Spincourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Spincourt
Spincourt
L'église Saint-Pierre de Spincourt.
Blason de Spincourt
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meuse
Arrondissement Verdun
Canton Bouligny
Intercommunalité CC de Damvillers Spincourt (siège)
Maire
Mandat
François Brelle
2014-2020
Code postal 55230
Code commune 55500
Démographie
Gentilé Spincourtois ou Spinosiens
Population
municipale
840 hab. (2015 en augmentation de 0,24 % par rapport à 2010)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 19′ 56″ nord, 5° 39′ 58″ est
Altitude Min. 225 m
Max. 318 m
Superficie 26,78 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte administrative de la Meuse
City locator 14.svg
Spincourt

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte topographique de la Meuse
City locator 14.svg
Spincourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Spincourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Spincourt

Spincourt est une commune du département de la Meuse, dans la région Grand Est, en France.

Ses habitants sont appelés les Spincourtois ou Spinosiens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Supincurt (1183) ; Sibiencort (XIIe siècle) ; Sepiencort (1252) ; Sepiencourt (1267) ; Sepincourt (1267) ; Sbincourt (1642) ; Sebincour (1656) ; Sbinicuria (1738) ; Sebincourt (1745) ; Spinicuria (1749) ; Sapiencourt (1756).

Histoire[modifier | modifier le code]

Ruines, de Haucourt lors de la Première Guerre mondiale.

Faisait partie avant 1790 du Barrois non mouvant. Était chef-lieu de marquisat. Le marquisat de Spincourt fut érigé par lettres patentes du 12 avril 1723.

Cette région est surtout connue des historiens comme particulièrement meurtrie par la Première Guerre mondiale qui les 20 et 30 août 1914 a vu de violents combats se dérouler sur la commune (le 25 août, le village était en partie incendié par des soldats allemands).
Le , le tonnerre des canons marque le début de la bataille de Verdun. Situé sur le secteur de Verdun, le village perdu par les troupes françaises le et repris le disparaîtra totalement sous l'acharnement des pilonnages des obus français et allemands.

Cette zone a été classée en zone rouge après l'armistice et enforestée lors de la reconstruction.

Fusion de communes[modifier | modifier le code]

Le , Spincourt fusionne avec Haucourt-la-Rigole, Houdelaucourt-sur-Othain, Ollières et Réchicourt sous le régime de la fusion-association[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours François Brelle    

Situation administrative[modifier | modifier le code]

Chef-lieu du canton de Spincourt.

Depuis 1973, quatre villages lui sont associés avec la dénomination de Commune de Spincourt :

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3].

En 2015, la commune comptait 840 habitants[Note 2], en augmentation de 0,24 % par rapport à 2010 (Meuse : -1,7 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
315328426434507512461461480
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
504505515479519508503466453
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
484473449657582570522446477
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
457465722729637667743818837
2015 - - - - - - - -
840--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Foire commerciale en avril.

Foire aux puces 2e dimanche d'octobre.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Monuments religieux[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Hubert à Haucourt-la-Rigole XIXe siècle.
  • L'église Saint-Gorgon à Houdelaucourt-sur-Othain XVIIIe siècle.
  • L'église Saint-Clément à Ollières XVIIIe siècle.
  • L'église Saint-Martin à Réchicourt XVIIIe siècle.
  • L'église Saint-Pierre à Spincourt de 1753 n'est pas caractéristique d'un style particulier. Elle détient une relique autrefois présentée comme parcelle de la Vraie Croix et des reliques de différents martyrs.
  • Croix sculptée à Spincourt
  • Croix sculptée, dite croix carolingienne à Ollières.
  • Croix sculptée sur le mur du cimetière à Ollières, au recto un calvaire, au verso les saints Cosme et Damien.

Monuments civils[modifier | modifier le code]

  • Un château construit au XIXe siècle sous la Monarchie de Juillet.
  • La mairie de Spincourt construite sous Louis-Philippe a abrité la justice de paix jusque dans les années 1950.
  • L'ancienne mairie-école de Réchicourt
  • L'ancienne mairie d'Ollières.
  • Monument aux morts de Spincourt.
  • Monument aux morts de Réchicourt.
  • Plaque monument aux morts sur le mur du cimetière de Haucourt-la-Rigole.
  • Plaque monument aux morts sur le mur du cimetière d'Houdelaucourt-sur-Othain.
  • Plaque monument aux morts sur le mur du cimetière d'Ollières.
  • Mémorial allemand à Ollières.
  • Lavoir à Spincourt.
  • Fontaine-lavoir à Ollières.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Millot M., Feret JF., 2008. Site Natura 2000 “Forêt et zones humides du pays de Spincourt » ; Site FR4112001-Etat des lieux ornithologique Hiver 2005/2006. DIREN/Conservatoire des Sites Lorrains ; 106pp
  • Millarakis Ph., 1997. Les étangs Debat et des Crocs en forêt domaniale de Spincourt (département de la Meuse) : étude préalable à l’inscription en ZPS. ONF-DIREN
  • OUVRAGES: Jean-Victor MEYER, "Le Sang de la Liberté", 2004. "Vie d'un village Lorrain sous l'occupation", 2006. "Des Lorrains dans les tourmentes", 2009

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. à ne pas confondre avec Réchicourt-le-Château, ni Réchicourt-la-Petite
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]