Château de Bompré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Bompré
Château de Bompré.jpg

Château de Bompré

Présentation
Type
Propriétaire
Privée
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’Allier
voir sur la carte de l’Allier
Red pog.svg

Le château de Bompré est un château du XVe siècle situé à Barberier, dans le département de l'Allier dans le centre de la France[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

Le château est situé sur la commune de Barberier, entre le village et celui de Bayet, à quelques kilomètres au sud de Saint-Pourçain-sur-Sioule, dans le sud du département français de l'Allier.

Il a été bâti sur le bord du plateau qui domine la plaine de la Sioule et de l'Allier.

Historique[modifier | modifier le code]

Le château de Bompré a été construit au XVe siècle avec par la suite plusieurs remaniements.

Les premiers seigneurs connus du château furent au XVe siècle, les Menudel, puis les Mareschal qui devaient posséder les deux terres de Barberier et de Bompré[2]. La terre de Bompré fut portée, par alliance, aux Revanger, aux Demastre puis aux Thoisy[2]. Le château est aujourd'hui la propriété de la famille Loizel[2].

L'édifice est inscrit au titre des monuments historiques en 1989 et classé en 1994[1].

Description[modifier | modifier le code]

Ancienne maison forte du XVe siècle[2], avec un corps de logis rectangulaire et massif sur deux niveaux et un comble, flanqué au sud-est (côté cour), d'une grosse tour circulaire au toit conique et surmontée d'un lanternon hexagonal. La bâtiment a subi de nombreuses transformations, au XVIe siècle mais surtout au XVIIIe siècle avec le percement de fenêtres à arc surbaissé lui donnant l'aspect d'un manoir[2]. La façade principale, extrêmement sobre, est orientée vers le sud et présente sept travées irrégulières.

À l'intérieur, on remarque un vestibule d'entrée au décor original : les murs, la voûte en berceau, les intrados des arcs donnant accès aux pièces du rez-de-chaussée et à l'escalier sont presque entièrement couverts d'un parement de petits caissons carrés. Plusieurs pièces comportent des cheminées intéressantes. L'une d'elles est surmontée d'une peinture inspirée de la partie centrale du Cortège des mages, peint par Benozzo Gozzoli pour la chapelle des Mages du palais Medici-Riccardi à Florence. C'est une copie libre du peintre Suisse Ricco Wassmer (ca. 1953) qui habitait ici de 1950 à 1963[3].

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Château de Bompré », notice no PA00093381, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. a, b, c, d et e René Germain, Châteaux, Fiefs, Mottes, Maisons fortes et Manoirs en Bourbonnais, de Boréé, , 678 p., p. 49
  3. Voir projet pour Ricco Wassmer (1915-1972). Catalogue raisonné der Gemälde und Objekte, Kunstmuseum Bern