Charles Grando

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Grando
Description de cette image, également commentée ci-après
Charles Grando, dessin de S. Molins
Naissance
Perpignan Drapeau de la France France
Décès
Perpignan
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français Catalan
Mouvement Renaissance catalane

Charles Grando, ou Carles Grandó, né à Perpignan (Pyrénées-Orientales) le et mort le dans cette même ville, est un écrivain, poète, philologue et dramaturge autodidacte français d'expression catalane et française. Très actif dans la Renaissance catalane littéraire, il est un des membres fondateurs de l'Académie des Jeux floraux du Genêt d'Or à Perpignan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Autodidacte[1], Charles Grando est initié à la grammaire et au vocabulaire catalan par Louis Pastre, instituteur [2]. Il devient membre de la Société d'études catalanes (il en est secrétaire entre 1915 et 1921[3]) et publie régulièrement dans la Revue Catalane, organe de la société.

En 1917, il obtient le prix de la section philologique de l'Institut d'Estudis Catalans pour son ouvrage El català al Rosselló[1].

Après la fin de la Société d’Études Catalanes en 1921, il fait partie de la Colla del Rosselló, puis participe en 1926 à la création des Jeux floraux du Genêt d'Or, émanation du Félibrige à Perpignan[1]. Il s'agit d'encourager et d'honorer les poètes et artistes locaux, de défendre la langue et la tradition catalanes. Charles Grando sera successivement rapporteur, président, secrétaire perpétuel de l'Académie du Genêt d'Or pendant cinquante ans. Il participe à la fondation de la Maintenance catalane du Félibrige en 1930[1], il devient président de la Société agricole, scientifique et littéraire des Pyrénées-Orientales, de l'Association polytechnique de Perpignan et membre d'honneur du Groupe Roussillonnais d'Etudes Catalanes (GREC) créé en 1960[4].

Il collabore à de nombreuses revues et journaux (Revue catalane, Le Feu, L'éveil catalan, la Tramontane...) et participe aux manifestations culturelles du Roussillon, infatigable animateur de la Renaissance catalane avec Jean Amade et Joseph-Sébastien Pons[1].

Auteur de travaux divers, poète, philologue, dramaturge, conférencier, folkloriste, Charles Grando est une personnalité qui a marqué la vie culturelle du Roussillon.

Ses archives et sa bibliothèque[5] sont conservées à la Bibliothèque Universitaire Droit-Lettres de l'université de Perpignan depuis 1977[6].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Philologie[modifier | modifier le code]

  • El català al Rosselló (1917) : prix de la section philologique de l'Institut d'Estudis Catalans[1]. Clara Vilarrasa Ruiz, dans sa thèse consacrée à Charles Grando ne trouve pas trace de cette monographie[7].
  • (ca) « Vocabulari rossellonès », dans Joan Corominas, Miscel·lània Fabra; recull de treballs de lingüística catalana i romànica, dedicats a Pompeu Fabra pels seus amics i deixebles amb motiu del 75e aniversari de la seva naixença, Buenos Aires, Impremta Coni, , p. 180-205.


Poésie[modifier | modifier le code]

  • Fleurs de vie, poésies, Perpinyà, Imprimerie Comet, .
  • (ca) El Clam roig, poema dels nous temps bàrbres en XX malediccions, Perpinyà, Imp. Catalana, (lire en ligne).
  • (ca) Carles Grandò, Barcelona, Omega, (lire en ligne).
  • (ca) Fa sol i plou, Barcelona, La Revista, .
  • (ca) Jocs de miralls, Perpinyà, Colleccions del G.R.E.C. i tramuntana, (lire en ligne).


Théâtre[modifier | modifier le code]

  • (ca) Amos i domèstics : comèdia catalana en un acte, Perpinyà, Imprimerie Comet, .
  • (ca) Aqueixa mainada! : comèdia catalana en un acte, Perpinyà, Imprimerie Comet, (lire en ligne).
  • (ca) « L'àvia : comedia lirica rossellonesa en dos quadres », Tramontane, no 457,‎ , p. 133-164.


Prose[modifier | modifier le code]

  • (ca) Tristors, Perpinyà, Imp. d'en Piqué, .
  • (ca+fr) Les cris de la rue : notes de folklore, Perpinyà, Imprimerie Comet, (lire en ligne).
  • (ca) Fariboles, Perpinyà, Imp. Catalana, .
  • (ca) Monòlegs rossellonesos, Perpinyà, Imp. Catalana, .
  • (ca) Rossellonenques, Barcelona, Impr. Ràfols, .


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Deux écrivains catalans: Jean Amade 1878-1949 : Joseph-Sébastien Pons. 2. (1986). - p. 453-912 : Ill, Amis de J.S. Pons, (ISBN 9782906188013, lire en ligne), « Le catalanisme autour de Jean Amade et de Joseph-Sebastien Pons », p. 795-810
  2. Luc Bonet. L'instituteur Louis Pastre (1863-1927) : le catalan et l'école en Roussillon de 1881 à 1907. Linguistique. Université Paul Valéry - Montpellier III, 2012. Français. <NNT : 2012MON30071>. <tel-00829434> en ligne
  3. « Carles Grandó | enciclopèdia.cat », sur www.enciclopedia.cat (consulté le 17 mars 2016)
  4. Jean Jacques Dayries et Michèle Dayries, La régionalisation, Presses Universitaires de France, (ISBN 9782130354901, lire en ligne)
  5. « Fonds patrimoniaux des bibliothèques de l'Université de Perpignan », sur bu.univ-perp.fr (consulté le 17 mars 2016)
  6. « Nouvelle bibliothèque de l'université de Perpignan (La) | enssib », sur www.enssib.fr (consulté le 18 mars 2016)
  7. Vilarrasa Ruiz, Clara (dir. Francesc Feliu), La particularitat rossellonesa a través de Carles Grandó, Girona, Universitat de Girona. (thèse de doctorat), 2011, 533 p. [lire en ligne]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ca) Grup rossellonès d'estudis catalans, « Carlos Grando », Sant Joan I Barrès, no 71,‎ , p. 1-62 (ISSN 0242-7184)
  • Vilarrasa Ruiz, Clara (dir. Francesc Feliu), La particularitat rossellonesa a través de Carles Grandó, Girona, Universitat de Girona. (thèse de doctorat), 2011, 533 p. [lire en ligne]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur ses oeuvres

Oeuvres de Charles Grando sur Estudi Perpinyà 1350