Charles Lapostolet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charles Lapostolet
Charles Lapostolet.png
Autoportrait dessiné (1883).
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
DomèneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Charles Lapostolet, né à Velars-sur-Ouche le 26 septembre 1824, mort à Domène le 24 juillet 1890, est un peintre paysagiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles Lapostolet est l'élève de Léon Cogniet.

Il se lie d'amitié avec Eugène Boudin qu'il a rencontré à Honfleur. Peintre de marines, ses compositions s'inspirent de celles des peintres hollandais du XVIIe siècle : un premier plan d'eau, une bande de terre et le ciel, une palette claire, des couleurs d'une grande finesse et un rendu sensible de la lumière.

Il débute au Salon de Paris de 1848 et y expose jusqu'en 1882. Il obtient des médailles en 1870 et 1882.

Il expose à la Royal Academy de Londres en 1872.

Charles Lapostolet se spécialise dans les représentations de ports. Il a surtout peint les bords de la Seine entre Honfleur, Rouen, Étretat et Dieppe. Il a aussi voyagé à Venise et en Hollande.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Émile Bellier de La Chavignerie, Louis Auvray, Dictionnaire général des artistes de l'École française depuis l'origine des arts du dessin jusqu'à nos jours : architectes, peintres, sculpteurs, graveurs et lithographes, Tome 1, p. 909, Librairie Renouard, Paris, 1882[1]
  • Émile Bellier de La Chavignerie, Louis Auvray, Dictionnaire général des artistes de l'école française, depuis l'origine des arts du dessin jusqu'en 1882 inclusivement : peintres, sculpteurs, architectes, graveurs et lithographes, Supplément, p. 246, Librairie Renouard, Paris, 1888[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]