Classic Diamonds

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classic Diamonds
Album de Doro Pesch
Sortie
Durée 51:15
Genre Rock symphonique, rock acoustique
Format CD, 2 × vinyle LP[1]
Producteur Torsten Sickert, Chris Lietz
Label AFM Records

Albums de Doro Pesch

Notation des critiques

Compilation des critiques
Périodique Note
AllMusic 3.5 étoiles sur 5 [2]
Metal Archives 82 % [3]
Metal Covenant 4/10 [4]
Sea of Tranquility 3.5 étoiles sur 5 [5]

Classic Diamonds est le neuvième album studio de la chanteuse de heavy metal et hard rock allemande Doro Pesch, paru en 2004.

L'album présente de nouveaux arrangements acoustiques et symphoniques pour les chansons du répertoire de Doro, ainsi que de nouvelles compositions.

La musique est principalement jouée par le Classic Night Orchestra, un ensemble de jeunes musiciens classiques qui accompagne Doro lors de la tournée européenne suivante[6].

Présentation[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Doro Pesch avait déjà expérimenté le mélange de ses puissants chants hard rock avec un orchestre symphonique en 2001 lors d'un concert à Düsseldorf et, plus tard, en 2003, pour un concert de charité à Bochum dont des extraits de ces deux spectacles sont inclus dans le DVD Für Immer (en) (2003).

Le résultat de ces deux prestations et la réaction des fans incitent la chanteuse allemande à planifier une approche plus organique des facettes symphoniques de ses chansons, la programmation d'un album et une tournée avec un orchestre[7].

Doro, recherchant des musiciens classiques jeunes, ouverts et multi-ethniques, choisit le Classic Night Orchestra, un ensemble atteignant les 30 éléments[7].

Avec l'aide d'Oliver Palotai, un des membres d'origine du groupe, et du producteur Torsten Sickert, Doro organise des titres anciens et de nouvelles compositions pour l'orchestre et les enregistre à Cologne. L'album prend près de huit mois pour être finalisé et est l'enregistrement le plus coûteux produit par Doro[7].

Outre les onze chansons jouées avec l'orchestre, l'album contient deux morceaux enregistrés en live et acoustiquement en studio par le groupe de Doro et deux autres titres joués par Torsten Sickert avec un émulateur accordé aux instruments classiques.

En dehors du Classic Night Orchestra, les musiciens du groupe ainsi que The Midnight Orchestra (sur les titres I'm in Love with You et She's Like Thunder) accompagnent Doro[6] dans ses reprises, pour partie de l'époque où elle fait partie du groupe Warlock.

L'album est publié au moment de la tournée européenne, durant laquelle de nombreux éléments du Classic Night Orchestra jouent ensemble, en live, avec le groupe de Doro dans la plupart des villes traversées. Au festival Wacken Open Air (en Allemagne) du , le Classic Night Orchestra est au complet, sur scène, pour le spectacle.

Tout au long de la tournée, des extraits du spectacle Classic Diamonds sont filmés et, plus tard, diffusés sur Classic Diamonds – The DVD (en)[8].

L'album a culminé à la 33e position du classement allemand Longplay[réf. nécessaire].

Contenu et éditions[modifier | modifier le code]

Classic Diamonds paraît sur le label AFM Records et sous différents formats, avec et sans bonus et, également, dans une édition limitée "Deluxe" de 2 CD incluant, en disque bonus, l'EP Let Love Rain on Me[9].

La version Enhanced (améliorée) de l'album comprend une vidéo de Let Love Rain on Me[6].

La version digibook, en édition limitée, comprend 2 pistes supplémentaires[6].

