Château de Saint-Pompont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Saint-Pompont
Image illustrative de l’article Château de Saint-Pompont
Château de Saint-Pompont
Début construction XVe siècle
Destination actuelle Propriété privée
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1948)
Coordonnées 44° 43′ 36″ nord, 1° 08′ 43″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Périgord
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Commune Saint-Pompont
Géolocalisation sur la carte : Dordogne
(Voir situation sur carte : Dordogne)
Château de Saint-Pompont
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Saint-Pompont

Le château de Saint-Pompont ou de Saint-Pompon est un château français implanté dans le village de Saint-Pompont, dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Le château fait l'objet d'une protection au titre des monuments historiques.

Localisation[modifier | modifier le code]

Dans le Périgord noir, au sud-est du département de la Dordogne, le château de Saint-Pompont est situé dans le village de Saint-Pompont.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1269 un texte signale un Hospotalis de Sancta Pomponia qui a probablement appartenu aux hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem.

Le lieu s'est d'abord appelé San Plainpon.

Le château possède une grosse tour carrée à mâchicoulis et chemin de ronde remaniée après la fin de la guerre de Cent Ans. Le logis placé contre la tour est du XVe siècle et possède des fenêtres à meneaux.

Au XVe siècle la seigneurie de Saint-Pompont appartient à la famille Laroque ou La Roque de Saint-Pompont. En 1464, Marguerite de La Roque, sœur de Martial de La Roque, seigneur de Saint-Pompont, se marie avec Jean II de Cugnac[1],[2], seigneur de Sermet (à Loubejac), Giverzac (près de Domme), La Bastide (Lot), La Thèze. Jean III de Cugnac (né vers 1520) reçoit d'Hélie de La Roque la donation de Saint-Pompont par un acte fait en 1552, Le Peyruzel, Les Fournels à Campagnac-lès-Quercy. La famille de Cugnac est restée seigneur de Saint-Pompont jusqu'à la Révolution.

En 1589 les protestants se sont emparés de Saint-Pompont dont Marc de Cugnac est le seigneur. Après s'être installés dans l'église, ils en sont chassés par les Ligueurs. Geoffroy de Vivans revient le lendemain, fait égorger 35 Ligueurs et brûle le château de Marc de Cugnac sauf le donjon[3].

Le château a été inscrit au titre des monuments historiques le [4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Viton de Saint-Allais, Nobiliaire universel de France, ou Recueil général des généalogies des maisons nobles de ce royaume, Volume 17, p. 180-199, Paris, 1820 (Texte)
  2. Louis-Pierre d' Hozier, Armorial général de la France, volume 7, p. 577, Firmin Didot frères et fils, Paris, 1868 (Texte)
  3. R. de Boysson, L'Invasion calviniste en Bas-Limousin, Périgord et Haut-Quercy - Chapitre IX : guerre des trois Henri (juillet 1585 - 2 août 1589), p. 534, Bulletin de la Société scientifique historique et archéologique de la Corrèze, volume 40 - 1918 (Texte)
  4. « Château de Saint-Pompont », notice no PA00082894, base Mérimée, ministère français de la Culture

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]