Cause (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un cours d'eau de France
Cet article est une ébauche concernant un cours d'eau de France.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La Cause
La Cause au pont de Palette, le Tholonet (France)- Vue aval -
La Cause au pont de Palette, le Tholonet (France)
- Vue aval -
Caractéristiques
Longueur 20,4 km
Bassin ?
Débit moyen 0,085 m3/s (Gaudinettes (Vauvenargues))
Régime pluvio-nival
Cours
Source Gouffre du Garagaï
· Localisation Montagne Sainte-Victoire
· Altitude 968 m
· Coordonnées 43° 32′ 30″ N, 5° 39′ 01″ E
Confluence Arc
· Localisation Hameau de Palette, Le Tholonet
· Altitude 156 m
· Coordonnées 43° 30′ 26″ N, 5° 29′ 25″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Bouches-du-Rhône

La Cause, ou Cose selon sa forme ancienne[1], est une rivière du département français des Bouches-du-Rhône qui prend sa source sur le flanc nord-est de la montagne Sainte-Victoire et se jette dans l'Arc près d'Aix-en-Provence.

Cours de la Cause[modifier | modifier le code]

La Cause prend sa source sur la commune de Vauvenargues, au quartier des Infernets[2]. Sous le nom local de torrent de l'Infernet[réf. nécessaire], elle se dirige vers l'ouest, longeant le village de Vauvenargues, jusqu'à la retenue du barrage de Bimont. Du barrage, elle s'oriente sud-ouest et entre dans les gorges de la Cause, où elle se jette dans la retenue du barrage Zola, ancien bassin d'alimentation en eau de la ville d'Aix-en-Provence. La Cause descend ensuite vers le sud, passe à 180 mètres d'altitude à l'emplacement des ruines de l'aqueduc romain sur les hauteurs du Tholonet, puis descend en pente légère jusqu'au hameau de Palette, où elle rejoint l'Arc, son fleuve collecteur, à 156 mètres d'altitude.

Communes traversées[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

  • Vallat des Rayols
  • L'infernet (RG)[4]

Eaux de la Cause[modifier | modifier le code]

Les eaux du cours supérieur de la Cause sont classées dans la catégorie I-A de l'agence de l'Eau Rhône-Méditerranée-Corse[5], ce qui signifie que celles-ci sont considérées de très bonne qualité permettant la vie aquatique et le traitement aisé en eau potable[1]. La station hydrométrique des Gaudinettes (commune de Vauvenargues) a été mise en service le [2].

Débit moyen mensuel (en m3)
Station hydrologique : Vauvenargues (Gaudinettes)
(1954-2007)
Source : hydro.eaufrance.fr

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « La Cause et ses richesses », in Sainte-Victoire, éd. Édisud / Association pour le reboisement et la protection du Cengle-Sainte-Victoire, Aix-en-Provence, 1998, p. 24, 25.
  2. a et b « L'Infernet à Vauvenargues (Gaudinettes) », fiche sur hydro.eaufrance.fr
  3. Le site du SANDRE référence aussi Meyreuil, mais avec réserve, compte tenu du caractère estimatif de ses procédures ; de fait, la carte IGN au 1/25000 n°3143ET place la limite de la commune de Meyreuil sur l'Arc, et de ce fait le confluent sur le Tholonet.
  4. Ruisseau la Cause sur le site du SANDRE
  5. Site officiel de l'EAURMC.

Sur les autres projets Wikimedia :