Col de Leschaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Col de Leschaux
Image illustrative de l’article Col de Leschaux
Panneau routier du col en arrivant du Semnoz.
Altitude 897 m
Massif Massif des Bauges (Alpes)
Coordonnées 45° 46′ 19″ nord, 6° 07′ 54″ est
PaysDrapeau de la France France
ValléeLaudon, bassin du lac d'Annecy
(nord-est)
Nant de Glapigny, vallée du Chéran
(sud-ouest)
Ascension depuisSévrier Lescheraines
Déclivité moy.3,7 % 4,4 %
Kilométrage11,9 km 7,2 km
AccèsD 912 D 912

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

(Voir situation sur carte : Haute-Savoie)
Col de Leschaux

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Col de Leschaux

Le col de Leschaux est un col routier alpin situé sur la commune de Leschaux, dans le département français de la Haute-Savoie à 897 m d'altitude, dans le massif des Bauges.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Leschaux est mentionné en 1292, sous la forme Calcibus[1]. Il s'agit d'une « agglutination de l'article les avec chaux, considéré comme un pluriel »[1]. Le mot chal (« La Cha » en forme locale), au singulier, désigne les pâturages de montagnes[2], d'accès difficile et maigres en végétation.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le col est situé entre le roc des Bœufs et le Semnoz, permettant de relier le bassin du lac d'Annecy au Bauges. Sur son versant oriental coule la rivière du Laudon, qui se jette dans le lac d'Annecy. Sur son versant occidental, on retrouve le Nant de Glapigny qui rejoint le Chéran.

Le climat y est de type montagnard.

Le col est relié au reste du pays par la route départementale D 912 des deux versants, ainsi que depuis la D110 en provenance du Semnoz.

Histoire[modifier | modifier le code]

Durant la période romaine, le passage par le col semble avoir été utilisé par une voie romaine secondaire. Parallèlement à la voie principale reliant Moûtiers à Genève, via Boutae (Annecy) mais passant sur le versant opposé du lac d'Annecy, et à une voie secondaire passant par la rive gauche du lac par la plaine de Saint-Jorioz, un autre passage semblait emprunter depuis Saint-Pierre-d'Albigny un chemin qui traversait les Bauges, un embranchement permettait de se diriger vers Chambéry, l'autre montait sur le col de Leschaux et redescendait sur Sévrier en direction d'Annecy[3]. Une pierre milliaire (datée de 307) retrouvée sur le territoire communal de Sévrier, au lieu-dit Létraz en 1816[4], semble confirmer cet itinéraire[5], cependant aucune autre borne n'a été trouvée sur l'axe à travers les Bauges pour confirmer l'existence de cette voie.

Au cours de l'époque féodale, le col semble avoir une relative importance. En effet, le chemin qui part du village de Saint-Jorioz, par le Villaret, est gardé par le château de Villard-Chabod[6]. Plus en amont, dans le village de Saint-Eustache, une tour seigneuriale permet de guetter la route.

Activités[modifier | modifier le code]

Cyclisme[modifier | modifier le code]

Le col de Leschaux a été franchi au total à 3 reprises par le Tour de France. Il est classé en 3e catégorie. Voici les coureurs qui ont franchi en tête le col[7] :

La 6e étape du Critérium du Dauphiné 2012 est également passée par le col.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Adolphe Gros, Dictionnaire étymologique des noms de lieu de la Savoie, La Fontaine de Siloé (réimpr. 2004) (1re éd. 1935), 519 p. (ISBN 978-2-84206-268-2, lire en ligne), p. 93.
  2. Adolphe Gros, Dictionnaire étymologique des noms de lieu de la Savoie, La Fontaine de Siloé (réimpr. 2004) (1re éd. 1935), 519 p. (ISBN 978-2-84206-268-2, lire en ligne), p. 92.
  3. Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 137 p. (ISBN 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 41.
  4. Actes du Colloque international sur les cols des Alpes : Antiquité et Moyen Âge, Bourg-en-Bresse, 1969, Centre régional de documentation pédagogique, , 257 p., p. 88.
  5. Académie salésienne, Mémoires et documents, vol. 47, , p. 34.
  6. Pierre Duparc, La formation d'une ville, Annecy jusqu'au début du XVIe siècle, Annecy, Société des Amis du Vieil Annecy, , p. 151.
  7. Le dico du Tour - Le col de Leschaux dans le Tour de France.