Charles-Éloi Vial

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vial.

Charles-Éloi Vial (né en 1987) est un bibliothécaire et historien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles-Éloi Vial naît à Thann, dans le Haut-Rhin, le [1].

Formation[modifier | modifier le code]

Après avoir suivi une classe préparatoire[2], il obtient les diplômes d'archiviste paléographe à l'École nationale des chartes (ENC, 2011[3], 9e au classement[4]), de conservateur des bibliothèques à l'École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques (ENSSIB, 2012)[5], et de docteur en histoire à l'université Paris-IV (2013)[6].

Parcours[modifier | modifier le code]

En 2012[2], il devient conservateur au service des manuscrits modernes et contemporains du département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France[7].

Il est secrétaire général de l'institut Napoléon depuis 2018[8].

Travaux[modifier | modifier le code]

Il s'intéresse principalement à l'histoire de la Cour de France, du Premier Empire et des bibliothèques[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Avec Alain Pougetoux, Les Adieux à l'impératrice, Rueil-Malmaison, musée national du château de Malmaison, , 48 p. (SUDOC 182128539).
  • Le Dernier Voyage de l'empereur : Paris-île d'Aix, 1815, Paris, Vendémiaire, coll. « Bibliothèque du XIXe siècle », , 346 p. (ISBN 978-2-36358-190-7).
  • Éd. de Marie-Louise d'Autriche, L'Adieu à l'empereur : journal de voyage de Marie-Louise, Paris, Vendémiaire, coll. « Bibliothèque du XIXe siècle », , 283 p. (ISBN 978-2-36358-147-1).
  • Les Derniers Feux de la monarchie : la cour au siècle des révolutions, 1789-1870, Paris, Perrin, , 579 + 8 p. (ISBN 978-2-262-04758-0).
  • Le Grand Veneur de Napoléon Ier à Charles X (thèse de doctorat en histoire remaniée), Paris, École des chartes, coll. « Mémoires et documents de l'École des chartes » (no 102), , 812 + VIII p. (ISBN 978-2-35723-079-8).
  • Marie-Louise, Paris, Perrin, 2017, 440 p.
  • La Famille royale au Temple : le remords de la Révolution, Paris, Perrin, 2018 (ISBN 978-2-2620-7082-3).
  • Napoléon à Sainte-Hélène : l'encre de l'exil, Paris, Perrin, 2018 (ISBN 978-2-2620-6680-2).
  • 15 août 1811 : l'apogée de l'Empire ?, Perrin, 2019 (ISBN 978-2-2620-7576-7).

Prix[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bibliothèque de l'École des chartes, vol. 165, no 2, 2007, p. 646 (lire en ligne).
  2. a b et c Olivier Jacquot, « Charles-Éloi Vial », sur bnf.hypotheses.org, .
  3. Sous la dir. de Christine Nougaret, Les Chasses impériales de Napoléon Premier (thèse pour le diplôme d'archiviste paléographe), Paris, École nationale des chartes, , 868 + 207 p. (SUDOC 150832672, présentation en ligne).
  4. « Palmarès 2011 », sur aibl.fr.
  5. Sous la dir. de Raphaële Mouren, Tourner la page ? : de l’Empire à l’exil, la bibliothèque de Napoléon à l’île d’Elbe (mémoire d'études pour le diplôme de conservateur des bibliothèques), Villeurbanne, École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques, , 156 p. (SUDOC 168044846).
  6. Sous la dir. de Jacques-Olivier Boudon, Les Chasses des souverains en France (1804-1830) (thèse de doctorat en histoire), Paris, université Paris-IV, (SUDOC 176595635, présentation en ligne).
  7. « Vial, Charles-Éloi », sur production-scientifique.bnf.fr.
  8. « Conseil d'administration (mai 2014) », sur institut-napoleon.org.
  9. « Ouvrage », sur lcdpu.fr.
  10. « Prix du Guesclin catégorie prix spécial de la mairie du 8e », sur livreshebdo.fr, .
  11. « Prix de la Fondation Napoléon 2017 – Premier Empire », sur fondationnapoleon.org.

Liens externes[modifier | modifier le code]