Château d'Aillas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château d'Aillas
Image illustrative de l’article Château d'Aillas
Vestiges au milieu d'un champ en friche (sept. 2011)
Début construction XIIe-XIIIe siècles
Propriétaire actuel Propriété privée
Protection Logo monument historique Classé MH (1886)
Coordonnées 44° 28′ 38″ nord, 0° 04′ 07″ ouest[1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Gascogne
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Commune Aillas
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château d'Aillas

Les vestiges du château d'Aillas sont situés sur la commune d'Aillas, dans le département de la Gironde, en France.

Localisation[modifier | modifier le code]

Ces ruines se trouvent au début du plateau qui surplombe le village au nord, le long de la route départementale D9 qui mène à La Réole et à l'embranchement de la route dite des Péricots qui part vers l'ouest, et plus précisément en un lieu-dit dénommé La Ville.

Historique[modifier | modifier le code]

Selon Patrice-John O'Reilly, abbé de Saint-Côme, l'antique ville d'Aillas et son château, construits par le wisigoth Waillas, furent détruits par les Normands au IXe siècle. Reconstruit, le château devint la propriété de la famille d'Albret et une de leurs résidences. En 1607, Henri IV échangea son duché d'Albret contre la principauté de Sedan du duc de Bouillon, frère de Turenne et protestant. Le château, qui avait déjà souffert au cours des affrontements de la Ligue (1585-1595), fut grandement démoli au cours de la Fronde (1650–1653), le duc de Bouillon ayant participé à la rébellion bordelaise. L'enceinte du château fut démolie de façon quasi-définitive en 1793[2].
Il ne reste aujourd'hui qu'un pan de mur isolé. Ces vestiges sont classés au titre des monuments historiques par arrêté du 12 juillet 1886[3].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à l'architectureVoir et modifier les données sur Wikidata :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées établies grâce à Wikimapia, vérifiées sur Géoportail et Google Maps
  2. Patrice-John O'Reilly, « Essai sur l'histoire de la ville et de l'arrondissement de Bazas », sur Google livres, J. Labarrière, Bazas, (consulté le 6 octobre 2011), p. 365 & seq
  3. « Château d'Aillas », notice no PA00083107, base Mérimée, ministère français de la Culture, consulté le 6 octobre 2011.

Sur les autres projets Wikimedia :