Chœur tac-til

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chœur tac-til
Image illustrative de l’article Chœur tac-til
Concert performance du Chœur tac-til
à la Fondation Vasarely en 2014.

Pays de résidence Drapeau de la France France
Type de formation Chœur mixte
Genre musique expérimentale, musique improvisée, musique concrète, chanson traditionnelle
Fondateur Natacha Muslera
Membres actuels Natacha Muslera, Mafalda Da Camara, François Parra, Mélodie Duchesne, Gihane Elhassouni, Chérifa Harzallah, Alex Quérel, Franck Omer, Bruno Raby, Angélique Huguenin
Création 2012

Chœur tac-til est un chœur mixte contemporain composé de personnes voyantes et non voyantes, fondé en 2012 par Natacha Muslera.

Présentation[modifier | modifier le code]

Entre 2012 et 2017 Natacha Muslera, poète-vocaliste, compositrice, chercheuse[1],[2] et Charles Bascou (ingénieur développeur et assistant musical au Gmem CNCM) mettent au point avec l'aide technique de Jérôme Decque (directeur technique au Gmem[3]), un robot haptique associé à une lutherie inédite[4],[5]. Cette lutherie permet de composer et d'interpréter en temps réel de manière tactile une pièce vocale originale. Le robot envoie des informations tactiles, les mains des chanteurs posées sur des pupitres d'orchestre reçoivent des signaux transmis par des électroaimants.

Chaque signal inspiré du code morse correspond à un matériau vocal. Ainsi, une écriture par contact se crée. Dans un premier temps, les pièces sont impulsées par un des membres du chœur. Par la suite, le robot compose de manière aléatoire pour le chœur. Le robot inclut une forme d'altérité, d'égalité entre machine et humain. Ces modes opératoires (détermination, indétermination[6]) poursuivent les recherches du compositeur et poète John Cage. À partir de 2017, le chœur n'utilise plus le robot, il se tourne vers d'autres formes d'expérimentations impliquant différentes situations d'écoutes.

Les voix au sein du chœur s'inspirent des écosystèmes, des biotopes, dont ceux en voie de disparition. Ce chœur contemporain[7] explore des modes compositionnels distanciés du champ visuel. Les concerts performances se déroulent dans l'obscurité et suscitent des écoutes acousmatiques.

En 2018, le chœur collabore avec d'autres artistes et compositeurs, comme lors de la création Home, de Jean Luc Guionnet et Eric la Casa, pour le Festival les musiques[8], à Marseille. Des ateliers contextuels appelés « Chœur augmenté », s'élaborent au sein de centres sociaux en lien avec des lieux de création[9] et d'École de la deuxième chance[10].

Les créations vocales et inventions technologiques du chœur, qualifiées d'« aventure étonnante et bouleversante, sur le plan musical et humain à la fois » par la musicologue Anne Montaron sur France Musique[11], sont coproduites et soutenues par le Gmem-Centre national de création musicale[12], dès ses débuts.

Chœur tac-til[13] a été programmé dans différents festivals et centres d’art dont : Reevox[14],[15] deuxième édition à Marseille, Gamerz[16] à la Fondation Vasarely à Aix-en-Provence, La Muse en circuit[17] Festival Extension Église Saint-Merri à Paris, Les Instants vidéo[18], l'Embobineuse, La Compagnie[19] à Marseille, etc.

Le chœur et ses recherches ont fait l'objet d'invitations au sein de l'École supérieure d'Art à Aix en Provence[20] et de l'Université d'Aix-Marseille, Iméra[21].

Les créations vocales sont diffusées sur les ondes radios et internet : France Musique[11], Radio libertaire[22], Radio Grenouille[23], radio Galère, etc.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Marc Lizé, « L'entretien de la semaine », sur Journal Zibeline, Journal Zibeline,
  2. « Natacha Muslera : biographie, actualités et émissions France Culture », sur France Culture (consulté le 29 juillet 2018)
  3. « Équipe — GMEM Marseille », sur GMEM Marseille - Centre National de Création Musicale (consulté le 11 décembre 2018)
  4. « Robot Haptique », sur accueil (consulté le 2 février 2020)
  5. Christophe Floquet, « Le son du corps », sur Journal Zibeline,
  6. « Le Festival Reevox », sur Journal Ventilo, (consulté le 11 décembre 2018)
  7. Laurent Vilarem, « Extensions contemporaines », sur La Lettre du musicien,
  8. « Eric La Casa, Jean-Luc Guionnet GMEM Marseille », (consulté le 29 juillet 2018)
  9. Marseille expos, « Choeur tac-til Choeur augmenté »
  10. « Voix libres GMEM Marseille » (consulté le 29 juillet 2018)
  11. a et b « Autour de « Choeur Tac-Til », une création de Natacha Muslera, au festival REEVOX de Marseille », France Musique,‎ (lire en ligne, consulté le 29 juillet 2018)
  12. « Chœur Tac-Til — GMEM Marseille Centre national de création musicale », (consulté le 22 juillet 2018)
  13. Valentin Lagares, « Choeur ta-til », sur Journal ventilo, Journal ventilo,
  14. « Chœur Tac-Til », sur France Musique, 2014-17-03
  15. « Festival Reevox 2014 | Sonore Visuel », sur www.sonore-visuel.fr (consulté le 29 juillet 2018)
  16. « Chœur Tac-Til - Gamerz-Festival #10 », sur www.festival-gamerz.com (consulté le 29 juillet 2018)
  17. « Création collective, Choeur tac-til », sur La Muse en circuit
  18. « Performance, danse, concert », sur Instants vidéo,
  19. « concert choeur-tac-til », sur www.la-compagnie.org (consulté le 30 juillet 2018)
  20. « Écoutes incarnées », sur ecole-art-aix.fr (consulté le 29 juillet 2018)
  21. « IMéRA séminaire : Pratiques de l'écoute, écoute des pratiques - Séance 3 : Écoutes incarnées | Collège doctoral », sur college-doctoral.univ-amu.fr (consulté le 29 juillet 2018)
  22. Laurent Pascal, « Emission Les Oreilles libres », sur Radio libertaire,
  23. « Festival Gamerz », sur radio Grenouille,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]