Jean-Claude Rouget

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Claude Rouget
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (69 ans)
LisieuxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Entraîneur de chevauxVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Sport
Montures

Jean-Claude Rouget (né en 1953) est entraîneur de sport hippique et français.

Carrière[modifier | modifier le code]

Enfant de la balle, Jean-Claude Rouget a suivi les traces de son père Claude, qui dirigeait le haras de Cheffreville pour le compte de la prestigieuse écurie Jean Stern avant de s'installer comme entraîneur[1]. Un temps gentleman-rider (c'est-à-dire jockey amateur), il entame sa carrière en 1978, après plusieurs stages dans des écuries françaises et britanniques, et se base à Pau. D'abord officiant dans les deux disciplines (obstacles et plat), il se consacre exclusivement au plat à partir des années 90[2]. À la tête d'une écurie de quelque 250 chevaux[3], Jean-Claude Rouget est régulièrement en tête des bilans annuels des entraîneurs en gains et en nombre de victoires[4]. Il n'hésite pas non plus à défier avec succès les meilleurs écuries cantiliennes, étant de plus en plus sollicité par les grands propriétaires, dont l'Aga Khan. Il réalise sa meilleure saison en 2016, avec ses champions La Cressonnière et Almanzor (sacré meilleur poulain de 3 ans en Europe[5]), totalisant neuf succès de groupe 1. En 2020, son protégé Sottsass lui offre une première victoire dans le Prix de l'Arc de Triomphe. Deux ans plus tard, il franchit le cap des 7 000 victoires.

Palmarès (courses de groupe 1 uniquement)[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France France


Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni


Drapeau de l'Irlande Irlande


Drapeau de l'Allemagne Allemagne


Drapeau des États-Unis États-Unis

Références[modifier | modifier le code]

  1. « L’entraîneur Jean-Claude Rouget bat tous les records », sur presselib.com (consulté le )
  2. (en) David Yates, « Jean-Claude Rouget set to be new French star of Royal Ascot », Mirror,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. Henri Haget, « Jean-Claude Rouget, le maître des étalons », L'Express,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. (en) Alan Lee, « Ascot diary: Jean-Claude Rouget can show his Sunday best », The Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. « Almanzor meilleur mâle de 3ans aux Cartier Racing Awards - jourdegalop », jourdegalop,‎ (lire en ligne, consulté le )