Château de la Briantais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de la Briantais
Image illustrative de l’article Château de la Briantais
Le château vu depuis le parterre arrière.
Période ou style Second Empire
Fin construction 1864
Propriétaire initial Eugène Sully-Brunet
Destination initiale habitation
Propriétaire actuel ville de Saint-Malo (1999)
Destination actuelle Salons d'expositions et d'évènements, parc d'agrément
Coordonnées 48° 37′ 05″ nord, 2° 00′ 46″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région historique Bretagne
département Ille-et-Vilaine
commune Saint-Malo
Géolocalisation sur la carte : Saint-Malo
(Voir situation sur carte : Saint-Malo)
Château de la Briantais
Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine
(Voir situation sur carte : Ille-et-Vilaine)
Château de la Briantais
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de la Briantais

Le château de la Briantais est un château datant de 1864 situé sur la commune de Saint-Malo, dans le département d'Ille-et-Vilaine, en Bretagne. Il remplace un ancien manoir datant de 1666 et appartient à la ville de Saint-Malo depuis 1999. Il comporte aussi un parc à l'anglaise de 27 hectares surplombant l'estuaire de la Rance.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le domaine fut acquis au XVIIe siècle par une famille d'armateurs malouins, les Pointel, séduits par la possibilité de surveiller leur flotte et le trafic de la baie de Saint-Malo. Ils y firent construire un manoir en 1666, toujours visible (en ruine). Le domaine est ensuite vendu en 1770 à la famille des Picot, seigneurs de Prémesnil, autre puissante famille d'armateurs de Saint-Malo.

Le domaine sera confisqué durant la Révolution et revendu à Pierre Collar en 1803. Suivra peu de temps après l'armateur Hervé Fontan puis, dès 1818, les Perier de Hauterive. Au moment de leur décès en 1838, l'impossibilité d'un accord entre les nombreux héritiers provoquera la vente du domaine. Le château actuel est construit par Eugène Sully-Brunet entre 1850 et 1864, en remplacement de l'ancien manoir mais pas tout à fait au même emplacement que celui-ci. Le petit clocheton au sommet du château rappelle le clocheton de l'hôtel de ville de Saint-Malo et offre un poste d'observation particulièrement efficace sur l'estuaire. Le château est acquis par Charles Émile La Chambreet sa famille en 1888, qui fait par la suite ajouter les deux ailes latérales peu avant 1900. Guy La Chambre (1898-1975), ancien ministre et ancien maire de Saint-Malo (c'est notamment sous son mandat que la ville, détruite suite aux bombardements alliés, sera reconstruite après guerre), faute d'héritier, fait don du domaine à l'Association diocésaine de Rennes à sa mort en 1975.

L'ancien manoir devient alors un centre culturel et spirituel. Mais son entretien devient trop lourd pour les finances diocésaines qui décident de s'en défaire au terme de leur engagement de 20 ans.

En 1999 la ville de Saint-Malo rachète le domaine et en est toujours actuellement propriétaire. Depuis cette date le domaine est ouvert en journée et entretenu alors qu'il se voyait quelque peu délaissé depuis 1978.

Le château actuel conserve une bonne partie de ses décors intérieurs originaux. Il n'est pas protégé par un classement au titre des monuments historiques. Des évènements culturels de différentes sortes ont régulièrement lieu au château : concerts de jazz, de musique classique, expositions de peintures, manifestations des Rencontres poétiques internationales de Bretagne, etc. Le marché aux fleurs de Saint-Malo a lieu dans le parc du château chaque mois de mai.

Le Grand Parc[modifier | modifier le code]

Le domaine dispose d'un grand parc à l'anglaise de 27 hectares aménagé au XVIIIe siècle et incluant de nombreuses statues, plusieurs fabriques et dépendances telles qu'une chapelle de 1778, un temple de l'Amour et des communs de style néo-normand construits au cours du quatrième quart du XIXe siècle. Le grand parc étant situé sur les hauteurs de l'estuaire de la Rance il offre entre autres une vue sur Saint-Malo, Dinard et l'usine marémotrice de la Rance. Il est ouvert à la promenade chaque jour avec des horaires variant selon la saison.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :