Château du Gazeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château du Gazeau
Image illustrative de l’article Château du Gazeau
Le château du Gazeau en 2015
Début construction XVe siècle
Propriétaire initial Pierre Aymeret et Jeanne de Gazeau
Destination actuelle Résidence privée
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1970, 1995)
Coordonnées 46° 25′ 12″ nord, 0° 27′ 22″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Deux-Sèvres
Commune Sainte-Ouenne
Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres
(Voir situation sur carte : Deux-Sèvres)
Château du Gazeau
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château du Gazeau

Le château du Gazeau est un monument historique situé sur le territoire de la commune de Sainte-Ouenne dans le département des Deux-Sèvres en France. C'est un ancien relais de Saint-Jacques-de-Compostelle dont la construction remonte au XVe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château est construit au XVe siècle par Pierre Aymeret et son épouse Jeanne de Gazeau. Il reste possession de la famille Aymeret pendant plus de trois cents ans, jusqu'en 1796. En ruine au début du XIXe siècle, il est en partie démoli, seuls certains bâtiments subsistent aujourd'hui[1].

Le château est inscrit au titre des monuments historiques en 1970 et 1995[2].

Partiellement détruit par un incendie le 2 août 2013, il a depuis été rénové[3]. C'est une résidence privée qui était toutefois ouverte au public durant l'été 2015[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le château du Gazeau est situé le long de la vallée de l'Égray. Le site se compose de divers bâtiments avec en particulier une chapelle et une galerie longue de quarante mètres destinée à l'hébergement des pèlerins. À l'entrée, les deux tourelles sont les vestiges d'un mur d'enceinte[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Prospectus Château du Gazeau, 2015.
  2. Notice no PA00101358, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  3. « Le château du Gazeau reprend vie », sur La Nouvelle République, (consulté le 19 septembre 2015).