Christophe Soumillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christophe Soumillon
Christophe-Soumillon.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (36 ans)
SchaerbeekVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Conjoint
Autres informations
Montures
Site web
Distinction

Christophe Soumillon (né à Schaerbeek le ) est un jockey belge. Il fait partie de l'élite mondiale des jockeys de courses de plat et a remporté huit fois la Cravache d'or.

Carrière[modifier | modifier le code]

Fils d'un jockey d'obstacle, doté d'un gabarit assez atypique pour un jockey (il mesure 1,73m[1]), il s'intéresse très jeune aux courses hippiques et fait ses premières armes dans des courses de poneys, remportant une centaine de courses. Après une formation à l'école des courses de Chantilly[2], il remporte son premier succès en compétition en 1997. En 1998, auréolé de 11 victoires, il reçoit l'étrier d'or, récompense réservée aux apprentis-jockeys[2]. En 2000, il rejoint André Fabre comme deuxième jockey derrière Olivier Peslier. Le 30 avril, il remporte sa 100e victoire, et réussit l'exploit de gagner cinq courses dans la même réunion, un record qu'il égalera en 2006. En 2001, il signe un contrat de monte avec l'écurie de l'Aga Khan. Il poursuit son ascension avec de nombreuses victoires prestigieuses, notamment dans le Prix du Jockey Club et le Prix de l'Arc de Triomphe, qu'il remporte pour la première fois avec Dalakhani en 2003. La même année, il s'adjuge la première de ses huit Cravache d'or, avec 207 victoires en France dans la saison, un record qu'il bat en 2005 (226 victoires), puis en 2013 avec 228 succès (record qui sera battu en 2016 par Pierre-Charles Boudot, lauréat de 300 courses dans l'année). Le 24 juin 2006, il atteint la barre des 1 000 victoires en France, en 2013, celle des 2 000[3]. La victoire de Shakeel dans le Grand Prix de Paris en juillet 2017 constitue sa centième victoire au niveau groupe 1[4]. En 2009, l'écurie Aga Khan annonce que le contrat de première monte de Christophe Soumillon ne serait pas reconduit l'année suivante suite aux propos désobligeants tenus par le jockey à l'encontre de son ancien mentor André Fabre[5], avec qui il avait rompu en 2007[6]. L'association avec l'écurie princière sera toutefois reconduite à partir de 2014[7] ; dans l'intervalle Christophe Soumillon était devenu en 2011 premier jockey de l'écurie Wildenstein[8].

Vainqueur de courses prestigieuses sur tous les continents, Christophe Soumillon a été le partenaire de nombreux champions parmi lesquels le phénomène Zarkava, Dalakhani, Almanzor ou le très atypique et populaire Cirrus des Aigles, qu'il a recueilli après son retrait de la compétition en 2016[9]. La même année, il devient un ambassadeur de l'association "Au-delà des pistes"[10].

Côté vie privée, il est marié depuis 2006 avec Sophie Thalmann, ex-Miss France, avec qui il a trois enfants : Charlie, née le 8 septembre 2005, Mika, né le 5 novembre 2008, et Robin, né le 6 avril 2017[11].

Palmarès sélectif (groupe 1)[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France France

En obstacle


Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni


Drapeau de l'Irlande Irlande


Drapeau de l'Allemagne Allemagne


Drapeau de l'Italie Italie


Drapeau des États-Unis États-Unis


Drapeau du Canada Canada


Drapeau du Japon Japon

  • Japan Cup - (1) - Epiphaneia (2014)
  • Tenno Sho (Automne) - (1) - Buena Vista (2010)

Drapeau de Hong Kong Hong Kong

  • Hong Kong Stewards' Cup - (3) - Bullish Luck (2005), Good Ba Ba (2009), Giant Treasure (2016)
  • Hong Kong Classic Mile - (2) - Thumbs Up (2009), Beauty Flash (2010)
  • Chairman's Sprint Prize - (2) - Billet Express (2006), Gold-Fun ( 2015)
  • Hong Kong Derby - (1) - Viva Pataca (2006)
  • Hong Kong Gold Cup - (1) - Perfect Partner (2005)
  • Queen's Silver Jubilee Cup - (1) - Joyful Winner (2006)
  • Hong Kong Mile - (1) - Good Ba Ba (2008)

Drapeau de Singapour Singapour

  • China Equine Cultural Festival - (1) - Parranda (2015)

Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Simon Roger, « Hippisme : Christophe Soumillon cravache dur », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  2. a et b Simon Roger, « Hippisme : Christophe Soumillon, un jockey en or », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  3. « Soumillon : ça, c’est fait ! – Bruits d’écuries », sur onrefaitlescourses.rtl.fr (consulté le 22 juillet 2017)
  4. « Grand Prix de Paris : Christophe Soumillon s'offre son 100ème groupe 1 avec Shakeel », sur RMC sport (consulté le 22 juillet 2017)
  5. (en) Rod Gilmour, « Jockey Christophe Soumillon sacked by Aga Khan after 'small' jibe », Telegraph.co.uk,‎ (lire en ligne)
  6. « Christophe Soumillon : le prince des jockeys », leparisien.fr,‎ (lire en ligne)
  7. « Christophe Soumillon de retour chez le Prince Karim Aga Khan », Paris Turf,‎ (lire en ligne)
  8. « Soumillon jockey de l'écurie Wildenstein en 2011 », RTBF Sport,‎ (lire en ligne)
  9. « Hommage international pour Cirrus des Aigles - Equidia Live », Equidia Live,‎ (lire en ligne)
  10. (en) « Au-Delà Des Pistes selected to benefit from first “Charity Mile” to take place in France », sur www.frbc.fr, (consulté le 30 mai 2017)
  11. « Sophie Thalmann enceinte : L'ex-Miss France attend son troisième enfant », sur purepeople.com, (consulté le 23 décembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]