Château d'Étalans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Château d’Étalans (Ruines)
Image illustrative de l’article Château d'Étalans
Vestiges engazonnés du château des Archevêques
Période ou style Gothique
Type Château fort
Début construction XIIIe siècle
Propriétaire initial Guillaume II de la Tour
Destination initiale Résidence seigneuriale
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1983)[1].
Coordonnées 47° 08′ 41″ nord, 6° 16′ 47″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Blason fr Franche-Comté.svg Franche-Comté
Département Blason département fr Doubs.svg Doubs
Commune Blason étalans.svg Étalans
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château d’Étalans (Ruines)
Géolocalisation sur la carte : Franche-Comté
(Voir situation sur carte : Franche-Comté)
Château d’Étalans (Ruines)
Géolocalisation sur la carte : Doubs
(Voir situation sur carte : Doubs)
Château d’Étalans (Ruines)

Le château d’Étalans dit des Archevêques, est une forteresse érigée à la fin du XIIIe siècle, par les archevêques de Besançon, à Étalans, dans le Doubs, aujourd'hui en ruines.

Historique[modifier | modifier le code]

Le château est construit entre 1260 et 1298, à l'initiative de Guillaume II de la Tour, archevêque de Besançon de 1245 à 1268, sur les terres d'Étalans que ce dernier n'a pas cédé au sire Jean de Durnes, lors de la vente de 1253. En 1639, au beau milieu de la Guerre de Dix ans, le château est incendié par les troupes suédoises[2].
Ses ruines sont inscrites au titre des monuments historiques par arrêté du , modifié par arrêté du [1].

Description générale[modifier | modifier le code]

Faute de documents sur le château, nous ne savons que peu de choses sur son aspect de l'époque, si ce n'est, par l'étude de ses ruines, aujourd'hui enterrées et engazonnées, que le château avait une enceinte rectangulaire de 120 mètres sur 110, avec un parapet et des fossés[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]