Cas13

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cas13 est une protéine qui, associée à CRISPR, permet de cibler non l'ADN mais l'ARN, afin notamment de corriger des mutations sans toucher à l'ADN.

Cas13 se trouve posséder des propriétés moléculaires rendant possible le développement d'une nouvelle génération de diagnostics génétiques révolutionnaires, semblables à de simples tests de grossesse, mais permettant de diagnostiquer une infection ou une maladie génétique en moins d'une heure[1].

En octobre 2017 a été créé un nouvel outil nommé REPAIR (pour " RNA Editing for Programmable A to I Replacement ") basé sur l'enzyme CRISPR-Cas13 associée à une autre protéine. REPAIR a la capacité de modifier l'ARN et non l'ADN lui-même. Cette technique rend REPAIR complémentaire de Cas9. Elle sera utile pour lutter contre la maladie de Parkinson ou l’épilepsie focale. Là où CRISPR-Cas9 avait provoqué des mutations indésirables ("off-target"), REPAIR n'en a engendré que très peu.

Feng Zhang, le Broad Institute et le MIT prévoient de partager largement le système REPAIR en le rendant disponible gratuitement pour la recherche académique[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « CRISPR : au-delà de la modification des génomes - Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le 20 mars 2018)
  2. « Après l'ADN par CRISPR-Cas9, on sait modifier l'ARN grâce à CRISPR-Cas13 », Sciences et Avenir,‎ (lire en ligne, consulté le 20 mars 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]