Colin Niel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Niel.
Colin Niel
Description de cette image, également commentée ci-après
Colin Niel en repérage à Saint-Laurent du Maroni (Joub)
Naissance (41 ans)
Clamart, Hauts-de-Seine,
Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions

• Prix Ancres noires 2014
• Prix Sang pour sang polar 2014
• Prix des lecteurs Quais du polar, 20 minutes 2016

• Prix Polar Michel-Lebrun 2016
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

Obia
Seules les bêtes

Colin Niel, né le à Clamart, est un écrivain français, auteur de romans policiers.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ingénieur agronome, ingénieur du génie rural et des eaux et forêts, titulaire d'un diplôme d'études approfondies en biologie de l'évolution et écologie, Colin Niel a travaillé pendant 12 ans dans la préservation de la biodiversité. Il a vécu plusieurs années en Guyane française, où il a notamment été chef de mission pour la création du parc amazonien de Guyane, mais aussi à Paris, à Lille, à Montpellier, en Guadeloupe où il fut directeur adjoint du parc national de la Guadeloupe.

Sa série guyanaise multiprimée, Les Hamacs de carton (2012), Ce qui reste en forêt (2013), Obia (2015) et Sur le ciel effondré (2018), met en scène le personnage d’André Anato, un gendarme noir-marron à la recherche de ses origines. En 2017 il publie Seules les bêtes, un roman qui ne fait pas partie de sa série guyanaise et qui plonge le lecteur dans la solitude du monde rural sur les causses, en cours d'adaptation pour le cinéma par le réalisateur Dominik Moll.

Il vit actuellement à Marseille, où il se consacre à l'écriture.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Série guyanaise[modifier | modifier le code]

1. Les Hamacs de carton, Le Rouergue, coll. « Rouergue noir », 2012, 288 p. (ISBN 978-2812603532)

2. Ce qui reste en forêt, Le Rouergue, coll. « Rouergue noir », 2013, 384 p. (ISBN 978-2812605536)

  • Prix Sang pour sang polar 2014[2]
  • Prix des lecteurs de l'Armitière 2014

3. Obia, Le Rouergue, coll. « Rouergue noir », 2015, 496 p. (ISBN 978-2812609459)

  • Prix Quais du Polar / 20 Minutes 2016[3]
  • Prix Polar Michel Lebrun 2016[4]
  • Prix Mille et une feuilles Noires du Festival de Lamballe 2016[5]
  • Prix des lecteurs Villeneuve-Lez-Avignon 2016[6]
  • Prix Saint-Pierre et Miquelon « Récits de l’Ailleurs » 2016[7]
  • Prix des lecteurs d’Antony 2016[8]
  • Prix Ancres noires 2017[9]
  • Prix étudiant du polar 2017
  • Prix Polar de Poissy "Les Serial Lecteurs" 2017

4. Sur le ciel effondré, Le Rouergue, coll. « Rouergue noir », 2018 (ISBN 978-2-8126-1658-7)

Autre roman[modifier | modifier le code]

1. Seules les bêtes, Le Rouergue, coll. « Rouergue noir », 2017, 224 p. (ISBN 978-2-8126-1202-2)

  • Prix Polar en séries de Quais du Polar 2017[10]
  • Prix Landerneau Polar 2017[11]
  • Prix Cabri d'or de l'Académie cévenole 2017
  • Prix Goutte de Sang d’Encre 2017
  • Prix du polar de la Librairie Les Arcades 2017
  • Prix Polars Pourpres 2017
  • Prix littéraire des lycéens et apprentis d'Auvergne-Rhône-Alpes 2017-2018
  • Prix CEZAM inter-CE 2018

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Havre : Colin Niel prix des Ancres Noires 2014 », www.paris-normandie.fr,‎ (lire en ligne)
  2. « Sang pour Sang POLAR », sur sangpoursang-polar.blogspot.fr (consulté le 30 mai 2017)
  3. « Palmarès de la douzième édition de Quais du Polar - 813 Le BLOG », 813 Le BLOG,‎ (lire en ligne)
  4. « Le Prix Polar Michel Lebrun décerné à Colin Niel - 813 Le BLOG », 813 Le BLOG,‎ (lire en ligne)
  5. « Prix 1001 feuilles », sur www.bibliothequedelamballe.fr (consulté le 30 mai 2017)
  6. « Colin Niel, lauréat du Prix des Lecteurs 2016 - Festival du Polar Villeneuve lez Avignon », sur www.polar-villeneuvelezavignon.fr (consulté le 30 mai 2017)
  7. « Les lycéens de Saint-Pierre et Miquelon décernent le Prix du récit de l’ailleurs à "Obia" de Colin Niel - saint-pierre et miquelon 1ère », saint-pierre et miquelon 1ère,‎ (lire en ligne)
  8. « Prix 2016 des Lecteurs d’Antony | Une bibliothèque au coeur du quartier La Fontaine », sur bibliopourtous-antony.org (consulté le 30 mai 2017)
  9. « Obia de Colin Niel (Prix des lecteurs 2017) », sur LES ANCRES NOIRES, (consulté le 22 juin 2017)
  10. « Polar en séries | Quais du Polar », sur www.quaisdupolar.com (consulté le 30 mai 2017)
  11. « Le Prix Landerneau Polar 2017 est décerné à Colin Niel pour Seules les bêtes », Actualitte.com,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]