Archambaud VII de Bourbon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Archambaud VII de Bourbon (1100 - 1171) a été seigneur de Bourbon de 1116 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils d'Aymon II, seigneur de Bourbon, dit Vaire-Vache et d'Adelinde de Nevers. Il naît en 1100. Il succède sans difficultés à son père en 1120 et épouse Agnès de Savoie ou de Maurienne, fille d'Humbert II de Savoie, belle-sœur du roi Louis VI de France. Les rapports entre les seigneurs de Bourbon et le roi deviennent alors excellents et Archambaud VII accompagne Louis VII lors de la Deuxième Croisade. Leur bonne entente est encore accentuée lorsque l'Aquitaine devient un fief du roi d'Angleterre après son union avec Aliénor d'Aquitaine.

Archambaud VII ménage le prieuré de Souvigny qui lui prête des fonds et tente en vain de prendre le contrôle de ceux de Saint-Pourçain-sur-Sioule et de Nades, à la limite de l'Auvergne et du Berry. Il contrôle toutefois à partir de 1169 le château de Montaigut-en-Combraille qui lui permet de contourner Montluçon. L'année de sa mort, il occupe également Bellenaves et Charroux et doit se reconnaître vassal d'Henri Ier de Champagne pour ses domaines d'Hérisson, d'Ainay-le-Château, d'Huriel, d'Épineuil et de Saint-Désiré. Il décède en 1171, deux ans après son fils homonyme et héritier.

Postérité[modifier | modifier le code]

Archambaud VII et son épouse ont deux enfants :

  • Agnès de Bourbon (1120 - ?), qui épouse Eblé IV, seigneur de Charenton vers 1136 ;
  • Archambaud (1140 - 1169).

Bibliographie[modifier | modifier le code]