Chimère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chimere

Sur les autres projets Wikimedia :

Statue de la Chimère d'Arezzo (bronze antique)
Galerie des Chimères, Notre-Dame.

Le mot Chimère est issu, via le latin Chĭmæra, du grec Χίμαιρα / Khímaira, qui désigne originellement une jeune chèvre ayant passé un hiver (χεῖμα / kheîma)[1]. Comme le mot latin (et aussi le mot grec), il désigne en français, initialement, un animal fabuleux de la mythologie grecque.

Pris métaphoriquement, chimère est un nom commun, employé dans des contextes variés.

Sciences et techniques[modifier | modifier le code]

Biologie[modifier | modifier le code]

Écologie[modifier | modifier le code]

  • En recherche sur la pollution atmosphérique, Chimere est un modèle numérique.

Sciences de la Terre[modifier | modifier le code]

  • En paléontologie, une chimère est un fossile composé à partir d'éléments provenant de plusieurs espèces, à la suite d'une erreur ou d'une falsification volontaire.

Sciences humaines et sociales[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Linguistique[modifier | modifier le code]

  • Une chimère, est une idée irrationnelle produite par l'imagination, un fantasme irréalisable. Ce terme de chimère peut être trouvé dans différentes œuvres littéraires, notamment parmi les œuvres poétiques, et c'est le sens utilisé dans Les Chimères de Nerval.

Culture et société[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

  • En architecture, une chimère est un figure décorative sculptée à l'aspect mythologique ou grotesque

Cinéma[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Sculpture[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

  • Dans la série de jeux vidéo Resistance, l'antagoniste est une race extraterrestre du nom de Chimère.

Toponyme[modifier | modifier le code]

  • Le mont Chimère est un lieu ou un ensemble de lieux dans l'ancienne Lycie, connu pour ses phénomènes de gaz combustibles et peut-être à l'origine du mythe de la Chimère. Ce site antique pourrait correspondre à celui de Yanartaş, dans le sud-ouest de la Turquie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Chantraine, Dictionnaire étymologique de la langue grecque, Paris, Klincksieck, 1999 (édition mise à jour), 1447 p. (ISBN 978-2-25203-277-0) à l'article Χίμαιρα