Communauté Intercommunale Réunion Est

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Communauté Intercommunale Réunion Est
Communauté Intercommunale Réunion Est
Vue du siège de la Communauté Intercommunale Réunion Est de La Réunion à Saint-Benoît.
Vue du siège de la Communauté Intercommunale Réunion Est de La Réunion à Saint-Benoît.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région La Réunion
Département La Réunion
Forme Communauté d'agglomération
Siège Saint-Benoît
Communes 6
Président Jean-Paul Virapoulle
Démographie
Population 117 835 hab. (2011)
Densité 160 hab./km2
Géographie
Superficie 737,2 km2
Localisation
Localisation des communes de la CIREST.
Localisation des communes de la CIREST.
Liens
Site web http://www.cirest.fr

La Communauté Intercommunale Réunion Est (CIREST) est une communauté d'agglomération française, située dans le département français d'outre-mer de La Réunion.

La CIREST est le territoire le plus étendu de La Réunion. Elle couvre 73 721 hectares. 60% du Parc national se trouve sur le territoire de la CIREST.

Histoire[modifier | modifier le code]

La CIREST a été créée le 1er janvier 2002. Elle succède à une communauté de communes couvrant le même territoire créée le 19 décembre 1996.

Le 11 février 2015, un partenariat entre la CINOR et la CIREST a créé le syndicat intercommunal de traitement des déchets : SYDNE. Le comité syndical est composé de la CINOR, de la CINOR, de la Région et du Département. Le syndicat mixte est financé par les deux communautés d’agglomération, en fonction des tonnages respectifs des déchets traités par les deux entités. Gérald MAILLOT (Président de la CINOR) a été élu Président du syndicat et Jean-Paul VIRAPOULLE (Président de la CIREST), 1er Vice-Président.

Composition[modifier | modifier le code]

La CIREST regroupe six communes :

Elle recouvre donc exactement l'arrondissement de Saint-Benoît.

Présidents[modifier | modifier le code]

Liste des Présidents de la CIREST depuis 2005 :

  • 2005 à 2008: Jean-Marie VIRAPOULLE (Saint-Andé) ;
  • 2008 à 2011 : Philippe LE CONSTANT (Saint-Benoît) ;
  • 2011 à 2014 : Eric FRUTEAU (Saint-André) ;
  • 2014 à aujourd'hui : Jean-Paul VIRAPOULLE (Saint-André).

Démographie[modifier | modifier le code]

La CIREST est la structure de coopération intercommunale la moins peuplée de La Réunion.

En 1999, les communes composant actuellement la CIREST comptaient un total de 101 804 habitants, sans doubles comptes. En 1990, elles n'en comptaient que 85 132, ce qui signifie un taux de croissance annuel moyen de 2,0%. En 2011, la population s'élevait à 117 835 habitants.

Services[modifier | modifier le code]

Plusieurs services (ou directions) composent l'intercommunalité:

  • Cabinet du Président
  • Direction générale des services
  • Direction des ressources humaines
  • Direction de la communication
  • Direction des finances
  • Direction de l'aménagement
  • Direction de l'environnement
  • Direction du patrimoine
  • Direction des déplacements
  • Direction des affaires juridiques

La CIREST entretient un réseau de bus appelé Réseau Estival. Il y a aussi l'OTI Est (Office de Tourisme Intercommunal de l'Est de la Réunion) créée en 2011 qui a pour mission de promouvoir les sites touristiques des communes de l'Est.

Activités[modifier | modifier le code]

Un Pôle Bois (zone d’activités destinée à soutenir et à promouvoir la filière bois) a été créé et est situé à Saint-Benoît.

Un Pôle agro-alimentaire, qui est un parc de 20 hectares dédié aux métiers de l'agro-alimentaire a été mis en place pour mettre en avant les spécificités du territoire Est (fertilité de la terre). En effet, de nombreux fruits (letchis, ananas, goyaviers...) sont produits dans la région. Plusieurs entreprises se sont installées dans ce pôle qui est situé en ZFU (Zone Franche Urbaine).

Résolument tournée vers le Développement Durable depuis 2009, la CIREST a mené, en partenariat avec l’ARER, des actions structurantes pour sa stratégie énergétique et la valorisation des énergies renouvelables. Cette volonté a pris la forme de villages solaires situés dans l'Est (Bras-Panons, Sainte-Rose, Bras de Chevrettes à Saint André....)

Longtemps en retard en matière de développement économique, la CIREST peut s’enorgueillir d’avoir aujourd’hui la première et plus grande Zone Franche Urbaine Intercommunale de France, grâce à ses 3 000 hectares dédiés, sur les communes de Bras-Panon, Saint-André et Saint-Benoît.

En Avril 2015, un Appel à Projet (AAP) a été lancé par le Service Environnement de la CIREST pour la gestion d'une "Ressourcerie". Cette structure récupère des objets jetés en déchèteries ou déposés par les usagers. Selon leur état, la Ressourcerie peut les réparer pour ensuite les revendre à un prix inférieur au prix d'achat. Cette action allie Développement Durable (réduction des déchets) et économie sociale et solidaire (objets à destination des personnes aux revenus modestes).

Liens externes[modifier | modifier le code]