Christophe Soumillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Christophe Soumillon Equestrian pictogram.svg
Christophe-Soumillon.jpg
Nationalité Belge Drapeau : Belgique
Naissance 4 juin 1981 (33 ans)
Lieu Schaerbeek, Bruxelles
Taille 1,72 m (5 8)

Christophe Soumillon (né à Schaerbeek le 4 juin 1981) est un jockey belge. Il fait partie de l'élite mondiale des jockeys de courses de plat grâce à ses nombreux succès en France et en Angleterre mais aussi à Hong Kong ou Dubaï.

Carrière[modifier | modifier le code]

Fils d'un jockey d'obstacle, il s'intéresse très jeune aux courses hippiques et fait ses premières armes dans des courses de poneys, remportant une centaine de courses.

Quelques années plus tard, il devient apprenti à Chantilly en France et remporte son premier succès en 1997. En 1998, auréolé de 11 victoires, il reçoit l'étrier d'or, récompense réservée aux apprentis-jockeys.

En 2000, il rejoint André Fabre comme deuxième jockey derrière Olivier Peslier. Le 30 avril, il remporte sa 100e victoire, et réussit l'exploit de gagner cinq courses dans la même réunion, un record.

En 2001, il signe un contrat de monte avec l'écurie de l'Aga Khan. Il poursuit son ascension avec de nombreuses victoires prestigieuses, notamment dans le Prix du Jockey Club.

En 2002, il remporte sa première grande course internationale en s'imposant à Dubaï dans le Dubaï Duty Free.

Le 11 mai 2003, il s'impose dans les trois courses de groupe I de Longchamp, à savoir la Poule d'Essai des Poulains, la Poule d'Essai des Pouliches et le Prix Lupin. Quelques semaines plus tard, il remporte à nouveau le Prix du Jockey Club avant de remporter son premier Prix de l'Arc de Triomphe avec Dalakhani. Il remporte également son premier groupe I en Angleterre dans le Racing Post Trophy. À la fin de la saison 2003, il totalise 207 victoires en France dans la saison, record absolu (qui sera cependant battu l'année suivante par Ioritz Mendizabal avec 220 victoires). Il reçoit également la Cravache d'or. En 2004, il accroche le Prix de Diane à son palmarès avec Latice, avant de terminer deuxième du Prix de l'Arc de Triomphe avec Cherry Mix.

En 2005, il s'impose dans la Steward's Cup à Hong Kong, les Queen Anne Stakes en Angleterre, les Oaks d'Irlande, tout en remportant de nombreuses courses de Groupe I en France. Toujours sous contrat avec l'écurie de l'Aga Khan, il est désormais le jockey-vedette de l'écurie et court les meilleures courses internationales avec les meilleurs chevaux de l'écurie. Il bat par ailleurs le record de courses remportées en France avec 226 victoires.

En 2006, il remporte le Hong Kong Derby. Il connaît également sa première victoire en trot attelé en drivant le trotteur dont il est propriétaire (ce qui est interdit en plat). Il échoue dans la conquête du Derby d'Epsom, mais se rattrape le lendemain en remportant son 3e Prix du Jockey-Club avec Darsi. Le 24 juin 2006, il atteint la barre symbolique des 1 000 victoires en France sur l'hippodrome de Lyon-Parilly avec Secret de Famille. Le 22 juillet 2006, il se marie avec Sophie Thalmann, ex-Miss France avec qui il a deux enfants : Charlie et Micah.

Fin juillet, et à la suite de la suspension de Kieren Francis Fallon, André Fabre lui confie Hurricane Run dans le King George VI and Queen Elizabeth Diamond Stakes. Dans le dernier tournant, les choses semblent mal engagées, mais au prix d'un gros effort, il l'emporte sur Electrocutionist, signant ainsi une nouvelle victoire dans un groupe I.

Le dimanche 10 septembre 2006, il réussit une journée exceptionnelle à Longchamp en remportant le quinté du jour, puis le Prix Foy (Groupe II), le Prix Vermeille (Groupe I), le Prix Niel (Groupe II) et le Prix du Petit Couvert (Groupe III). C'est la seconde fois qu'il réussit l'exploit de remporter cinq courses dans une réunion (un record de victoires dans une réunion dont il était déjà le codétenteur).

