Château de Pordor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Château de Pordor
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Construction
Propriétaire
Propriété privée
Patrimonialité
Site web
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Loire-Atlantique
voir sur la carte de la Loire-Atlantique
Red pog.svg

Le château de Pordor est un château situé à Avessac, dans le département de la Loire-Atlantique, en France[1].

Description[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

C'est au tout début du XIVe siècle, le jeudi , que la première mention du château apparaît. Cependant la terre du Pordor est déjà une belle seigneurie qui petit à petit se constitue autour de plusieurs seigneuries suzeraines : celles de l'abbaye de Redon, de Derval, de Fresnay, de Rieux.

Le seigneur du Port d'Or, du Pouedou, du Port d'eau... s'étend progressivement sur près de 3 000 hectares autour des communes d'Avessac et de Fégréac.

La seigneurie est d'un bon rapport et de nombreuses familles par héritage et surtout par vente, vont se succéder : les Lusanger (1301-1372) ; les Kervarin (1372-1417) ; les Saint Gilles (1417-1540) ; les Théhillac (1540-1614) ; les Le Breton de Villandry (1614-1683) ; les Butault de Marzan (1683-1737) ; les Durfort de Lorges (1737-1821) ; les Mauger (1773-1821) ; les Sallentin (1821-1847) ; les Goulaine (1847-1879) ; puis les Couëtoux, Gicquel, Paumier, Cochard et enfin les Trutié de Varreux.

Chacune de ces familles participera à la transformation progressive de cet immense vaisseau de pierres et d'ardoises qui garde trace de chaque siècle. Le vieux manoir médiéval est toujours là, au centre, avec sa belle salle basse. Le XVIIe siècle est présent par le magnifique escalier à l'italienne "rampe sur rampe". Les beaux pavillons des XVIIIe et XIXe siècles ont été complétés par une élégante extension de 1908. Le propriétaire d'alors décide d'agrémenter le château sur l'étang d'une nouvelle aile. Dans un style éclectique, c'est une partie plus intime et résidentielle qui sort de terre.

Les archives départementales de Loire Atlantique disposent des archives seigneuriales dans le "fond du Pordor".

Le monument est inscrit au titre des monuments historiques en 2009[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]