Château de Naves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Château de Naves
Image dans Infobox.
Vue d'ensemble des ruines du château de Naves[1].
Présentation
Type
Fondation
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Style
Château fort
Construction
vers 1100
Propriétaire
Privé
Patrimonialité
État de conservation
En ruine (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’Allier
voir sur la carte de l’Allier
Red pog.svg

Le château de Naves est un château fort médiéval, ruiné à l'exception d'une aile, situé à Naves, en France[2].

Localisation[modifier | modifier le code]

Forteresse de Naves.jpg

Le château est situé sur la commune de Naves, dans le département français de l'Allier. Il se trouve dans le bourg de Naves, non pas au point culminant, mais en contrebas sur le flanc sud-est du vallon qui descend vers le col de Naves.

Description[modifier | modifier le code]

Vue ancienne du château de Naves.

Il reste du château des ruines assez imposantes. Seule une aile a été réhabilitée et est habitable.

Historique[modifier | modifier le code]

Le château de Naves est construit vers 1100. En 1147, le seigneur des lieux, Hugues de Naves, en conflit avec Archambaud VII de Bourbon, préfère donner son château et sa seigneurie à l'archevêque de Bourges, Pierre de La Châtre. Les archevêques de Bourges agrandissent et renforcent le château, qui se trouvait à la limite de leur diocèse et où ils aimaient venir séjourner jusqu'à la fin du XVe siècle au moins. Jean Cœur, fils de Jacques Cœur et archevêque de Bourges, fit faire des travaux dans le château et l'on peut voir les armes de la famille Cœur sur la façade et sur des manteaux de cheminées.

L'édifice est inscrit au titre des monuments historiques en 1931[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La partie habitable est celle dont la toiture a été refaite.
  2. a et b « Restes de l'ancien château », notice no PA00093239, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Germain (dir.), Dominique Laurent, Maurice Piboule, Annie Regond et Michel Thévenet, Châteaux, fiefs, mottes, maisons fortes et manoirs en Bourbonnais, Éd. de Borée, , 684 p. (ISBN 2-84494-199-0), pp. 319–320.

Articles connexes[modifier | modifier le code]