Chimères (revue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chimère.
Chimères  
Discipline Psychanalyse
Langue Français
Directeur de publication Jean-Claude Polack
Publication
Maison d’édition (Drapeau de la France France)
Période de publication Depuis 1987
Fréquence quadrimestrielle
Accès ouvert Non
Indexation
ISSN (papier) 0986-6035
ISSN (web) 2111-4412
Liens

Chimères, « Revue des schizoanalyses », est une revue française fondée par Gilles Deleuze et Félix Guattari en 1987.

Présentation[modifier | modifier le code]

Chimères est une revue à comité de rédaction, dont la parution est semestrielle. Son directeur de publication est Jean-Claude Polack[1].

Dans l'éditorial du premier numéro, Guattari présente la revue en ces termes :

« Cette revue accueillera les travaux des individus et des groupes se réclamant de près ou de loin de la "schizoanalyse", science des chimères : les travaux de tous ceux qui entendent renouer avec l'inventivité première de la psychanalyse, en levant le carcan de pseudo-scientificité qui s'est abattu sur elle comme sur l'ensemble des pratiques et des recherches en philosophie et en sciences humaines. À la manière des arts et des sciences en train de se faire. Work in progress. Les textes émanent ici de psychanalystes, de philosophes, d'ethnologues, de scientifiques ou d'artistes. Pas pour une inter-disciplinarité de galerie ! Retour au singulier. À chacun sa folie ! Les grands phylums théoriques finiront bien par y retrouver les leurs. De toutes façons, par les temps qui courent, nous n'avions plus le choix : il fallait repartir de là. »

— Chimères, n°1[2]

Les projets de Chimères sont multiples, notamment autour du concept d'écologie mentale, de la critique et du renouvellement du militantisme, du développement des schizoanalyses et des recherches sur les pratiques innovantes, en particulier thérapeutiques.

La revue est disponible sur le portail Cairn.info, avec une barrière mobile pour l'accès libre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]