Cannabis en Jamaïque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jrb 2004 marijuana plant jamaica 001.JPG

Introduit vers 1860[1],[2],[3], le cannabis est interdit en Jamaïque depuis 1913[4] même si la législation s'est largement assouplie depuis l'indépendance en 1962[5].

La vente (du moins, en petite quantité) n'est passible que d'une amende.

Depuis 2015, la possession de cannabis y est dépénalisée[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Micah Issitt et Carlyn Main, Hidden Religion: The Greatest Mysteries and Symbols of the World’s Religious Beliefs, ABC-CLIO, , 123– p. (ISBN 978-1-61069-478-0, lire en ligne)
  2. Martin A. Lee, Smoke Signals: A Social History of Marijuana - Medical, Recreational and Scientific, Simon and Schuster, , 143– p. (ISBN 978-1-4391-0260-2, lire en ligne)
  3. Anita Kalunta-Crumpton, Race, Ethnicity, Crime and Criminal Justice in the Americas, Palgrave Macmillan, , 219– p. (ISBN 978-0-230-35805-8, lire en ligne)
  4. « The ganja law of 1913: 100 years of oppressive injustice - Columns », JamaicaObserver.com, (consulté le 24 juillet 2015)
  5. Axel Klein, Marcus Day et Anthony Harriott, Caribbean Drugs: From Criminalization to Harm Reduction, Zed Books, , 20– p. (ISBN 978-1-84277-499-1, lire en ligne)
  6. http://www.lefigaro.fr/international/2015/02/25/01003-20150225ARTFIG00293-la-jamaique-legalise-le-cannabis.php