Christophe Euzet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Christophe Euzet
Illustration.
Christophe EUZET, député de l'Hérault (7ème circonscription)
Fonctions
Député de la 7e circonscription de l'Hérault
En fonction depuis le
(1 an, 9 mois et 30 jours)
Élection 18 juin 2017
Législature XVe
Groupe politique LREM
Prédécesseur Sébastien Denaja
Biographie
Date de naissance (52 ans)
Lieu de naissance Perpignan (Pyrénées-Orientales, France)
Nationalité Française
Parti politique LREM
Diplômé de Université de Perpignan
Université de Toulouse I
Profession Maître de conférences en droit public à l'Université

Christophe Euzet, né le , est un juriste et homme politique français.

Il est l'actuel député de la 7e circonscription de l'Hérault.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'origine catalane par sa mère, sétoise par son père, il est issu d’un milieu populaire.

Après l’obtention de son DEA puis de son doctorat en droit public à l’Université des Sciences Sociales de Toulouse 1 Capitole, il devient Maître de Conférences à l’Université Via Domitia de Perpignan. Il est lauréat de l’Association Nationale des docteurs en droit et de l’Académie internationale de droit constitutionnel. Auteur de plusieurs ouvrages (droit constitutionnel et relations internationales, notamment), il a également rédigé de nombreux articles dans des domaines divers du droit public, dont il a enseigné l’essentiel des matières.

Constitutionnaliste et internationaliste à l’origine, il s’est progressivement spécialisé, au sein du centre de recherche sur les espaces méditerranéens, sur les questions institutionnelles et politiques, socioéconomiques et socioculturelles liées à cet espace géographique. Il a enseigné dans une douzaine de pays et a été détaché à l'Université internationale Senghor à Alexandrie (Egypte) entre 2010 et 2012 où il a notamment étudié les mutations institutionnelles comparées et les crises culturelles contemporaines. Habilité à diriger les recherches depuis 2002, il a encadré une trentaine de thèses : quinze de ses anciens doctorants sont aujourd’hui enseignants dans des universités du monde francophone.

Actuellement rattaché au Centre de Droit Economique et du Développement, il est, depuis le 18 juin 2017, député de l’Hérault. Son adhésion au mouvement La République En Marche ! est son premier engagement politique[1].

Membre de la commission des Lois, juge à la Cour de justice de la République en formation de jugement, membre de la Commission supérieure de codification et de la Commission nationale consultative des droits de l’homme, il est impliqué dans les réformes institutionnelles en cours (rapport sur la mission flash relative à la réduction du nombre de députés et l’introduction de la représentation proportionnelle). Son implication nationale vise à relayer au mieux les problématiques des territoires de sa circonscription, autour des questions littorales, touristiques, culturelles, ostréicoles, viti-vinicoles, portuaires, maritimes, des problèmes socio-éducatifs et des solidarités intergénérationnelles, ainsi que de ceux relatifs aux mobilités et, plus globalement, à la cohésion des cœurs de villes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]