-lès-Mangiennes 55563 8,23 80 (2019) 9,7
Vittarville 55572 8,15 87 (2019) 11
Wavrille 55580 5,31 51 (2019) 9,6

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

La communauté de communes a son siège à 3 Place Louis Bertrand, Spincourt

Conseil communautaire[modifier | modifier le code]

En 2017, 55 conseillers communautaires siègent dans le conseil selon une répartition de droit commun[3].

Nombre de délégués Communes
5 Spincourt
4 Damvillers, Dommary-Baroncourt
3 -
2 Arrancy-sur-Crusnes, Billy-sous-Mangiennes, Mangiennes, Saint-Laurent-sur-Othain
1 Benayes, Montgibaud, Saint-Julien-le-Vendômois

Présidence[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
14 janvier 2017[4] En cours Jean-Marie Missler DVD Maire de Saint-Pierrevillers (depuis 2001)
Conseiller départemental du canton de Bouligny (depuis 2015)

Compétences[modifier | modifier le code]

La structure adhère au

  • Syndicat mixte de la gendarmerie de Bouligny
  • Syndicat Mixte d’Études et de Traitement des Déchets Ménagers et Assimilés
  • Fédération Unifiée des Collectivités Locales pour l’Électricité en Meuse
  • Syndicat intercommunal des personnes âgées du canton de Spincourt

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]