Charles Henry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Henry.
Charles Henry
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
VersaillesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Charles Henry est un bibliothécaire, polygraphe et critique d'art français né en 1859 à Bollwiller et mort en 1926 à Versailles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles Henry fit ses études à Paris, où il devint assistant en 1881 puis bibliothécaire, à la Sorbonne. Il fut envoyé en Italie, comme spécialiste de l'histoire des mathématiques, pour chercher dans ce domaine des manuscrits que le gouvernement souhaitait éditer. Il publia plusieurs travaux sur des sujets analogues, ainsi que des mémoires, des lettres et d'autres ouvrages, et écrivit des critiques sur les théories musicales de Rameau et Wronski. On lui attribue aussi l'invention de plusieurs dispositifs et instruments ingénieux utilisés dans les laboratoires de psychophysiologie. Il publia la correspondance de Pierre-Daniel Huet sous le titre Un érudit, homme du monde, homme d'église, homme de cour (1880), ainsi que Problèmes de géométrie pratique (1884) et Lettres inédites de Mademoiselle de Lespinasse à Condorcet, à D'Alembert, à Guibert, au Comte de Crillon (1887).

Sélection de publications[modifier | modifier le code]

  • Introduction à une esthétique scientifique, Paris, 1885
  • La théorie de Rameau sur la musique, Paris, Hermann, 1887
  • Wronski et l'esthétique musicale, Paris, Hermann, 1887
  • Rapporteur esthétique, Paris, Seguin, 1888
  • Cercle chromatique, Paris, Verdin, 1888
  • « Esthétique et psychophysique », Revue philosophique, vol. 29, 1890
  • Harmonies de formes et de couleurs, Paris, 1891
  • « L'esthétique des formes », La Revue blanche, vol. 7, 1894
  • (avec Józefa Joteyko) « Sur l'équation générale des courbes de fatigue », CRAS, vol. 136, 1903, p. 441-444
  • Sensation et énergie, Paris, 1910
  • Mémoire et habitude, Paris, 1911
  • « La lumière, la couleur et la forme », L'esprit nouveau, 1921

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Charles Henry (librarian) » (voir la liste des auteurs), incluant en partie (en) « Charles Henry », dans New International Encyclopedia [détail de l’édition].
  • Charles Andry-Bourgeois, « L'œuvre de Charles Henry et le problème de la survie », La Revue Métapsychique, juillet-août 1930
  • (en) José A. Argüelles, Charles Henry and the Formation of a Psychophysical Aesthetic, Chicago, 1972
  • (en) William Innes Homer (en), Seurat and the Science of Painting, Cambridge (Mass.), 1964
  • Robert Mirabaud, Charles Henry et l'idéalisme scientifique, Paris, 1926
  • Jean-François Revel, « Charles Henry et la science des arts », L'Œil, vol. 119, 1964
  • Francis Warrain, L'œuvre psychobiophysique de Charles Henry, Paris, 1931
  • Nécrologie « Bulletin de la Société d'études psychiques de Nancy » mars 1927, page 66
  • Nécrologie avec portrait « Les Nouvelles littéraires, artistiques et scientifiques » 20 novembre 1926
  • Obsèques à Versailles et inhumation dans la commune de Coye « Le Matin » 7 novembre 1926

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :