Château de Saint-Germain-de-Confolens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Saint-Germain de Confolens
Image illustrative de l’article Château de Saint-Germain-de-Confolens
Le château vu depuis l'île Sainte-Madeleine
Période ou style Médiéval
Type Château fort
Début construction XIIe siècle
Destination actuelle vestiges
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1925, 2016)
Coordonnées 46° 03′ 11″ nord, 0° 41′ 07″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Région historique Limousin
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente
Commune Saint-Germain-de-Confolens
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Saint-Germain de Confolens
Géolocalisation sur la carte : Charente
(Voir situation sur carte : Charente)
Château de Saint-Germain de Confolens

Du château de Saint-Germain de Confolens situé au confluent de la Vienne et de l'Issoire à Saint-Germain-de-Confolens en Charente, il ne reste que des ruines.

Historique[modifier | modifier le code]

Les premiers seigneurs de Saint-Germain connus sont Hélie en 1073 et Conis en 1087.

Les comtes de la Marche en furent possesseurs, puis la famille de Mortemart, puis par mariage les Rochechouart[2].

En 1498 elle est vendue à Gauthier de Pérusse des Cars et passe à ses descendants. En 1570 la forteresse est prise par les protestants puis reprise par Jean des Cars.

Elle passa ensuite, par mariage, aux d'Armentières en 1750[2],[3].

Après la Révolution, la forteresse est vendue comme bien national, démantelée, puis les ruines sont rachetées en 1900 par le curé Laffay, données à l'évêché, puis reprise par le syndicat d'initiative de Confolens.

Architecture[modifier | modifier le code]

Un donjon carré a été construit au XIIe siècle puis au XIIIe siècle la tour du Puits et au XVe siècle les deux grosses tours rondes à trois étages, hautes de 18 mètres et le logis. La troisième tour dite de la Cuisine comportait six étages et une quatrième tour, un châtelet d'entrée et une deuxième ligne de muraille qui a récemment été restaurée complétaient les défenses.

Les ruines consistent en deux énormes tours, reliées entre elles par un corps de bâtiment. Ces tours ont la particularité d'être rondes à l'extérieur et carrées à l'intérieur.

Les ruines du château ont été inscrites monument historique le [4].

message galerie Vues du château

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

L'église vue depuis le château

La chapelle castrale dont la forme en croix grecque est rare date du XIIe siècle et possède une crypte. Elle est devenue l'église paroissiale Saint-Vincent. Elle a été inscrite monument historique le [5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées prises sur Géoportail
  2. a et b Robert Dexant, Châteaux de Charente, Paris, Nouvelles Éditions latines, , 30 p., p. 27
  3. Jean-Paul Gaillard, Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente, Paris, librairie Bruno Sepulchre, (réimpr. 2005), 893 p. (OCLC 908251975, présentation en ligne), p. 667
  4. « Château de Saint-Germain de Confolens », notice no PA00104502, base Mérimée, ministère français de la Culture
  5. « église de Saint-Germain de Confolens », notice no PA00104503, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]