Breaking the Law est une reprise de la chanson éponyme du groupe de heavy metal britannique Judas Priest, enregistrée pour leur album British Steel en 1980.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Édition "Enhanced"
No Titre Auteur(s) Album d'origine Durée
1. I Rule the Ruins Doro Pesch, Joey Balin Triumph and Agony (1987) 4:02
2. Metal Tango Pesch, Balin Triumph and Agony (1987) 3:57
3. Breaking the Law K. K. Downing, Rob Halford, Glenn Tipton Reprise de Judas Priest 4:22
4. All We Are Pesch, Balin Triumph and Agony (1987) 2:56
5. Für Immer Pesch, Balin Triumph and Agony (1987) 4:36
6. Let Love Rain on Me Pesch, Gary Scruggs Inédit 3:52
7. Burn It Up Pesch, Chris Lietz, Jürgen Engler Inédit 2:25
8. Tausend Mal Gelebt Pesch, Scruggs Love Me in Black (1998) 4:17
9. I'm in Love with You Pesch, Reinhold Mack Inédit 4:44
10. Always Live to Win Pesch, Lietz Fight (2002) 3:00
11. Undying Pesch, Scruggs Fight (2002) 3:39
12. Love Me in Black Pesch, Jimmy Harry Love Me in Black (1998) 5:18
13. She's Like Thunder Pesch, Lietz, Nick Douglas Titre bonus 3:51
Video Teaser & Wallpapers
Let Love Rain on Me
51:15
Titres bonus - Édition digipack Allemagne (AFM Records, )[10]
No Titre Auteur(s) Album d'origine Durée
14. The Last Goodbye Nick Douglas, Telly Savalas Titre bonus 3:10
15. The Final Torsten Sickert, Oliver Palotai Titre bonus 1:21
Video Teaser & Wallpapers
Let Love Rain on Me
55:47
Disque bonus EP Let Love Rain on Me - Édition limitée Deluxe (AFM Records, )[9]
No Titre Durée
1. Let Love Rain on Me (Radio version) 3:53
2. Llueva en mí tu amor (Version espagnole du titre 1) 3:53
3. Pluie d'amour (Version française du titre 1) 3:54
4. Breaking the Law (reprise de Judas Priest) 4:24
5. I Rule the Ruins (Radio version) 4:06
6. Rare Diamond (Acoustic version) 3:40
Vidéo
Unholy Love (Live)
23:49

Crédits[modifier | modifier le code]

The Classic Night Orchestra[modifier | modifier le code]

Musiciens additionnels[modifier | modifier le code]

  • Udo Dirkschneider – lead vocals (titre 3)
  • Oliver Palotaipiano
  • Oliver Best, Thomas Nathan, Klaus Vanscheidt – chœurs
  • Johnny Dee – batterie (titres 10 et 14)
  • Nick Douglasbasse (titres 10 et 14)
  • Claus Fischer – basse (titre 4)
  • Kai Hansenguitares, basse (titre 13), guitare acoustique, chœurs
  • Dirk Schoppen – basse (titre 4), chœurs
  • Joe Taylor – guitare acoustique (titres 10 et 14)
  • Martin Wagemann – trompette solo

Équipes technique et production[modifier | modifier le code]

  • Production : Chris Lietz
  • Production (additionnelle) : Torsten Sickert pour le Midnight Orchestra (titres 9 et 13)
  • Arrangements d'orchestre : Arnt Böhme (titres 1, 2, 5), Torsten Sickert (titres 3, 4, 8, 9, 11, 13, 15), Oliver Palotai (titres 6, 7, 12, 15), Wieland Reißmann (titre 9)
  • Ingénierie, mixage : Thorsten Rentsch
  • Ingénierie : Wieland Reißmann
  • Mastering : Mika Jussila

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Classic Diamonds sur Discogs - Édition 2 × Vinyle LP, Allemagne (AFM Records, 14/12/2011)
  2. (en) Greg Prato, « Doro Pesch: Classic Diamonds - AllMusic Review », sur AllMusic.com (consulté le 23 juillet 2017)
  3. (en) Technogoat, « Doro - Classic Diamonds - Reviews », sur The Metal Archives, Encyclopaedia Metallum, (consulté le 23 juillet 2017)
  4. (en) Thomas, « Doro - Classic Diamonds - Review », sur MetalCovenant.com (consulté le 23 juillet 2017)
  5. (en) Pete Pardo, « Review: "Doro: Classic Diamonds" », sur Sea of Tranquility, (consulté le 23 juillet 2017)
  6. a, b, c et d (en) DiabolicThoughts, « Doro: "Classic Diamonds" - Additional notes », sur The Metal Archives, Encyclopaedia Metallum, (consulté le 23 juillet 2017)
  7. a, b et c (en) Tony Cannella, Metal Maidens (DoroRocks.net), 02/06/2005), « Doro Interview 2/6/05 » (version du 6 janvier 2014 sur l'Internet Archive)
  8. (en) Classic Diamonds - The DVD sur Discogs et (en) Classic Diamonds - The DVD sur AllMusic
  9. a et b (en) Classic Diamonds - Let Love Rain On Me sur Discogs - Édition limitée "Deluxe" 2 CD inclus 1 disque EP bonus (AFM Records, CD-Maximum, 2004)
  10. (en) Classic Diamonds sur Discogs et Classic Diamonds sur MusicBrainz - Édition digipack Allemagne inclus 2 titres bonus (AFM Records, 20/09/2004)

Liens externes[modifier | modifier le code]