Championnat du Ghana de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Premier League
Généralités
Sport FootballVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1958
Organisateur(s) Fédération du Ghana
Catégorie Division 1
Lieu(x) Drapeau du Ghana Ghana
Participants 16
Statut des participants Semi-professionnel
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Ashanti Gold SC (2015)
Plus titré(s) Asante Kotoko (24)

Le championnat du Ghana de football est créé officiellement en 1958 après l'indépendance du pays le 6 mars 1957. La saison s'étend de juillet à avril et la compétition regroupe seize clubs. Le club le plus titré à l'issue de la saison 2013-2014 est Asante Kotoko avec 24 victoires.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un premier championnat local, dénommé Accra League, est organisé pendant la période coloniale pour la première fois en 1920. La compétition est disputée douze fois jusqu'en 1953. Le principal club est alors Hearts of Oak, qui remporte l'Accra League à six reprises en 1925, 1927, 1929, 1933, 1935 et 1953[1].

Une première tentative d'organiser un championnat national a lieu en 1956, un an avant l'indépendance du Ghana. Parmi les quatorze clubs invités à y participer, quatre sont basés à Accra, deux à Cape Coast, deux à Sékondi, et six à l'intérieur des terres à Obuasi et Kumasi. La compétition est boycottée par les quatre clubs de Kumasi Asante Kotoko, Cornerstones, Dynamos et Evergreens. Ceux-ci sont alors suspendus par la fédération ghanéenne, la Ghana Amateur Football Association. D'autres clubs se retirent au cours du championnat de sorte que la compétition se termine avec seulement deux clubs classés : Hearts of Oak d'Accra remporte la médaille d'or et Eleven Wise de Sekondi la médaille d'argent[2].

Le premier championnat officiel se déroule en 1958[1] dans l'état indépendant du Ghana. Il regroupe huit clubs. Hearts of Oak est le premier champion national officiel[3].

En 1966 le championnat débute en mars, soit juste après le coup d'état du 24 février. En cours de compétition plusieurs clubs sont dissous, tandis que l'équipe de l'armée, Defence Stars, perd certains joueurs. Le championnat est alors interrompu en décembre. Pendant la saison 1967-1968, la fédération organise finalement une compétition à élimination directe pour désigner le champion 1966. C'est le club de Mysterious Dwarfs qui, deux ans plus tard, remporte le titre de 1966[4].

En 2006, un accord de sponsoring est conclu avec la compagnie nationale de Télécoms, One Touch de ce fait le championnat porte le nom officiel de One Touch Premier League. Les quatre premiers du classement final se partagent la somme de 200 millions de Cedis.

Depuis 2015 et un nouveau changement dans l'organisation du calendrier, la saison de championnat débute en janvier-février et s'achève en septembre-octobre.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le palmarès officiel du championnat débute en 1958, le titre de Hearts of Oak acquis en 1956 n'étant pas reconnu officiellement[1].

Bilan[modifier | modifier le code]

Rang Club Titres
1 Asante Kotoko Star full.svg Star full.svg 24 (1959, 1963-64, 1964-65, 1967, 1968, 1969, 1972, 1975, 1980, 1981, 1982, 1983, 1986, 1987, 1989, 1990-91, 1991-92, 1992-93, 2003, 2005, 2007-08, 2011-12, 2012-13 et 2013-14)
2 Hearts of Oak Star full.svg Star full.svg 20 (1956, 1958, 1961-62, 1971, 1973, 1976, 1978, 1979, 1984, 1985, 1989-90, 1996-97, 1997-98, 1999, 2000, 2001, 2002, 2004, 2006-07 et 2008-09)
3 Ashanti Gold SC 4 (1993-94, 1994-95, 1995-96 et 2015)
4 Great Olympics 2 (1970, 1974)
5 Eleven Wise 1 (1960)
Real Republicans Accra 1 (1962-63)
Ebusua Dwarfs 1 (1966)
Sekondi Hasaacas 1 (1976)
Aduana Stars 1 (2009-10)
Berekum Chelsea 1 (2010-11)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Karel Stokkermans, « Ghana - List of Champions », sur rsssf.com,‎ (consulté le 30 septembre 2010)
  2. (en) Barry Baker, « Ghana 1956 », sur rsssf.com,‎ (consulté le 30 septembre 2010)
  3. (en) Gerd Heuser et Hans Schöggl, « 1958 », sur rsssf.com,‎ (consulté le 30 septembre 2010)
  4. (en) Gerd Heuser et Hans Schöggl, « 1966 », sur rsssf.com,‎ (consulté le 30 septembre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]