Christian-Frédéric-Dagobert de Waldner de Freundstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Waldner.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille de Waldner von Freundstein.
Christian-Frédéric-Dagobert de Waldner de Freundstein
Christian Frédéric de Waldner de Freundstein.jpg
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
Activité
MilitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Fratrie
Louis Hermann Anstatt de Waldner de Freundstein (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Propriétaire de
Grade militaire
Conflits
Commandement
Distinctions
Mérite militaire (grand-croix)

Christian-Frédéric-Dagobert, comte de Waldner de Freundstein (, Ribeauvillé - ), est un général français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Frédéric-Louis de Waldner de Freundstein et de Franziska Salome Wurmser von Vendenheim zu Sundhausen.

Enseigne au régiment de May en 1728, puis sous-lieutenant en 1729, il remplit les fonctions d'aide-major de 1730 à 1734 et sert sur le Rhin. Passé dans le régiment de Burky avec le grade de capitaine, il est nommé capitaine commandant au régiment des Gardes suisses en 1741.

Il se trouve aux sièges de Menin, d’Ypres, de Fribourg en 1744, à la bataille de Fontenoy et au siège de Tournai en 1745.

Nommé brigadier des armées du roi en 1747, il combat à la bataille de Lauffeld. Maréchal de camp en 1758, il se distingue aux batailles de Krefeld et de Lutzelberg

Grand-croix de l'Ordre du Mérite militaire à sa création le 10 mars 1759, il est employé à l’armée d’Allemagne en 1759 et se trouve au siège de Münster. Il combat à la tête de la brigade de Navarre à l’affaire de Corbac en 1760.

Il continue de servir en Allemagne en 1761 et 1762. Il est créé lieutenant général des armées du roi le 25 juillet 1762 et nommé inspecteur des troupes en Alsace en 1777.

Le comte de Waldner meurt le 10 mars 1783.

Sa fille, Victorine Desroches de Lisle, est la grand-mère maternelle du compositeur Hector Berlioz.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anne et Jean-Luc Eichenlaub, «  Christian Frédéric Dagobert Waldner de Freundstein », in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, vol. 39, p. 4071
  • Chronologie historique-militaire, par M. Pinard, tome sixième, contenant la promotion des Lieutenants généraux des armées du Roi du 25 juillet 1762, et les maréchaux de camp depuis la création de cette Charge en 1621 jusqu’en 1715, Paris 1763