Château de Montastruc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Montastruc
Image illustrative de l’article Château de Montastruc
L'angle sud du château de Montastruc
Début construction XIIIe siècle
Fin construction XVIIIe siècle
Propriétaire initial Famille d'Abzac de la Douze
Propriétaire actuel Privé
Destination actuelle Propriété privée
Protection Logo monument historique Inscrit MH (2001)
Coordonnées 44° 53′ 49″ nord, 0° 35′ 24″ est
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Périgord
Région administrative Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Commune Lamonzie-Montastruc
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Montastruc
Géolocalisation sur la carte : Dordogne
(Voir situation sur carte : Dordogne)
Château de Montastruc

Le château de Montastruc est un château français implanté sur la commune de Lamonzie-Montastruc dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine. Il a été bâti au XIIIe siècle et modifié aux XVe et XVIIIe siècles.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le château de Montastruc se situe en Périgord pourpre, au sud du département de la Dordogne, 100 mètres à l'ouest de la route départementale 21. Il est implanté sur un rocher au nord-ouest du village de Lamonzie-Montastruc, en bordure du Caudeau.

C'est une propriété privée.

Inscrit partiellement aux monuments historiques en 1973, il l'est en totalité depuis 2001[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Grottes dans le rocher
sous le château.

Le site a été habité depuis des temps très anciens. Le château a été construit sur un rocher abritant des habitats troglodytiques préhistoriques. Le château médiéval surplombe le rocher[1].

Le château d'origine, rasé en 1438, fut reconstruit en 1475. En 1568, il fut assiégé par Blaise de Monluc[2].

Les aménagements du XVIIIe siècle sont imbriqués dans le bâti du logis féodal. Les décors intérieurs datent du XVIIIe siècle[1].

En 1849, l'abbé Audierne qui a été le vicaire-général de Alexandre-Charles-Louis-Rose de Lostanges-Sainte-Alvère, évêque de Périgueux de 1817 à 1835, est reçu au château par la marquise de Lostanges. Il y reste jusqu'en 1861, quand le fils aîné de Mme de Lostanges et son beau-frère de Vassal, sont venus au château pour l'obliger à le quitter.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le château accueille quelque temps la grande-duchesse Charlotte de Luxembourg, à la suite de son exil face à l'avancée des troupes allemandes[3].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le Château de Montastruc est formé du logis médiéval en partie reconstruit au XVIIIe siècle et de diverses dépendances : écuries, vestiges de la grange, pigeonnier et oratoire[1].

Parc et jardins[modifier | modifier le code]

Le parc a été réaménagé au XIXe siècle[1].

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Château de Montastruc », notice no PA00082601, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 5 avril 2010
  2. Guy Penaud, Dictionnaire des châteaux du Périgord, p. 184-185, éditions Sud Ouest, 1996, (ISBN 2-87901-221-X)
  3. Point de vue -Hors-série - Histoire, « Les rois dans la guerre 1939-1945 », n°5, octobre 2010, page 21.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]