En 2007 André Fabre s'en sépare pour une utilisation non appropriée de la cravache envers les chevaux qu'il entraîne.

En 2008, il réalise le triplé Poule d'Essai des Pouliches - Prix de Diane - Prix Vermeille avec Zarkava et il remporte son troisième Grand Prix de Paris, en selle sur Montmartre. Le dimanche 5 octobre 2008, il remporte le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe en selle sur Zarkava.

En août 2009, l'écurie Aga Khan, évoquant des « relations humaines difficiles », annonce que le contrat de première monte du bouillant jockey (auteur de déclarations intempestives, notamment vis-à-vis de son ancien mentor, André Fabre) ne serait pas reconduit en 2010.

Depuis mars 2010, il travaille en collaboration avec l’entraîneur palois Jean-Claude Rouget. En juin 2010, avec l'accord de Jean-Claude Rouget, il monte pour la première fois en obstacle (ce qu'il ne pouvait faire en étant sous contrat avec l'écurie Aga Khan) pour Jean-Paul Gallorini, dans un quinté en haies. Il terminera à la 3ème place.

Moins d'une semaine plus tard, associé à Mandali, un autre pensionnaire de Jean-Paul Gallorini (propriété de Bartabas), il va, pour sa deuxième participation à une course d'obstacles, au terme d'une course mémorable, s'imposer dans la Grande Course de haies d'Auteuil, effectuant un véritable cavalier seul, comptant à l'arrivée plus d'une haie d'avance sur ses concurrents.

Fin 2010, il a signé un contrat de première monte pour les couleurs classiques de l’Écurie Wildenstein.

Après une brillante victoire en selle sur Beauty Parlour dans la poule d'essai des pouliches 2012 et une seconde place dans le diane, le départ de nombreux chevaux de l'écurie pour Newmarket entraine la fin de cette collaboration.

A Deauville, à la suite de la chute de Ryan Moore dans le prix François Boutin à quelques mètres de l'arrivée, Christophe se voit confier le miler Excelebration qu'il conduit au succès dans le Jacques le Marois. À l'occasion du Qatar Prix de l'Arc de Triomphe, il est en selle sur le crack japonais Orfèvre. Alors qu'il partait seul pour la gloire dans la dernière ligne droite, le cheval penche vers le rail et se fait coiffer sur le poteau par la vaillante jument des frères Wertheimer et Olivier Peslier, Solemia.

Il finit néanmoins l'année avec une 5 e cravache d'or.

En 2013, il continue de monter les chevaux du palois Jean Claude Rouget.

Il commence victorieusement l'année par la sprint cup à Meydan (Dubai) sur un concurrent de son ami sud africain Mike de Kock.

il gagne la Japon cup le 30 novembre 2014 .

Palmarès[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France France

En obstacle


Drapeau de Hong Kong Hong Kong

  • Hong Kong Stewards' Cup - (2) - Bullish Luck (2005), Good Ba Ba (2009)
  • Hong Kong Classic Mile - (2) - Thumbs Up (2009), Beauty Flash (2010)
  • Hong Kong Derby - (1) - Viva Pataca (2006)
  • Hong Kong Gold Cup - (1) - Perfect Partner (2005)
  • Queen's Silver Jubilee Cup - (1) - Joyful Winner (2006)
  • Hong Kong Mile - (1) - Good Ba Ba (2008)
  • Chairman's Sprint Prize - (2) - Billet Express (2006), Gold-Fun ( 2015)

Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni


Drapeau de l'Irlande Irlande


Drapeau de l'Allemagne Allemagne


Drapeau de l'Italie Italie


Drapeau du Canada Canada


Drapeau du Japon Japon

  • Tenno Sho (Automne) - (1)- Buena Vista (2010)
  • Japan Cup - (1) Epiphaneia (2014)

Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis


Drapeau des États-Unis États-Unis


Drapeau de Singapour Singapour

  • China Equine Cultural Festival - (1) - Parranda (2015)

Drapeau de la Hongrie Hongrie

  • OTP Hungària Grand Prix - (1) - Overdose (2009)
  • BBAG Baden - Baden - (1) - Dethrone (2009)

Drapeau de la Turquie Turquie

  • Topkapi Trophy - (2) - Musir (2011), Master of Hounds (2012)