Charles Léopold von Heydes de Belderbusch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charles Léopold von Heydes de Belderbusch
Fonction
Membre du Sénat conservateur
Titre de noblesse
Grave
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Enfant
-Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction
Le château de Terworm (nl) de nos jours

Charles Léopold von Heydes de Belderbusch, comte, né le à Meersen, mort le à Paris, est un homme politique français sous l’Empire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît le au château de Terworm près de Meersen, actuellement aux Pays-Bas, en France dans le département de l'Ourthe pendant l’Empire.

Il est d’une ancienne famille du pays de Cologne, où un de ses oncles occupe le poste de grand maître héréditaire de la Cour électorale. Devenu lui-même, en 1785, l’agent du prince-électeur Maximilien-François à la cour de Louis XVI, il se fait remarquer à Versailles par son goût pour le faste, pour les arts et pour les plaisirs.

Peu disposé à se rallier à la Révolution, il s'empresse de quitter Paris dès que l'Assemblée Législative déclare la guerre à l'empereur d'Autriche. Il réside tour à tour à son château de Terworm, à Cologne et en Suisse.

L’annexion de la Belgique et des provinces rhénanes le rend français. Il revient à Paris sous le Consulat, et se montre très empressé auprès de Bonaparte. Il s’aide d’autre part de recommandations de divers personnages qu’il connaît depuis les dernières années du règne de Louis XVI, et qui sont redevenues influentes, pour obtenir le poste de préfet de l’Oise.

Dans ce nouveau poste, il s’attache surtout à favoriser par une protection constante et officielle les anciens religieux qui tiennent des établissements d’instruction et d'éducation. Présenté, dès le commencement de l’an XII, par le corps électoral de son département comme candidat au Sénat conservateur, il est encore sur les rangs en 1809 pour le département de la Roer. Il est nommé effectivement le par Napoléon, qui le fait en même temps comte de l'Empire.

Légionnaire depuis le 25 prairial an XII, il est élevé au rang d'officier de la Légion d'honneur le [1].

Belderbusch toutefois n’est pas le dernier à voter l’acte de déchéance de Napoléon en avril 1814, dont un autre de ses compatriotes, l’ancien professeur de Louvain Lambrechts, porte les « considérants » dans sa poche depuis plusieurs mois. Cette attitude lui gagne les bonnes grâces de Louis XVIII qui lui accorde la même année ses lettres de grande naturalisation. Elles sont transcrites sur le registre de la Chambre le .

À partir de 1815, le comte de Belderbusch, rentré dans sa vie privée, partage ses loisirs entre Terworm et Paris. Lorsqu’il meurt à Paris le , il laisse à des collatéraux éloignés une fortune immobilière considérable.

Écrits[modifier | modifier le code]

On lui doit quelques écrits politiques, parus de 1795 à 1814, sous le couvert de l’anonymat : Sur les affaires du temps, Lettres sur la paix, Le Cri public, etc.

Titres[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Armoiries[modifier | modifier le code]

Figure Blasonnement
Orn ext comte sénateur de l'Empire OLH.svg
Blason Charles Léopold von Heydes de Belderbusch (1749-1826).svg
Armes du comte de Heiden de Belderbush et de l'Empire

Écartelé, au premier des comtes sénateurs, au deuxième burelé d'argent et de sinople au lion rampant de gueules, au troisième d'argent à la croix de gueules dentelée de sable ; au quatrième d'azur à trois étoiles d'or en fasce posées en chef, soutenues de trois roses deux et une d'or.[3]

  • Livrées : couleurs de l'écu, le verd dans les bordures seulement[3].

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Cote LH/166/63 », base Léonore, ministère français de la Culture
  2. « Cote 166/63 », base Léonore, ministère français de la Culture
  3. a et b « BB/29/974 page 218. », Titre de comte accordé à Charles, Léopold de Heiden de Belderbush. Lille ()., sur chan.archivesnationales.culture.gouv.fr, Centre historique des Archives nationales (France) (consulté le 4 juin 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]